Accueil CCFr  >   EADC Homophonies
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Homophonies

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Bibliothèque Marguerite Durand. Paris Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Bibliothèque Marguerite Durand. Archives Catherine Gonnard
Sous-titre Inventaire du fonds Catherine Gonnard
Cote Boîte A I-A XI
Titre Fonds Catherine Gonnard
Date 1979-1992
Langue français
Importance matérielle 2333 pièces
Biographie ou histoire Catherine Gonnard, née en 1958, de nationalité française, est une journaliste et essayiste, spécialisée dans la littérature, l'histoire des femmes et l'homosexualité féminine. Dans les années 1980, elle participe au Mouvement d'information et d'expression des lesbiennes (MIEL) et à la fondation du Comité d'urgence anti-répression homosexuelle (CUARH). Elle côtoie la Maison des Femmes de Paris, Cineffable, le festival de films de femmes, et de nombreux autres groupes. De 1980 à 1987, elle participe au comité de rédaction du mensuel Homophonies puis en devient la directrice de publication. De 1989 à 1998 elle est rédactrice en chef de Lesbia Magazine, revue dans laquelle elle est impliquée depuis 1984. Elle a collaboré régulièrement au magazine Têtu et a constitué les archives de l'Union des Femmes Peintres et Sculpteurs (1881 – 1994)
Présentation du contenu Le fonds reflète les recherches et engagements de Catherine Gonnard, féministe, militante lesbienne, également impliquée dans les mouvements anti-militaristes, écologistes...
Modalités d'acquisition Don de Catherine Gonnard en 1992
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Bibliothèque Marguerite Durand, Fonds Catherine Gonnard
Index

Féminisme - France - 1970-....

Presse homosexuelle - France - 1970-....

Mouvements de libération des homosexuels - France - 1970-....

lesbianisme - France - 1970-....


Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Bibliothèque Marguerite Durand
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de la version électronique 2018
Création Encodé conformément à la DTD EAD 2002. L'encodage a été réalisé en 2019 à l'aide du logiciel TAPIR.
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Catalogue général des manuscrits
Présentation du contenu
Cote :  Boîtes A VI et A VII Support :  Importance matérielle :  507 pièces Présentation du contenu : Le dossier Homophoniescomprend 507 pièces réparties dans les boîtes A VI et A VII. Catherine Gonnard a donné, en plus de ses archives personnelles, les documents que les militants destinaient à la destruction au moment de l'arrêt du groupe constitué autour d'Homophonies. Ces archives ont donc été sauvé in extremis de la disparition, elle témoigne: "À la fin d'Homophonies, les gais ont tout jeté, j'ai récupéré ce que j'ai trouvé dans les poubelles. [...] Je me disais que tout ça était riche et intéressant, qu'il fallait garder ça". Classement : Les boîtes A VI et A VII suivent deux logiques différentes. La première boîte est composée de documents assez hétérogènes concernant aussi bien le fonctionnement interne (documents administratifs, techniques, règlements internes), que des supports de communication (tracts, photographies...) et des archives personnelles (notes, brouillons, courrier). La deuxième boîte respecte une logique chronologique. On a d'une part 49 pièces qui traitent de réunions (comptes-rendus, ordre du jour, convocations) et d'autre part 275 courriers de lecteurs. Ces pièces sont datées de 1982 à 1986.
Cote Boîtes A VI et A VII
Titre Homophonies
Date 1982-1987
Support
Importance matérielle 507 pièces
Présentation du contenu Le dossier Homophoniescomprend 507 pièces réparties dans les boîtes A VI et A VII. Catherine Gonnard a donné, en plus de ses archives personnelles, les documents que les militants destinaient à la destruction au moment de l'arrêt du groupe constitué autour d'Homophonies. Ces archives ont donc été sauvé in extremis de la disparition, elle témoigne: "À la fin d'Homophonies, les gais ont tout jeté, j'ai récupéré ce que j'ai trouvé dans les poubelles. [...] Je me disais que tout ça était riche et intéressant, qu'il fallait garder ça".
Classement Les boîtes A VI et A VII suivent deux logiques différentes. La première boîte est composée de documents assez hétérogènes concernant aussi bien le fonctionnement interne (documents administratifs, techniques, règlements internes), que des supports de communication (tracts, photographies...) et des archives personnelles (notes, brouillons, courrier). La deuxième boîte respecte une logique chronologique. On a d'une part 49 pièces qui traitent de réunions (comptes-rendus, ordre du jour, convocations) et d'autre part 275 courriers de lecteurs. Ces pièces sont datées de 1982 à 1986.
Retour en haut de page