Accueil CCFr  >   EADC Pensées et réflexions manuscrites de Lavater à Schweizer
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Pensées et réflexions manuscrites de Lavater à Schweizer

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Médiathèque. Carcassonne, Aude Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Inventaire du fonds Chénier de la bibliothèque de Carcassonne
Cote CH 11768-CH 34008
Titre Inventaire - Famille Chénier
Origine
Date XVIIIe-XIXe siècle
Langue multilingue
Support
Importance matérielle 41 boites
Biographie ou histoire Elisa de Chénier née Frémaux (1817-1892) lègue à sa mort ses papiers personnels et ceux de son mari en partie à la Bibliothèque nationale de France, l'autre à la bibliothèque de Carcassonne. Elle était mariée à Gabriel de Chénier (1800-1880), avocat et chef du bureau de justice militaire au Ministère de la guerre ainsi que neveu du poète André Chénier et de l'écrivain Marie-Joseph Chénier. Détenant en partie les droits patrimoniaux sur l'oeuvre de ses oncles, Gabriel de Chénier a supervisé une partie de leurs biographies et éditions.
Présentation du contenu Archives familiales de la famille Chénier (1770-1890) : correspondance, documents administratifs et militaires, travaux personnels, poèmes, etc.
Modalités d'acquisition Legs de Gabriel et d'Elisa de Chénier entre 1880 et 1892 à la bibliothèque de Carcassonne, où le fonds reçoit un premier signalement en 1913, puis par le Catalogue général des manuscrits en 1962.Voir le fonds Auguste Mazières, parent de la famille Chénier.
Documents en relation Voir le fonds Auguste Mazières, parent de la famille Chénier
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Bibliothèque intercommunale de conservation de Carcassonne, fonds Chénier.

Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Médiathèques Carcassonne Agglo
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de la version électronique 2018
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Notes
Présentation du contenu
Titre Manuscrits et imprimés par divers auteurs
Langue français
Support Papier
Description du contenu
Ancienne cote 334
Titre Manuscrits de Lavater
Importance matérielle 2 pièces
Modalités d’acquisition 11811
Catalogue général des manuscrits
Cote :  CHE 11811-2 Importance matérielle :  42 p. Dimensions  172 × 218 mm Biographie ou histoire : "Madame Schweizer était la femme de l'envoyé suisse en France pendant les premières années de la révolution de 1789" Présentation du contenu : 

note sur la 3ème page : "J'ai plus d'une raison importante, pour la quelle je désire, je prie, j'exige qu'il n'y ait jamais de copie de ce manuscrit, ni prise, ni donnée, ni permise à mon insçu sans ma permission expre[sse], sous quelque prétexte que ce puisse être. J. G. Lavater"

Note sur la 3ème page : "Mais moi Magdaleine Schweizer née [---] de Zurich en Suisse - j'ai le pouvoir et la permission de donner ce manuscrit aux ames pures et vertueuses"

Ce cahier a été exposé à la Bibliothèque nationale, à l'exposition André Chénier le 12 décembre 1962

Cote CHE 11811-2
Titre Pensées et réflexions manuscrites de Lavater à Schweizer
Date 9 juillet 1787
Importance matérielle 42 p.
Dimensions 172 × 218 mm
Biographie ou histoire "Madame Schweizer était la femme de l'envoyé suisse en France pendant les premières années de la révolution de 1789"
Présentation du contenu

note sur la 3ème page : "J'ai plus d'une raison importante, pour la quelle je désire, je prie, j'exige qu'il n'y ait jamais de copie de ce manuscrit, ni prise, ni donnée, ni permise à mon insçu sans ma permission expre[sse], sous quelque prétexte que ce puisse être. J. G. Lavater"

Note sur la 3ème page : "Mais moi Magdaleine Schweizer née [---] de Zurich en Suisse - j'ai le pouvoir et la permission de donner ce manuscrit aux ames pures et vertueuses"

Ce cahier a été exposé à la Bibliothèque nationale, à l'exposition André Chénier le 12 décembre 1962

Retour en haut de page