Accueil CCFr  >   EADC « Méthode courte et facile pour prêcher l'évangile aux idolatres sans crainte du martire, inventée par les révérends Pères Jésuistes et mise en pratique par leurs missionaires de la Chine, approuvée par l'empereur de la Chine, assisté de son conseil, avec ordre à tous les missionaires de s'y conformer et sous des peines très rigoureuses de s'en écarter, à quoy on a joint les peines innutiles que M. de Tournon, patriarche d'Antioche, s'est donné pour vouloir publier la bulle de N. S. P. le Pape qu'on prétend qui condamne cette méthode, le péril où il a pensé mettre la religion dans cet empire pour avoir voulu plutôt suivre les conseils des autres missionaires que ceux des missionaires Jésuistes, la prison que M. Maigrot a souffert par son opiniatreté à vouloir soutenir ses antiens sentimens, ouvrage que à cause de sa curiosité et utilité on a cru devoir traduire en toute sorte de langues européanes pour la commodité du public, imprimé à Pékin et se vend dans toutes les maisons des révérends Pères Jésuistes en quelque lieu du monde qu'elles soient. 1700 »
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

« Méthode courte et facile pour prêcher l'évangile aux idolatres sans crainte du martire, inventée par les révérends Pères Jésuistes et mise en pratique par leurs missionaires de la Chine, approuvée par l'empereur de la Chine, assisté de son conseil, avec ordre à tous les missionaires de s'y conformer et sous des peines très rigoureuses de s'en écarter, à quoy on a joint les peines innutiles que M. de Tournon, patriarche d'Antioche, s'est donné pour vouloir publier la bulle de N. S. P. le Pape qu'on prétend qui condamne cette méthode, le péril où il a pensé mettre la religion dans cet empire pour avoir voulu plutôt suivre les conseils des autres missionaires que ceux des missionaires Jésuistes, la prison que M. Maigrot a souffert par son opiniatreté à vouloir soutenir ses antiens sentimens, ouvrage que à cause de sa curiosité et utilité on a cru devoir traduire en toute sorte de langues européanes pour la commodité du public, imprimé à Pékin et se vend dans toutes les maisons des révérends Pères Jésuistes en quelque lieu du monde qu'elles soient. 1700 »

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Bibliothèque municipale. Bordeaux, Gironde Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Bibliothèque municipale de Bordeaux. Catalogue des manuscrits. Partie 3
Cote Ms 739-1184
Titre Manuscrits de la bibliothèque municipale de Bordeaux. Partie 3
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Bibliothèque municipale de Bordeaux, Ms. X, fol. Y.


Informations sur l'instrument de recherche

Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de l'édition imprimée 1894
Date de la version électronique 31 octobre 2007
Création Encodage effectué selon la DTD EAD-2002. Cet inventaire est la 3e partie du fichier original créé par conversion rétrospective de l'édition imprimée : Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Départements - Tome XXIII. Bordeaux. Par Camille Couderc, Paris, Plon-Nourrit, 1894.
Numérisation et rendu en mode texte réalisés par la société AIS (Paris, France). Encodage effectué selon la DTD EAD-2002 par la société ArchProteus (Vancouver, Canada) le 31 octobre 2007
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Notes
Catalogue général des manuscrits
Présentation du contenu
N° :  Notice CGM no1004 Cote :  Ms 1004 Support :  Papier Importance matérielle :  139 pages, plus le feuillet préliminaire A. Dimensions  325 × 210 mm Reliure :  Cahier Présentation du contenu : 

Ce titre a été écrit en lettres capitales. Les nombreuses ratures, additions et corrections qu'on voit dans le texte permettent de supposer que ce manuscrit est autographe. L'ouvrage est formé par une série de lettres. Voici l'adresse et les premiers mots de la première : « Lettre de M*** à un prestre de ses amis qui demeure dans une province éloignée de Paris. Le bruit de l'idolatrie chinoise... » On y trouve, en marge, beaucoup de renvois à une « Lettre du Père Le Comte à monseigneur le duc du Maine », et d'autres, mais en plus petit nombre, à la « Défense des nouveaux chrétiens ».

A l'intérieur de la couverture du commencement sont collées les armes gravées de l'abbé Desbiey. — On voit, au dos de la reliure, l'ancienne cote : « 2356 A. »

Notice CGM no1004
Cote Ms 1004
Titre « Méthode courte et facile pour prêcher l'évangile aux idolatres sans crainte du martire, inventée par les révérends Pères Jésuistes et mise en pratique par leurs missionaires de la Chine, approuvée par l'empereur de la Chine, assisté de son conseil, avec ordre à tous les missionaires de s'y conformer et sous des peines très rigoureuses de s'en écarter, à quoy on a joint les peines innutiles que M. de Tournon, patriarche d'Antioche, s'est donné pour vouloir publier la bulle de N. S. P. le Pape qu'on prétend qui condamne cette méthode, le péril où il a pensé mettre la religion dans cet empire pour avoir voulu plutôt suivre les conseils des autres missionaires que ceux des missionaires Jésuistes, la prison que M. Maigrot a souffert par son opiniatreté à vouloir soutenir ses antiens sentimens, ouvrage que à cause de sa curiosité et utilité on a cru devoir traduire en toute sorte de langues européanes pour la commodité du public, imprimé à Pékin et se vend dans toutes les maisons des révérends Pères Jésuistes en quelque lieu du monde qu'elles soient. 1700 »
Date 1700
Langue français
Support Papier
Importance matérielle 139 pages, plus le feuillet préliminaire A.
Dimensions 325 × 210 mm
Reliure Cahier
Présentation du contenu

Ce titre a été écrit en lettres capitales. Les nombreuses ratures, additions et corrections qu'on voit dans le texte permettent de supposer que ce manuscrit est autographe. L'ouvrage est formé par une série de lettres. Voici l'adresse et les premiers mots de la première : « Lettre de M*** à un prestre de ses amis qui demeure dans une province éloignée de Paris. Le bruit de l'idolatrie chinoise... » On y trouve, en marge, beaucoup de renvois à une « Lettre du Père Le Comte à monseigneur le duc du Maine », et d'autres, mais en plus petit nombre, à la « Défense des nouveaux chrétiens ».

A l'intérieur de la couverture du commencement sont collées les armes gravées de l'abbé Desbiey. — On voit, au dos de la reliure, l'ancienne cote : « 2356 A. »

Index

 - Desbiey (Abbé) Desbiey (Abbé)  -  Manuscrits qui lui ont appartenu Manuscrits qui lui ont appartenu

 - Le Comte (Père) Le Comte (Père)  -  Lettre Lettre

 - Maigrot Maigrot  -  Prison qu'il a soufferte Prison qu'il a soufferte

 - Chine  -  Méthode courte et facile pour prêcher l'évangile, approuvée par l'empereur, etc Méthode courte et facile pour prêcher l'évangile, approuvée par l'empereur, etc

 - Jésuites  -  Méthode courte et facile pour prêcher l'évangile aux idolâtres Méthode courte et facile pour prêcher l'évangile aux idolâtres

Retour en haut de page