Accueil CCFr  >   EADC Silvae Majoris abbatiae Chartularium majus
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Silvae Majoris abbatiae Chartularium majus

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Bibliothèque municipale. Bordeaux, Gironde Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Bibliothèque municipale de Bordeaux. Catalogue des manuscrits. Partie 3
Cote Ms 739-1184
Titre Manuscrits de la bibliothèque municipale de Bordeaux. Partie 3
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Bibliothèque municipale de Bordeaux, Ms. X, fol. Y.


Informations sur l'instrument de recherche

Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de l'édition imprimée 1894
Date de la version électronique 31 octobre 2007
Création Encodage effectué selon la DTD EAD-2002. Cet inventaire est la 3e partie du fichier original créé par conversion rétrospective de l'édition imprimée : Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Départements - Tome XXIII. Bordeaux. Par Camille Couderc, Paris, Plon-Nourrit, 1894.
Numérisation et rendu en mode texte réalisés par la société AIS (Paris, France). Encodage effectué selon la DTD EAD-2002 par la société ArchProteus (Vancouver, Canada) le 31 octobre 2007
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Notes
Catalogue général des manuscrits
Présentation du contenu
N° :  Notice CGM no769 Cote :  Ms 769 Support :  Parchemin Importance matérielle :  2 volumes de 492 pages ; les pages 271-383 sont à 2 colonnes Dimensions  390 × 285 mm Reliure :  Demi-reliure basane Présentation du contenu : 

Ce Cartulaire est presque tout entier de la fin du XIIe et de la première moitié du XIIIe siècle. Les additions de la fin du XIIIe et du XIVe siècle sont peu nombreuses. Il contient des pièces du plus grand intérêt. M. Boucherie en prépare la publication pour la Société des archives historiques de la Gironde.

Le premier volume est composé des pages 3-224 (nos II-CXI d'une ancienne foliotation) ; le premier feuillet (pages 1-2) est perdu. Le second volume comprend les pages 225-492. Le feuillet 425-426 a été relié par erreur entre les pages 234-235.

Plusieurs des actes transcrits dans ce Cartulaire sont accompagnés des signatures ou des monogrammes des contractants ou des témoins. Quelques-unes de ces signatures sont en caractères arabes. On voit plusieurs exemples de cette particularité aux pages 385-393.

Le tome I commence, page 3, par : « ...subjectum, obque sui tutelam », et finit, page 224, par : « ...quod damnum non faceret molendinis eorum. » Ce dernier feuillet est à moitié déchiré.

Le tome II commence, page 227, par : « ...Notum sit omnibus quod Santia de Corbelac... », et finit, page 492, par : « ...Actum apud Silvam Majorem, anno Domini Mo CCo quadragesimo, mense maio. Willelmus. »

Notice CGM no769
Cote Ms 769
Titre Silvae Majoris abbatiae Chartularium majus
Date XIIe-XIIIe siècle
Langue latin
Support Parchemin
Importance matérielle 2 volumes de 492 pages ; les pages 271-383 sont à 2 colonnes
Dimensions 390 × 285 mm
Reliure Demi-reliure basane
Présentation du contenu

Ce Cartulaire est presque tout entier de la fin du XIIe et de la première moitié du XIIIe siècle. Les additions de la fin du XIIIe et du XIVe siècle sont peu nombreuses. Il contient des pièces du plus grand intérêt. M. Boucherie en prépare la publication pour la Société des archives historiques de la Gironde.

Le premier volume est composé des pages 3-224 (nos II-CXI d'une ancienne foliotation) ; le premier feuillet (pages 1-2) est perdu. Le second volume comprend les pages 225-492. Le feuillet 425-426 a été relié par erreur entre les pages 234-235.

Plusieurs des actes transcrits dans ce Cartulaire sont accompagnés des signatures ou des monogrammes des contractants ou des témoins. Quelques-unes de ces signatures sont en caractères arabes. On voit plusieurs exemples de cette particularité aux pages 385-393.

Le tome I commence, page 3, par : « ...subjectum, obque sui tutelam », et finit, page 224, par : « ...quod damnum non faceret molendinis eorum. » Ce dernier feuillet est à moitié déchiré.

Le tome II commence, page 227, par : « ...Notum sit omnibus quod Santia de Corbelac... », et finit, page 492, par : « ...Actum apud Silvam Majorem, anno Domini Mo CCo quadragesimo, mense maio. Willelmus. »

Index

 - Corbelac (Sancia de) Corbelac (Sancia de)

Retour en haut de page