Accueil CCFr  >   EADC La Genèse, sans titre. « In principio creavit Deus celum et terram... »
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

La Genèse, sans titre. « In principio creavit Deus celum et terram... »

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Médiathèque. Arles, Bouches-du-Rhône Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Départements — Tome XX. Arles
Cote 1-425
Titre Manuscrits de la médiathèque d'Arles
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Médiathèque d'Arles, Ms. X, fol. Y.


Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) J. H. Albanès
Commanditaire Ministère chargé de la Culture et Ministère chargé de l'Enseignement supérieur
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de l'édition imprimée 1893
Date de la version électronique 14 janvier 2008
Création Créé par conversion rétrospective de l'édition imprimée : Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Départements — Tome XX. Le Mans. Château-Gontier. Saint-Malo. Villefranche (Rhône). Vannes. Guingamp. Saint-Calais. Saumur. Angoulême. Castelnaudary. Castres. Lavaur. Béziers. Nogent-le-Rotrou. Seilhac. Avesnes. Arles. Mantes. Montargis. Cannes. Briançon. Paris, Plon-Nourrit, 1893.
Numérisation et rendu en mode texte réalisés par la société AIS (Paris, France). Encodage effectué selon la DTD EAD-2002 par la société ArchProteus (Vancouver, Canada) le 14 janvier 2008
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Notes
Présentation du contenu
2
Titre « Biblia sacra. Codex manuscriptus XIIII seculi, qui fuit domus Vallis Benedictionis, alias Villae novae secus Avinionem, ordinis Cartusiensis. » Titre moderne
Date XIIIe siècle
Langue latin
Support Parchemin très fin
Importance matérielle 828 pages à 2 colonnes
Dimensions 176 × 120 mm
Reliure Reliure veau
Numérisation(s)Des éléments de décor du manuscrit ont été numérisés par l’IRHT. Ils sont consultables dans la Bibliothèque virtuelle des manuscrits médiévaux.

Décors numérisés – BVMM

Index

Villeneuve-lez-Avignon, chartreuse -  Manuscrit lui ayant appartenu

Catalogue général des manuscrits
Description du contenu
Division :  Page 6 Présentation du contenu : Cette Bible donne lieu à un petit nombre d'observations, étant généralement conforme presque en tout à la Vulgate. Elle contient la prière de Manassès, à la page 290, après les Paralipomènes, mais une initiale en couleur la sépare du texte. Elle n'a que deux livres d'Esdras, dont le second commence par : « Et factum est in mense Chasleu... », avec le retranchement des mots : « Verba Nehemie, filii Helchie. » Les chapitres du livre d'Esther ne sont pas divisés comme d'ordinaire, bien que les parties deutéro-canoniques s'y trouvent, avec leurs rubriques écrites en noir et mêlées au texte. Le livre de l'Ecclésiastique, p. 409, précède celui de la Sagesse, p. 436. De même, au Nouveau Testament, les Actes des Apôtres ne viennent qu'après S. Paul, et ils ont à la fin une phrase additionnelle : « ...Sine prohibitione. Quia hic Jesus filius Dei vivi, per quem incipiet totus mundus judicari. Amen. »
Division Page 6
Titre La Genèse, sans titre. « In principio creavit Deus celum et terram... »
Présentation du contenu Cette Bible donne lieu à un petit nombre d'observations, étant généralement conforme presque en tout à la Vulgate. Elle contient la prière de Manassès, à la page 290, après les Paralipomènes, mais une initiale en couleur la sépare du texte. Elle n'a que deux livres d'Esdras, dont le second commence par : « Et factum est in mense Chasleu... », avec le retranchement des mots : « Verba Nehemie, filii Helchie. » Les chapitres du livre d'Esther ne sont pas divisés comme d'ordinaire, bien que les parties deutéro-canoniques s'y trouvent, avec leurs rubriques écrites en noir et mêlées au texte. Le livre de l'Ecclésiastique, p. 409, précède celui de la Sagesse, p. 436. De même, au Nouveau Testament, les Actes des Apôtres ne viennent qu'après S. Paul, et ils ont à la fin une phrase additionnelle : « ...Sine prohibitione. Quia hic Jesus filius Dei vivi, per quem incipiet totus mundus judicari. Amen. »
Index

Bible

Retour en haut de page