Accueil CCFr  >   EADC « Complainte sur la mort du roi René, faite en 1480 »
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

« Complainte sur la mort du roi René, faite en 1480 »

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Bibliothèque Méjanes. Aix-en-Provence, Bouches-du-Rhône Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Départements — Tome XVI. Aix
Cote 1-1229
Titre Manuscrits de la bibliothèque Méjanes — Cité du Livre d'Aix-en-Provence.
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Bbibliothèque Méjanes — Cité du Livre, Ms X, fol. Y.


Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Abbé Albanès
Commanditaire Ministère chargé de la Culture et Ministère chargé de l'Enseignement supérieur
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de l'édition imprimée 1894
Date de la version électronique 18 novembre 2007
Création Créé par conversion rétrospective de l'édition imprimée : Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Départements — Tome XVI. Aix. Par M. l'Abbé Albanès, Paris, Plon-Nourrit, 1894.
Numérisation et rendu en mode texte réalisés par la société AIS (Paris, France). Encodage effectué selon la DTD EAD-2002 par la société ArchProteus (Vancouver, Canada) le 18 novembre 2007
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Notes
Présentation du contenu
Cote Ms 770 (1009)
Ancienne cote R.877
Titre Vie du roi René, comte de Provence et roi de Sicile
Date XVIIIe-XIXe siècle
Langue français, latin
Support Papier
Importance matérielle 359 et 291 pages
Dimensions 304 × 190 mm
Reliure Demi-reliure parchemin
Présentation du contenu Une longue note du président de Saint-Vincens, en tête du manuscrit, nous apprend qu'il a composé cette vie d'après une autre, écrite par le P. Bicaïs, de l'Oratoire. « J'ai fait, dit-il, du livre du P. Bicaïs un nouvel ouvrage, et cet ouvrage peut être divisé en deux parties : 1o la Vie même de René. Cette Vie, pour le fonds des choses, appartient au P. Bicaïs... La seconde partie est absolument neuve. Elle est composée de cinq mémoires ou dissertations. Le premier, qui est sur l'état du commerce en Provence dans le XVe siècle, et le quatrième, qui est une notice sur la manière dont on prêchoit dans ce siècle, sont de mon père, du moins pour le fonds, etc. » Nous donnons plus bas les titres de ces Mémoires, qui ont été publiés plusieurs fois par leur auteur, au commencement de ce siècle.
Index

 - Bicaïs (Le Père), de l'Oratoire [Auteur]  -  Mémoires pour l'histoire de René d'Anjou, roi de Naples, à lui attribués

 - Saint-Vincens (Le président de) [Auteur]  -  Vie du roi René

 - Provence -  Mémoire sur la manière de prêcher en Provence, au XVe siècle

 - Provence -  Mémoire sur le commerce en Provence au XVe siècle

Catalogue général des manuscrits
Description du contenu
Division :  Page 350 Présentation du contenu : 


« Provence, tu as prou perdu,
Mais encore ne le cognois ;
Plus malvais tron pour toi ne fut,
Bien certes, dire tu le dois.
Jullet ce fut un malvais mois,
Et la lune qui le mena.
Tres tout, faut morir qui vivra... »


En tout, 24 strophes de sept vers chacune. Fin, page 359 :


« Mieux vault honneur que tout l'avoir.
Et ce sera pour vray tourner ;
En bien nous peut-il gouverner.
Amen. »


« Cette complainte a été trouvée parmi les manuscrits de M. de Signoret, d'Apt. Elle est de la composition de Guillaume de Remerville, gentilhomme lorrain, maître rationnal de la Chambre des comptes de Provence. ».

Division Page 350
Titre « Complainte sur la mort du roi René, faite en 1480 »
Présentation du contenu


« Provence, tu as prou perdu,
Mais encore ne le cognois ;
Plus malvais tron pour toi ne fut,
Bien certes, dire tu le dois.
Jullet ce fut un malvais mois,
Et la lune qui le mena.
Tres tout, faut morir qui vivra... »


En tout, 24 strophes de sept vers chacune. Fin, page 359 :


« Mieux vault honneur que tout l'avoir.
Et ce sera pour vray tourner ;
En bien nous peut-il gouverner.
Amen. »


« Cette complainte a été trouvée parmi les manuscrits de M. de Signoret, d'Apt. Elle est de la composition de Guillaume de Remerville, gentilhomme lorrain, maître rationnal de la Chambre des comptes de Provence. ».

Index

 - René d'Anjou, roi de Jérusalem et de Sicile, comte de Provence René d'Anjou, roi de Jérusalem et de Sicile, comte de Provence  -  Complainte sur sa mort Complainte sur sa mort

 - Guillaume de Remerville, gentilhomme lorrain, maître de la Chambre des comptes de Provence Guillaume de Remerville, gentilhomme lorrain, maître de la Chambre des comptes de Provence [Auteur] [Auteur]  -  Complainte sur la mort du roi René Complainte sur la mort du roi René

 - Signoret (De) Signoret (De) [Propriétaire précédent] [Propriétaire précédent]

Retour en haut de page