Accueil CCFr  >   EADC Fin
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Fin

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Bibliothèque Méjanes. Aix-en-Provence, Bouches-du-Rhône Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Départements — Tome XVI. Aix
Cote 1-1229
Titre Manuscrits de la bibliothèque Méjanes — Cité du Livre d'Aix-en-Provence.
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Bbibliothèque Méjanes — Cité du Livre, Ms X, fol. Y.


Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Abbé Albanès
Commanditaire Ministère chargé de la Culture et Ministère chargé de l'Enseignement supérieur
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de l'édition imprimée 1894
Date de la version électronique 18 novembre 2007
Création Créé par conversion rétrospective de l'édition imprimée : Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Départements — Tome XVI. Aix. Par M. l'Abbé Albanès, Paris, Plon-Nourrit, 1894.
Numérisation et rendu en mode texte réalisés par la société AIS (Paris, France). Encodage effectué selon la DTD EAD-2002 par la société ArchProteus (Vancouver, Canada) le 18 novembre 2007
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Notes
Présentation du contenu
Cote Ms 283 (R.A. 42)
Titre « Histoire de la compagnie des Pénitens noirs [de la ville d'Aix], depuis 1520 jusqu'en 1693 »
Date 1693
Langue latin, français, provençal ancien (jusqu'à 1500)
Support Papier
Importance matérielle 4 feuillets et 249 pages
Dimensions 290 × 205 mm
Reliure Reliure parchemin
Présentation du contenu

Titre au dos. Feuillet non coté : « Livre contenant ce qui s'est passé de plus mémorable dans la compagnie des Pénitens noirs de ceste ville d'Aix, sous le titre des Cinq-Playes de Notre Seigneur Jésus-Christ, depuis son establissement arrivé en 1520, jusques en l'année 1697. Fait et écrit de la main du très cellèbre frère Pierre-Louis Brochot, vivant archivaire et secrétaire de ladite compagnie. ».

Suivent deux dessins à la plume : Pénitents agenouillés au pied de la croix, Ste Catherine.

Index

 - Brochot (Pierre-Louis) [Auteur]  - Histoire de la compagnie des Pénitents noirs d'Aix

 - Dessins

Catalogue général des manuscrits
Description du contenu
Division :  Fol. 249 vo Présentation du contenu : 


« Ad metam, auspice mox coelesti numine, veni ;
Crux jam principium, nunc quoque finis adest.
Quam bene crux, secura humanae causa salutis,
Imminet hic finis, quaeque coronat opus. »


« La compagnie des Pénitents noirs a cessé ses assemblées, et vendu son église pour payer ses dettes, en 1771... Les archives de cette compagnie ont été vendues à l'épicier en septembre 1805. Je n'en ai sauvé que cette histoire, qui était la seule chose un peu intéressante. » Note de Roux-Alphéran.

A la garde, adresse imprimée : « A M. Roux-Alphéran, secrétaire de la mairie, à Aix. ».

Nous copions au fol. 113 la chanson provençale suivante, composée contre les Pénitents des Carmes, qui étaient une branche séparée des Pénitents noirs :


« CHANSSON.
Fraire Menous, prenés vous garde ;
Dien que lei Carme an fa bugade,
Que senso liciou ny sabon,
Son vengu blancs commo couton.
Es els que fouron, deves saupre,
Dau tem que sourteron de vautrés
En mil cinq cent seixante tres.
Negres despuis cinquan[te] tres,
Si feron blancs, l'histori escriou,
Per aver moussu lou Gran Priou,
Qu'ero receu de la Servanço
Despuy qu'ero vengut de Fransso.
De l'aver per ave l'hounour,
Coumo ero nouestre gouvernour,
Senso sabouna seis habis,
Si son fa blans, la cansson dis. »


Division Fol. 249 vo
Titre Fin
Présentation du contenu


« Ad metam, auspice mox coelesti numine, veni ;
Crux jam principium, nunc quoque finis adest.
Quam bene crux, secura humanae causa salutis,
Imminet hic finis, quaeque coronat opus. »


« La compagnie des Pénitents noirs a cessé ses assemblées, et vendu son église pour payer ses dettes, en 1771... Les archives de cette compagnie ont été vendues à l'épicier en septembre 1805. Je n'en ai sauvé que cette histoire, qui était la seule chose un peu intéressante. » Note de Roux-Alphéran.

A la garde, adresse imprimée : « A M. Roux-Alphéran, secrétaire de la mairie, à Aix. ».

Nous copions au fol. 113 la chanson provençale suivante, composée contre les Pénitents des Carmes, qui étaient une branche séparée des Pénitents noirs :


« CHANSSON.
Fraire Menous, prenés vous garde ;
Dien que lei Carme an fa bugade,
Que senso liciou ny sabon,
Son vengu blancs commo couton.
Es els que fouron, deves saupre,
Dau tem que sourteron de vautrés
En mil cinq cent seixante tres.
Negres despuis cinquan[te] tres,
Si feron blancs, l'histori escriou,
Per aver moussu lou Gran Priou,
Qu'ero receu de la Servanço
Despuy qu'ero vengut de Fransso.
De l'aver per ave l'hounour,
Coumo ero nouestre gouvernour,
Senso sabouna seis habis,
Si son fa blans, la cansson dis. »


Index

 - Aix  -  Histoire ecclésiastique. Pénitents des Carmes. Chanson contre eux Histoire ecclésiastique. Pénitents des Carmes. Chanson contre eux

Retour en haut de page