Accueil CCFr  >   EADC « Finis. 1667. Laus Deo »
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

« Finis. 1667. Laus Deo »

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Bibliothèque municipale. Marseille, Bouches-du-Rhône Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Départements — Tome XV. Marseille
Cote 1-1656
Titre Manuscrits de la bibliothèque municipale L'Alcazar de Marseille
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Bibliothèque municipale L'Alcazar de Marseille, Ms. X, fol. Y.


Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Albanès
Commanditaire Ministère chargé de la Culture et Ministère chargé de l'Enseignement supérieur
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de l'édition imprimée 1892
Date de la version électronique 1 décembre 2007
Création Créé par conversion rétrospective de l'édition imprimée : Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Départements — Tome XV. Marseille. Par l'Abbé Albanès, Paris, Plon-Nourrit, 1892.
Numérisation et rendu en mode texte réalisés par la société AIS (Paris, France). Encodage effectué selon la DTD EAD-2002 par la société ArchProteus (Vancouver, Canada) le 1 décembre 2007
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Notes
Présentation du contenu
1035
Autre cote Cb.12
Autre cote R.418
Titre « Rhetorica theore-practica, in qua non modo exemplorum usus, sed praeceptiones quoque artis oratoriae continentur »
Date 1667
Langue latin
Support Papier
Importance matérielle 129 feuillets
Dimensions 180 × 132 mm
Reliure Reliure parchemin
Catalogue général des manuscrits
Description du contenu
Division :  Fol. 129
Division Fol. 129
Titre « Finis. 1667. Laus Deo »
Retour en haut de page