Accueil CCFr  >   EADC Commencement du texte : « Maria dicitur lux. Hester. XII. Judeis nova lux oriri visa est... » — Fin, fol. 202 vo : « ...Et ita per omnes plateas Jerusalem in eternum et ultra cantabimus Alleluya »
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Commencement du texte : « Maria dicitur lux. Hester. XII. Judeis nova lux oriri visa est... » — Fin, fol. 202 vo : « ...Et ita per omnes plateas Jerusalem in eternum et ultra cantabimus Alleluya »

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Bibliothèque municipale. Marseille, Bouches-du-Rhône Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Départements — Tome XV. Marseille
Cote 1-1656
Titre Manuscrits de la bibliothèque municipale L'Alcazar de Marseille
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Bibliothèque municipale L'Alcazar de Marseille, Ms. X, fol. Y.


Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Albanès
Commanditaire Ministère chargé de la Culture et Ministère chargé de l'Enseignement supérieur
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de l'édition imprimée 1892
Date de la version électronique 1 décembre 2007
Création Créé par conversion rétrospective de l'édition imprimée : Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Départements — Tome XV. Marseille. Par l'Abbé Albanès, Paris, Plon-Nourrit, 1892.
Numérisation et rendu en mode texte réalisés par la société AIS (Paris, France). Encodage effectué selon la DTD EAD-2002 par la société ArchProteus (Vancouver, Canada) le 1 décembre 2007
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Notes
Présentation du contenu
86
Autre cote Eb.105
Autre cote R.810
Titre « Excellentiae beatae Mariae. » — Tel est le titre mis sur le dos de ce manuscrit, qui n'en a aucun, ni au commencement ni à la fin. C'est l'éloge de la sainte Vierge en cent cinquante considérations, où on la compare successivement à des objets naturels, artificiels, etc.
Date 1410
Langue latin
Support Parchemin
Importance matérielle 202 feuillets à 2 colonnes
Dimensions 270 × 200 mm
Reliure Reliure veau
Autres caractéristiques matérielles Grandes lettres ornées, rehaussées d'or. Initiales en couleur, avec des ornements au trait, chiffres en rouge
Mention de provenance

On lit au bas du dernier feuillet : « Anno a nativitate Domini M. C. X. (lire 1410). » Au bas du fol. 1 : « CARTUSIAE MASSILIENSIS. »

Numérisation(s)Des éléments de décor du manuscrit ont été numérisés par l’IRHT. Ils sont consultables dans la Bibliothèque virtuelle des manuscrits médiévaux.

Décors numérisés – BVMM

Index

Initiales de couleurs, lettres ornées

Catalogue général des manuscrits
Description du contenu
Division :  Fol. 6 vo
Division Fol. 6 vo
Titre Commencement du texte : « Maria dicitur lux. Hester. XII. Judeis nova lux oriri visa est... » — Fin, fol. 202 vo : « ...Et ita per omnes plateas Jerusalem in eternum et ultra cantabimus Alleluya »
Retour en haut de page