Accueil CCFr  >   EADC Petrus Comestor, Historia scholastica
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Petrus Comestor, Historia scholastica

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Bibliothèque d'étude et du patrimoine. Toulouse Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Départements. Série in-quarto — Tome VII. Toulouse
Cote 1-887
Titre Manuscrits de la bibliothèque d'Etude et du Patrimoine de Toulouse
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Bibliothèque d'Etude et du Patrimoine de Toulouse, Ms. X, fol. Y.


Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Auguste Molinier
Commanditaire Ministère chargé de la Culture et Ministère chargé de l'Enseignement supérieur
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de l'édition imprimée 1885
Date de la version électronique 29 février 2008
Création
Créé par conversion rétrospective de l'édition imprimée : [Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Série in-quarto]. Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques des départements. Publié sous les auspices du Ministre de l'Instruction publique — Tome VII. Toulouse. Nîmes. Paris, Imprimerie nationale, 1885. Numérisation et rendu en mode texte réalisés par la société AIS (Paris, France). Encodage effectué selon la DTD EAD-2002 par la société ArchProteus (Vancouver, Canada) le 29 février 2008.
Révision des notices des manuscrits de provenance dominicaine par Emilie Nadal (avril 2021, programme Biblissima "La bibliothèque des Dominicains de Toulouse en ligne") : ms. 3, 18, 19, 20, 27, , 28, 29, 30, 31, 33, 35, 38, 43, 44, 47, 48, 49, 53, 57, 59, 77, 78, 79, 82, 83, 96, 98, 103, 104, 105, 110, 111, 112, 119, 125, 128, 154, 155, 157, 161, 168, 170, 171, 172, 173, 178, 185, 188, 191, 197, 214, 215, 259, 260, 261, 262, 263, 264, 265, 266, 267, 268, 269, 270, 274, 287, 296-297, 309, 313, 314, 332, 333, 335, 336, 337, 339, 342, 345-346, 347-348, 349, 361-362, 365, 378, 379, 385, 388, 392, 410, 418, 450, 460, 462, 467, 477, 478, 479, 480-481, 485, 486, 487, 488, 489, 490, 609, 610, 741, 744, 813, 814, 818, 823, 874, 883..
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Notes
Catalogue général des manuscrits
Présentation du contenu
Cote :  Ms. 460 Ancienne cote :  n° 205 (1819, Dauzat) Autre cote :  III, 52 (avant 1885) Support :  Parchemin Importance matérielle :  1 feuillet de garde de restauration + 139 feuillets (+ f. 31bis) + 2 feuillets de défets (médiévaux) + 1 feuillet de garde de restauration Écriture :  Littera semitextualis libraria homogène. Particularités codicologiques :  18 cahiers de quatre bifeuillets, numérotés en chiffres romains au verso de chaque fin de cahier, quelques réclames encore visibles. Plusieurs feuillets découpés : un feuillet avant le f. 1 et entre le f. 6 et 7, deux feuillets entre les f. 46 et 47. Le cahier n° 11 (f. 76-82) n'a que sept feuillets, mais sans lacune dans le texte. Le f. 31bis est très mutilé. Les deux feuillets de garde placés à la fin du manuscrit sont des réemplois.
Fragment : Formulaire apostolique, verso vierge. 13e siècle (Falmagne, 2016, p. 388, n° 180). Débute ainsi : « Sunt littere citationis in hunc modum. T., delegatus domini pape judex, tali salutem in Domino. Noveritis nos a summo pontifice recepisse litteras apostolicas in hanc formam : Alexander, etc. Volentes itaque mandatum nobis traditum exequi... » (Molinier, 1885).
Réglure :  Réglure à la mine de plomb, texte écrit sur la ligne du haut (above top line) donc probablement avant les années 1230. Texte sur deux colonnes ; 49 lignes, piqûres marginales. Décoration :  Une initiale peinte (bleu, rouge, rose, vert) et dorée (f. 97r) représente un lion encadré par deux lions plus petits. L'initiale était sans doute protégée par une serpente, dont ne subsistent plus que quelques fils d'attaches. Onze grandes initiales filigranées rouge et bleues (f. 30v, 34r, 40v, 77v, 79v, 80v, 85r, 86v, 92v, 100r, 122v), nombreuses petites initiales filigranées. Le décor permet à Patricia Stirnemann de supposer que le manuscrit a été fait à Paris (décor filigrané avec motifs aux "longs doigts" aux quatre coins de l'initiale, par exemple au f. 92v), mais par un artiste lié aux ateliers de Sens, dans les années 1180-1190 (observations P. Stirnemann, 2021). Dans les marges représentation contemporaine du manuscrit des deux trompettes d'argent fabriquées par Moïse dans les Nombres 10, 2 (f. 35v). 
Un lecteur du 14e-15e siècle a ajouté quelques croquis et profils dans les marges, en relation avec le texte : l'arbre de la connaissance du bien et du mal ou l'arbre de vie (f. 3v, dans la Genèse), le Christ (f. 5r, 104r), des évêques (f. 9r, 137r), une église pour illustrer l'autel dressé par David au mont Moriat (f. 11v), divers profils (f. 4r, 16v). On retrouve sa main dans les marges du ms. 481 qui provient également de la bibliothèque des dominicains de Toulouse (voir la notice de ce ms.). Nombreuses manicules.
Dimensions  320 x 223 (220 x 146) mm Reliure :  Reliure cousue sur quatre nerfs, restaurée le 12 mai 1969. (BM de Toulouse, Rapport de restauration, 1961-1970, p. 477). Ais de bois couverts d'une peau brun clair retournée. L'étiquette de titre du plat inférieur est fixée par six clous de cuivre. Autres caractéristiques matérielles :  Paris (voir décor).   Présentation du contenu : 

Petrus Comestor, Historia scholastica.

- Gn. (f. 1r-19v) : Il manque le premier feuillet, et un feuillet entre le f. 6 et 7 : « [...] In initio tu Domine terram fundati et opera manuum tuarum...-...David fundamenta montium vocat. De annis Matu- [...] ». Reprise au f. 7r : « Et cum intrasset Noe, clausit hostium...-...post translati sunt in Sychem ».

- Ex. (Explanatio Exodi). (f. 19v-30v) : « Historia sequitur Exodi, non alia quidem...-...ipsi stabant, eratque ignis in nocte ».

- Lv. (Historia Levitici) (f. 30v-34r) : « Tertia distinctio Historiae quam scripsit Moyses...-...in emptione eiusdem rei quia eam dederat » (le f. 31r est partiellement mutilé).

- Nm. (Historia Numerorum) (f. 34r-40v) : « Quarta huius historie distinctio hebraice dicitur Vagedaber...-...ut a Domino separatae sunt », avec un schéma contemporain explicitant la répartition des Lévites en différentes branches (f. 34v), et une représentation des deux trompettes d'argent de Moïse (f. 35v).

- Dt. (Historia Deuteronomii) (f. 40v-43r) : « Quinta et ultima huius historie distinctio...-...ferunt Iosue apposuisse ».

- Ios. (Incipit Liber Iosue). (f. 43r-45v) : « Liber Iosue a nomine auctoris censetur...-...qui regnavit post eum ».

- Idc. (Historia Iudicum) (f. 45v-48v) : « Liber Iudicum Hebraice Sochin dicitur...-...quod circa idem tempus utrumque factum fuerit ». Lacunes.

- Rt. (De Ruth) (f. 48v-49r) : « Post Sansonem iudicavit Israel Heli sacerdos...-...Hic est pater Ysai patris David ».

- Rg. (Historia Libri Regum) (f. 49r-77v) : « Liber regum in quatuor voluminibus distinguitur apud nos..-...vel quia quandoque regna fine rege fuerunt ».

- Tb. (Histori Tobie) (f. 77v-79v) : « Historia Tobie habuit exordium in captivitate...-...de quo modo prosequentes, altius ordiemur ».

- Ez. (Historia de Ezechiele) (f. 79v-80v) : « Ezechiel propheta de terra Cysare...-...sepe quoque multis deficientibus vitam restituit ».

- Dn. (De Daniele) (f. 80v-85r) : « Prophetavit etiam Daniel in Caldea...-...et devorati sunt in momento coram eo."

- Ha. (De Abacuc) (85r-86v) « Porro Abacuc fuit de tribu Symeon...-...quod in historia Iudith legitur ».

- Idt. (Hystoriam Iudith) (f. 86v-88v) : « Hanc historiam transtulit Hieronymus ad petitionem Paule...-...arietem pro declinatione peccati ».

- 2Esr. (De Neemia) (f. 88v-89v) « Et factum est in anno XX...-sub hoc historia Hester conscripta est ».

- Est. (De Hesther) (f. 89v-92v) : « Liberum Hester transtulit Hieronymus...-...et adjudicavit Antiochus facere peticionem eorum ».

- Mcc. (De Machabeis) (f. 92v-97r) : « Tunc multi Iudeorum sponte quidam timore regis...-...de Iohanne filio Symonis prosequentes ».

- Hystoria evangeliorum de commendatione Johannis Hircani (f. 97r-100r) : « Mortuo itaque Simone qui ultimus quinque filiorum Mathatie...-...ut patris iniuriam deferrent ad Cesarem ».

- Incipit evangelica historia de conceptione Salvatori (f. 100r-122v) : « Fuit autem in diebus Herodis regis Iudee...-.... processio translata est ad dominicam diem ». En marge, arbre généalogique de quelques disciples (f. 106r) d'une main contemporaine du manuscrit.

- Incipiunt Actus Apostolorum (f. 122v-138v) : « Anno nonodecimo Imperi Tyberii Cesaris...-...in loco magis honorabiliori [sic] scilicet in cathacumbis ».

- (f. 139v ) : d'une autre main du 14e siècle, courte généalogie des patriarches, depuis Noé jusqu'aux fils de Jacob (Molinier, 1885).

Historique de la conservation :  Informations sur le traitement : Notice de Molinier (1885) révisée par Emilie Nadal (mars 2021).

Molinier A., Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques des départements, t.VII. Toulouse, Nîmes, Paris, 1885, p. VIII, IX, p. 265. https://archive.org/details/cataloguegnr07franuoft/page/264/mode/2up

Kaeppeli T., « Un sermonnaire anglais contenu dans le Ms. Toulouse 342 », Archivum Fratrum Praedicatorum, 1959, vol. 29, p. 90.

Bériou N., « L'Évangile à la messe et dans la prédication en France méridionale, aux XIIe et XIIIe siècles », in Évangile et évangélisme (XIIe-XIIIe siècle), Cahiers de Fanjeaux 34, Privat, 1999, p. 37, note 38.

Nadal É., « Les commanditaires ecclésiastiques de manuscrits enluminés », dans Cassagnes-Brouquet S., Fournié M., (éd.), Le livre dans la région toulousaine et ailleurs...au Moyen Âge, Toulouse, Méridienne, Framespa, 2010, p. 161 (mention).

Falmagne T., « Fragments et bibliothèques médiévales à Toulouse : vestiges mineurs, signes de bibliothèques majeures disparues », Culture religieuse méridionale. Les manuscrits et leur contexte artistique, Cahiers de Fanjeaux 51, Toulouse, Privat, 2016, p. 388, n° 180.

Cabau P., « Bulletin de l'année académique 2013-2014 », Mémoires de la Société archéologique du Midi de la France, 2014, t. 74, p. 263. https://societearcheologiquedumidi.fr/_samf/memoires/t_74/MSAMF_2014.pdf

Morard M., « La bibliothèque évaporée. Livres et manuscrits des dominicains de Toulouse (1215-1840) » in Bériou N., Morard M., Nebbiai D. (éds.), Entre stabilité et itinérance. Livres et culture des ordres mendiants, Bibliologia 37, Turnhout, Brepols, 2014, p. 107 (mention).

Nadal E., Le Pontifical de Pierre de la Jugie. Le miroir d'un archevêque, Turnhout, Brepols, 2017, p. 116 note 463 (mention).

Falmagne T., « Fragments et recyclage d'une Bible chez les dominicains de Toulouse », in Nadal É., Vène M. (dir), La bibliothèque des dominicains de Toulouse, Toulouse, PUM, 2020, p. 37 note 10.

Nadal É., « Catalogue de l'exposition Manuscrits médiévaux des dominicains de Toulouse. Mémoire d'une bibliothèque », in Nadal É., Vène M. (dir), La bibliothèque des dominicains de Toulouse, Toulouse, PUM, 2020, p. 150 note 1 (mention).

Bibale ms. 460

FAMA - Historia Scholastica

Cote Ms. 460
Ancienne cote n° 205 (1819, Dauzat)
Autre cote III, 52 (avant 1885)
Titre Petrus Comestor, Historia scholastica
Date Vers 1180-1190 (voir décor).
Langue Latin
Support Parchemin
Importance matérielle 1 feuillet de garde de restauration + 139 feuillets (+ f. 31bis) + 2 feuillets de défets (médiévaux) + 1 feuillet de garde de restauration
Écriture Littera semitextualis libraria homogène.
Particularités codicologiques 18 cahiers de quatre bifeuillets, numérotés en chiffres romains au verso de chaque fin de cahier, quelques réclames encore visibles. Plusieurs feuillets découpés : un feuillet avant le f. 1 et entre le f. 6 et 7, deux feuillets entre les f. 46 et 47. Le cahier n° 11 (f. 76-82) n'a que sept feuillets, mais sans lacune dans le texte. Le f. 31bis est très mutilé. Les deux feuillets de garde placés à la fin du manuscrit sont des réemplois.
Fragment : Formulaire apostolique, verso vierge. 13e siècle (Falmagne, 2016, p. 388, n° 180). Débute ainsi : « Sunt littere citationis in hunc modum. T., delegatus domini pape judex, tali salutem in Domino. Noveritis nos a summo pontifice recepisse litteras apostolicas in hanc formam : Alexander, etc. Volentes itaque mandatum nobis traditum exequi... » (Molinier, 1885).
Réglure Réglure à la mine de plomb, texte écrit sur la ligne du haut (above top line) donc probablement avant les années 1230. Texte sur deux colonnes ; 49 lignes, piqûres marginales.
Décoration Une initiale peinte (bleu, rouge, rose, vert) et dorée (f. 97r) représente un lion encadré par deux lions plus petits. L'initiale était sans doute protégée par une serpente, dont ne subsistent plus que quelques fils d'attaches. Onze grandes initiales filigranées rouge et bleues (f. 30v, 34r, 40v, 77v, 79v, 80v, 85r, 86v, 92v, 100r, 122v), nombreuses petites initiales filigranées. Le décor permet à Patricia Stirnemann de supposer que le manuscrit a été fait à Paris (décor filigrané avec motifs aux "longs doigts" aux quatre coins de l'initiale, par exemple au f. 92v), mais par un artiste lié aux ateliers de Sens, dans les années 1180-1190 (observations P. Stirnemann, 2021). Dans les marges représentation contemporaine du manuscrit des deux trompettes d'argent fabriquées par Moïse dans les Nombres 10, 2 (f. 35v). 
Un lecteur du 14e-15e siècle a ajouté quelques croquis et profils dans les marges, en relation avec le texte : l'arbre de la connaissance du bien et du mal ou l'arbre de vie (f. 3v, dans la Genèse), le Christ (f. 5r, 104r), des évêques (f. 9r, 137r), une église pour illustrer l'autel dressé par David au mont Moriat (f. 11v), divers profils (f. 4r, 16v). On retrouve sa main dans les marges du ms. 481 qui provient également de la bibliothèque des dominicains de Toulouse (voir la notice de ce ms.). Nombreuses manicules.
Dimensions 320 x 223 (220 x 146) mm
Reliure Reliure cousue sur quatre nerfs, restaurée le 12 mai 1969. (BM de Toulouse, Rapport de restauration, 1961-1970, p. 477). Ais de bois couverts d'une peau brun clair retournée. L'étiquette de titre du plat inférieur est fixée par six clous de cuivre.
Autres caractéristiques matérielles Paris (voir décor).  
Présentation du contenu

Petrus Comestor, Historia scholastica.

- Gn. (f. 1r-19v) : Il manque le premier feuillet, et un feuillet entre le f. 6 et 7 : « [...] In initio tu Domine terram fundati et opera manuum tuarum...-...David fundamenta montium vocat. De annis Matu- [...] ». Reprise au f. 7r : « Et cum intrasset Noe, clausit hostium...-...post translati sunt in Sychem ».

- Ex. (Explanatio Exodi). (f. 19v-30v) : « Historia sequitur Exodi, non alia quidem...-...ipsi stabant, eratque ignis in nocte ».

- Lv. (Historia Levitici) (f. 30v-34r) : « Tertia distinctio Historiae quam scripsit Moyses...-...in emptione eiusdem rei quia eam dederat » (le f. 31r est partiellement mutilé).

- Nm. (Historia Numerorum) (f. 34r-40v) : « Quarta huius historie distinctio hebraice dicitur Vagedaber...-...ut a Domino separatae sunt », avec un schéma contemporain explicitant la répartition des Lévites en différentes branches (f. 34v), et une représentation des deux trompettes d'argent de Moïse (f. 35v).

- Dt. (Historia Deuteronomii) (f. 40v-43r) : « Quinta et ultima huius historie distinctio...-...ferunt Iosue apposuisse ».

- Ios. (Incipit Liber Iosue). (f. 43r-45v) : « Liber Iosue a nomine auctoris censetur...-...qui regnavit post eum ».

- Idc. (Historia Iudicum) (f. 45v-48v) : « Liber Iudicum Hebraice Sochin dicitur...-...quod circa idem tempus utrumque factum fuerit ». Lacunes.

- Rt. (De Ruth) (f. 48v-49r) : « Post Sansonem iudicavit Israel Heli sacerdos...-...Hic est pater Ysai patris David ».

- Rg. (Historia Libri Regum) (f. 49r-77v) : « Liber regum in quatuor voluminibus distinguitur apud nos..-...vel quia quandoque regna fine rege fuerunt ».

- Tb. (Histori Tobie) (f. 77v-79v) : « Historia Tobie habuit exordium in captivitate...-...de quo modo prosequentes, altius ordiemur ».

- Ez. (Historia de Ezechiele) (f. 79v-80v) : « Ezechiel propheta de terra Cysare...-...sepe quoque multis deficientibus vitam restituit ».

- Dn. (De Daniele) (f. 80v-85r) : « Prophetavit etiam Daniel in Caldea...-...et devorati sunt in momento coram eo."

- Ha. (De Abacuc) (85r-86v) « Porro Abacuc fuit de tribu Symeon...-...quod in historia Iudith legitur ».

- Idt. (Hystoriam Iudith) (f. 86v-88v) : « Hanc historiam transtulit Hieronymus ad petitionem Paule...-...arietem pro declinatione peccati ».

- 2Esr. (De Neemia) (f. 88v-89v) « Et factum est in anno XX...-sub hoc historia Hester conscripta est ».

- Est. (De Hesther) (f. 89v-92v) : « Liberum Hester transtulit Hieronymus...-...et adjudicavit Antiochus facere peticionem eorum ».

- Mcc. (De Machabeis) (f. 92v-97r) : « Tunc multi Iudeorum sponte quidam timore regis...-...de Iohanne filio Symonis prosequentes ».

- Hystoria evangeliorum de commendatione Johannis Hircani (f. 97r-100r) : « Mortuo itaque Simone qui ultimus quinque filiorum Mathatie...-...ut patris iniuriam deferrent ad Cesarem ».

- Incipit evangelica historia de conceptione Salvatori (f. 100r-122v) : « Fuit autem in diebus Herodis regis Iudee...-.... processio translata est ad dominicam diem ». En marge, arbre généalogique de quelques disciples (f. 106r) d'une main contemporaine du manuscrit.

- Incipiunt Actus Apostolorum (f. 122v-138v) : « Anno nonodecimo Imperi Tyberii Cesaris...-...in loco magis honorabiliori [sic] scilicet in cathacumbis ».

- (f. 139v ) : d'une autre main du 14e siècle, courte généalogie des patriarches, depuis Noé jusqu'aux fils de Jacob (Molinier, 1885).

Historique de la conservation

Le manuscrit 460 de Toulouse aurait appartenu à Jean de Cardaillac, administrateur apostolique de l'archevêché de Toulouse (1378-1390), patriarche d'Alexandrie, d'après un ex-libris du 14e siècle partiellement lisible :" Iste liber est domini Joannis [...] patriarche" copié sur la page de garde désormais placée à la fin du livre. D'autres mentions du 14e siècle relient le livre à Jean de Cardaillac, une note qui parle de "Domini mei patriarche"  sur la même page, mais aussi, sur l'autre page de garde, un "écu incliné timbré d'un heaume à cimier, qui porte un lion couronné accompagné de 11 besants mis en orle", armes probablement reproduites "d'après le sceau d'un chevalier de la maison de Cardaillac, mais qui ne sont pas celles de l'archevêque". (Cabau, 2014). Le même lion couronné est repris sur l'autre page de garde, avec un personnage couronné priant. Sur cette page de garde, des essais de plume du 14e : In nomine Domini Amen. Notum sit omnibus quod (...) omnibus sit amen notum et un autre propriétaire d'une main du 14-15e s : Guillelmus Otgerii, bacallarius Albiensis (Albi).

Ce manuscrit provient très probablement de la bibliothèque du couvent des dominicains de Toulouse. L'étiquette que fixent six clous de cuivre sur le plat inférieur est identique à celle de l'incunable Inc. Venise 104 (dont la provenance dominicaine est attestée par la présence d'une étiquette « 56 » typique des livres des dominicains de Toulouse au 18e siècle). Les notes et dessins marginaux ajoutés dans le manuscrit sont une preuve supplémentaire de provenance, puisque la main de ce lecteur-dessinateur est identifiable dans un autre manuscrit des dominicains de Toulouse (le ms. 481).

Un livre portant ce titre se trouvait en 1680, dans la liste de quelques manuscrits conservés dans la bibliothèque des dominicains de Toulouse adressée à Colbert (Paris, Bnf, ms. latin 10395).

- Liste de quelques livres conservés dans la bibliothèque des dominicains de Toulouse, établie vers 1680 à l'attention de Colbert : Historia scolastica Petri Comestoris (Paris, BnF, ms. latin 10395, f. 232v).

- Inventaire de la bibliothèque municipale de Toulouse par l'abbé Dauzat en 1819 : Historia scholastica. Ex. Lett[res] Color[ées] ex. n° 205. 1 vol f. vél. (Toulouse, BM, ms. 1176, p. 472).

Informations sur le traitement Notice de Molinier (1885) révisée par Emilie Nadal (mars 2021).
Document(s) de substitutionCe document a été numérisé intégralement. Il est consultable dans Gallica.Numérisation(s)Document numérisé
Numérisation(s)Des éléments de décor du manuscrit ont été numérisés par l’IRHT. Ils sont consultables dans la Bibliothèque virtuelle des manuscrits médiévaux.

Décors numérisés – BVMM

Bibliographie

Molinier A., Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques des départements, t.VII. Toulouse, Nîmes, Paris, 1885, p. VIII, IX, p. 265. https://archive.org/details/cataloguegnr07franuoft/page/264/mode/2up

Kaeppeli T., « Un sermonnaire anglais contenu dans le Ms. Toulouse 342 », Archivum Fratrum Praedicatorum, 1959, vol. 29, p. 90.

Bériou N., « L'Évangile à la messe et dans la prédication en France méridionale, aux XIIe et XIIIe siècles », in Évangile et évangélisme (XIIe-XIIIe siècle), Cahiers de Fanjeaux 34, Privat, 1999, p. 37, note 38.

Nadal É., « Les commanditaires ecclésiastiques de manuscrits enluminés », dans Cassagnes-Brouquet S., Fournié M., (éd.), Le livre dans la région toulousaine et ailleurs...au Moyen Âge, Toulouse, Méridienne, Framespa, 2010, p. 161 (mention).

Falmagne T., « Fragments et bibliothèques médiévales à Toulouse : vestiges mineurs, signes de bibliothèques majeures disparues », Culture religieuse méridionale. Les manuscrits et leur contexte artistique, Cahiers de Fanjeaux 51, Toulouse, Privat, 2016, p. 388, n° 180.

Cabau P., « Bulletin de l'année académique 2013-2014 », Mémoires de la Société archéologique du Midi de la France, 2014, t. 74, p. 263. https://societearcheologiquedumidi.fr/_samf/memoires/t_74/MSAMF_2014.pdf

Morard M., « La bibliothèque évaporée. Livres et manuscrits des dominicains de Toulouse (1215-1840) » in Bériou N., Morard M., Nebbiai D. (éds.), Entre stabilité et itinérance. Livres et culture des ordres mendiants, Bibliologia 37, Turnhout, Brepols, 2014, p. 107 (mention).

Nadal E., Le Pontifical de Pierre de la Jugie. Le miroir d'un archevêque, Turnhout, Brepols, 2017, p. 116 note 463 (mention).

Falmagne T., « Fragments et recyclage d'une Bible chez les dominicains de Toulouse », in Nadal É., Vène M. (dir), La bibliothèque des dominicains de Toulouse, Toulouse, PUM, 2020, p. 37 note 10.

Nadal É., « Catalogue de l'exposition Manuscrits médiévaux des dominicains de Toulouse. Mémoire d'une bibliothèque », in Nadal É., Vène M. (dir), La bibliothèque des dominicains de Toulouse, Toulouse, PUM, 2020, p. 150 note 1 (mention).

Bibliographie

Bibale ms. 460

FAMA - Historia Scholastica

Retour en haut de page