Accueil CCFr  >   EADC Recueil de leçons et de vies de saints, empruntées pour la plupart à la Légende dorée, de Jacques de Voragine.
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Recueil de leçons et de vies de saints, empruntées pour la plupart à la Légende dorée, de Jacques de Voragine.

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Bibliothèque Carré d'Art. Nîmes, (Gard) Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Départements. Série in-quarto — Tome VII. Nîmes
Cote 1-700
Titre Manuscrits de la bibliothèque Carré d'art de Nîmes.
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Bibliothèque Carré d'art de Nîmes, Ms. X, fol. Y.





Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Auguste Molinier
Commanditaire Ministère chargé de la Culture et Ministère chargé de l'Enseignement supérieur
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de l'édition imprimée 1885
Création Créé par conversion rétrospective de l'édition imprimée : [Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Série in-quarto]. Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques des départements. Publié sous les auspices du Ministre de l'Instruction publique — Tome VII. Toulouse. Nîmes. Paris, Imprimerie nationale, 1885.
Numérisation et rendu en mode texte réalisés par la société AIS (Paris, France). Encodage effectué selon la DTD EAD-2002 par la société ArchProteus (Vancouver, Canada) le 29 février 2008
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Notes

Anciens fichiers du CGM :

Devals, Hist. de Montauban, t. I, p. 11Chervet, La première maison d'Uzès, p. 7Académie des sciences de Toulouse, 3e série, t. III, p. 148-164Bulletin de la société d'Alais, t. VII, p. 27-38. Le ms. de la Bodléienne Add. D. 14 est un exemplaire de Bernard Gui, relié aux armes de Rignac, qui a appartenu au marquis d'Aubais (no 29) et à Ph. Laurent de JoubertCe manuscrit a été acquis de nos jours pour la bibl. de Nîmes, par les soins de feu E. Germer-DurandVoir une note de M. Delisle, Noticeset extraits des manuscrits, t. XXVII, 2. p. 351
Catalogue général des manuscrits
Présentation du contenu
Cote :  Ms_54 Ancienne cote :  13750 Support :  parchemin Importance matérielle :  298 f. (chiffrés 1-365) Dimensions  27,5 cm Autres caractéristiques matérielles :  manuscrit à longues lignes Présentation du contenu : 

Le manuscrit original devait dater du commencement du XIVe siècle. Sur un feuillet préliminaire, table d'une autre main du même temps. — Les derniers feuillets ont été entamés par l'humidité, et, du f. 345 au f. 365, les premières lignes de chaque page sont aujourd'hui illisibles.

f. 2 : « De ramis Palmarum » — Série d'extraits des Pères ; le commencement manque.

f. 7 : « De cena Domini ». Commencement : « Dominice cene solennitatem quam sollenniter... » — Composé comme l'article 1.

f. 13 : « De tribus diebus Passionis dominice ». Commencement : « Quia de tribus diebus Passionis dominice... ».

f. 15 v° : « De planctu beate Marie ». Commencement : « Quis dabit capiti meo aquam et oculis meis... » — Méditation.

f. 23 : « De corona Domini ». Commencement : « Corona Domini nostri Jesu Christi merito ab ecclesia honoratur. De ipsa quidem legitur... » — Cet article se compose d'un abrégé de l'histoire fabuleuse du voyage de Charlemagne à Constantinople, des leçons sur la translation que nous avons déjà relevées plus haut, dans le manuscrit 82 de Toulouse, p. 37, enfin d'extraits de l'office de la translation et du sermon de Gautier Cornut.

f. 26-47 : « De sancta Trinitate ». Commencement : « Trinitatis sacratissime, unius Dei scilicet... » — Préambule et extraits de l'ouvrage de S. Augustin, De Trinitate, jusqu'au f. 47 v °. Manquent aujourd'hui les feuillets 48-68, qui, d'après la table placée en tête du volume, contenaient la vie de S. Anselme, et dix courtes méditations, tirées probablement des ouvrages de cet auteur.

f. 61 : « De sancto Baudilio ». Commencement : « Baudilius subdiaconus et martir Dei gloriosus, dum omni virtute et bonitate polleret... ». — A la suite récit de plusieurs miracles : un du Biterrois, un de Meaux, un de Curtavallis, un autre de Curteaulena ; on y mentionne le monastère de S. Bauzile, à Nîmes.

f. 64 : « De sancta Barbara ». Texte emprunté à la Légende dorée. — « De sancta Apollonia ». Emprunté à la Légende dorée. — « De sancto Severino abbate. — Severinus abbas et Christi confessor gloriosus, cum omni sanctitate... ». Emprunté à la Légende dorée. — « De sancto Hugone, abbate Cluniacensi. — Hugo, abbas Cluniacensis, cui successit Pondus, Augustudunensis indigena fuit... ».

f. 69 v° : « De sancta Leocadia virgine ». Légende dorée.

f. 70 : « De sancto Albino, Andegavensi episcopo. — Albinus, Andegavensis episcopus, Venetice regionis... »

f. 71 v° : « De sancto Paulo, Leonensi episcopo. — Paulus, Leonensis episcopus, sicut ex ejus gestis habetur... »

f. 72 v° : « De sancto Fructuoso ». Quelques lignes.

f. 73 : « Sancti Tiburcii martiris. — Tyburcius, Cromacii Urbis prefecti filius... »

f. 74 : « De sancta Susanna virgine. — Susanna nobili progenie orta et divinis litteris... »

f. 75 : « De sancta Clara virgine. — Clara fide, caritate, devocione ac fama clara... »

f. 80 v° : « De sancto Ypolito ». Légende dorée.

f. 82 v° : « De sancta Radegunde regina. — Radegundis regina, uxor quondam Lotharii regis... ». — « De assumpcione beate Marie virginis ». Légende dorée. A la suite : extraits du De divinis nominibus de S. Denys l'Aréopagite, des révélations de Ste Élisabeth et quelques miracles sans aucun intérêt

f. 93 : « De sancto Mammeto. — Mammetus, puer annorum VII, in Cesarea Capadocie... »

f. 94 : « De sancto Bernardo ». Légende dorée.

f. 101 v° : « De sancto Privato. — Privatus, Guavallitane ecclesie vel regionis episcopus... »

f. 102 v° : « De sancto Thimotheo ». — « De sancto Symphoriano ». Légende dorée. — « De sancto Bartholomeo ». Légende dorée.

f. 109 : « De sancto Severo Agathensi. — Severus nomine, sed elevatus mente... ». — A la suite quelques miracles, datés de 1291, 1293 et 1296, qui paraissent empruntés à un recueil ancien.

f. 111 v° : « De sancto Genesio. — Genesius Romanus, prius mimitele (sic) artis magister fuit... »

f. 113 : « De sancto Augustino ». Légende dorée.

f. 125 v° : « De decollacione S. Johannis Baptiste ». Légende dorée.

f. 131 : « De sancta Savina. — Savina illustrissima femina... »

f. 131 v° : « De s. Felice presbitero ». Quelques lignes.

f. 132 : « De sanctis Saviniano et Savina ». Légende dorée.

f. 134 : « De sancto Lupo » Légende dorée.

f. 135 : « De sancto Mamertino ». Légende dorée.

f. 136 : « De sancto Egidio ». Légende dorée.

f. 137 v° : « De sancto Anthonio (sic) martire. — Antonius (sic) Appamie oppido oriundus... »

f. 138 v° : « De sancta Serapia virgine. — Serapia virgo, Anthiocena genere... »

f. 138 : « De sancta Regina virgine. Regina virgo, Clementis cujusdam gentilis... »

f. 140 : « De Nativitate beate Marie »

f. 147 : « De sancto Adriano ». Légende dorée.

f. 150 : « De sancto Audemaro confessore. — Audemarus qui presenio (sic) cecus erat... »

f. 151 v° : « De sanctis Gorgonio et Dorotheo ». Légende dorée.

f. 151 v° : « De sanctis Protho et Jacinto martiribus ». Légende dorée.

f. 153 v° : « De sancto Maurilio. — Maurilius, Mediolanensis opidi ex splendidissimis parentibus... »

f. 157 : « De Exaltacione sancte Crucis ». Légende dorée.

f. 161 : « De sancto Johanne Crisostomo ». Légende dorée.

f. 166 v° : « De sancto Johanne Damasceno. — Johannes, Damascenus presbiter, ab infancia... »

f. 168 v° : « De sanctis Cornelio et Cypriano ». Légende dorée.

f. 169 : « De sancta Eufemia ». Légende dorée.

f. 171 : « De sancto Lamberto episcopo. — Lambertus, nobilis genere, sed nobilior sanctitate... »

f. 171 v° : « De sancto Januario. — Januarius, Beneventane urbis episcopus, in civitate Nola... »

f. 172 v° : « De sancta Fausta virgine. — Fausta virgo, xiiii annorum infantula... »

f. 173 : « De sancto Matheo ». Légende dorée.

f. 176 v° : « De sancto Mauricio ». Légende dorée.

f. 79 v° : « De sancta Tecla virgine ». Légende dorée.

f. 181 : « De sancto Majano episcopo et confessore ». Commencement et fin : « Majani sancti episcopi et confessoris translacio. — Karoli junioris nepotis magni Ludovici... omni effugata cecitate curatus fuit ». C'est un extrait de la translation anonyme, dont des fragments ont été publiés dans l'Histoire générale de Languedoc (nouv. édit. V, 5-8).

f. 185 : « De sancta Justina virgine ». Légende dorée.

f. 187 v° : « De sanctis Cosma et Damiano ». Légende dorée.

f. 189 v° : « De sancto Foresio (corr. Fursio) episcopo ». Légende dorée.

f. 191 v° : « De sancto Venzellao martire. — Venzellaus, athleta Christi gloriosus, ex ingenua prosapia Boemie... »

f. 192 v° : « De sancto Michaele ». Légende dorée.

f. 200 : « De sancto Jeronimo ». Légende dorée.

f. 204 v° : « De sancto Remigio ». Légende dorée. — Manquent les feuillets 205-230, qui, d'après la table, renfermaient les vies de S. Léger, S. François, Ste Aure, Ste Foy, Ste Benoite, Ste Pélagie, Ste Marguerite, Ste Thaïs, courtisane, S. Denis, S. Firmin, S. Edouard, S. Géraud ; la fin de la vie de ce dernier occupe les feuillets 231, 232 et 233 ; au feuillet 233 commence la vie de S. Léonard, dont la fin manque, le feuillet 234 ayant disparu. Les vies des saints, dont les noms sont imprimés ci-dessus en italiques, étaient probablement empruntées à la Légende dorée.

f. 235 v° : « De sancto Calixto papa ». Légende dorée.

f. 237 : « De sancto Lucha ». Légende dorée. Manquent les feuillets 239 à 264, qui renfermaient, d'après la table, les vies suivantes : S. Grisant, Onze mille vierges, S. Magloire, S. Frontin, SS. Siméon et Jude, S. Quentin, S. Eustache, la Toussaint, Ste Marine ; cette dernière finit au f. 266 v°.

f. 266 v° : « De commemoracione omnium fidelium ». Légende dorée.

f. 274 : « De sancto Geraldo, episcopo et confessore. — Geraldus, vir vite sanctissimeque simplicitatis et merito venerabilis, Podii Saliconensis castri... ». Ce Géraud fut prieur de Cassan, puis évêque de Béziers ; né vers 1070, il mourut en 1123.

f. 275 v° : « De quatuor coronatis ». Légende dorée.

f. 276 : « De sancto Theodoro martire ». Légende dorée.

f. 276 v° : « De sanctis Tyberio, Modesto et Florencia. — Tyberius, martyr Christi Jhesu preciosus... »

f. 279 v° : « De sancto Martino ». Légende dorée.

f. 288 v° : « De sancto Menna martire. — Menna in Scithia, metropoli Frigie salutaris, passus est... ». Manquent les feuillets 289 à 301, qui contenaient les vies suivantes : S. Véran, S. Brice, S. Romain, S. Aignan, Ste Élisabeth, S. Grégoire, S. Colomban, Ste Cécile. Manque aussi le feuillet 303.

f. 306 : « De sancto Clémente ». Légende dorée. Manquent les feuillets 310 et 311.

f. 314 : « De sancto Grisogono ». Légende dorée.

f. 314 v° : « De sancta Katherina ». Légende dorée.

f. 320 v° : « De sancto Saturnino ». Légende dorée.

f. 321 v° : « De sancta Eufrasina virgine. — Eufrasina virgo, Alexandrie orta, cum pater suus... »

f. 323 v° : « De sancto Martino solitario. — Martinus, vir venerabilis, in partibus Campanie... »

f. 324 : « De sancto Jacobo interciso ». Légende dorée.

f. 326 v° : « De sancto Pastore abbate ». Légende dorée.

f. 328 v° : « De sancto Johanne abbate ». Légende dorée.

f. 329 : « De sancto Moyse abbate ». Légende dorée.

f. 329 v° : « De sancto Arsenio ». Légende dorée.

f. 331 : « De sancto Agathone abbate ». Légende dorée.

f. 332 : « De Barlaam et Josaphat ». Légende dorée.

f. 341 : « De Pelagio papa et multis aliis ». Légende dorée. — A la suite de cet article on trouve, comme dans l'ouvrage de Jacques de Voragine, une histoire des Lombards, composée d'extraits de Paul Diacre, une courte biographie de Mahomet et un recueil d'extraits de différentes annales commençant à l'époque mérovingienne ; dans la Légende dorée, telle que la donnent la plupart des éditions, notamment celle de Graesse (Dresde, 1846, in-8°), ce recueil s'arrête à la déposition de Frédéric II au concile de Lyon (1245) ; dans le manuscrit de Nîmes, il s'étend jusqu'à la mort de Clément IV (1268). Il occupe les feuillets 348-357.

f. 357 : « De dedicacione ecclesie ». Légende dorée.

Historique de la conservation : 
Cote Ms_54
Ancienne cote 13750
Titre Recueil de leçons et de vies de saints, empruntées pour la plupart à la Légende dorée, de Jacques de Voragine.
Date XVe siècle
Langue latin
Support parchemin
Importance matérielle 298 f. (chiffrés 1-365)
Dimensions 27,5 cm
Autres caractéristiques matérielles manuscrit à longues lignes
Présentation du contenu

Le manuscrit original devait dater du commencement du XIVe siècle. Sur un feuillet préliminaire, table d'une autre main du même temps. — Les derniers feuillets ont été entamés par l'humidité, et, du f. 345 au f. 365, les premières lignes de chaque page sont aujourd'hui illisibles.

f. 2 : « De ramis Palmarum » — Série d'extraits des Pères ; le commencement manque.

f. 7 : « De cena Domini ». Commencement : « Dominice cene solennitatem quam sollenniter... » — Composé comme l'article 1.

f. 13 : « De tribus diebus Passionis dominice ». Commencement : « Quia de tribus diebus Passionis dominice... ».

f. 15 v° : « De planctu beate Marie ». Commencement : « Quis dabit capiti meo aquam et oculis meis... » — Méditation.

f. 23 : « De corona Domini ». Commencement : « Corona Domini nostri Jesu Christi merito ab ecclesia honoratur. De ipsa quidem legitur... » — Cet article se compose d'un abrégé de l'histoire fabuleuse du voyage de Charlemagne à Constantinople, des leçons sur la translation que nous avons déjà relevées plus haut, dans le manuscrit 82 de Toulouse, p. 37, enfin d'extraits de l'office de la translation et du sermon de Gautier Cornut.

f. 26-47 : « De sancta Trinitate ». Commencement : « Trinitatis sacratissime, unius Dei scilicet... » — Préambule et extraits de l'ouvrage de S. Augustin, De Trinitate, jusqu'au f. 47 v °. Manquent aujourd'hui les feuillets 48-68, qui, d'après la table placée en tête du volume, contenaient la vie de S. Anselme, et dix courtes méditations, tirées probablement des ouvrages de cet auteur.

f. 61 : « De sancto Baudilio ». Commencement : « Baudilius subdiaconus et martir Dei gloriosus, dum omni virtute et bonitate polleret... ». — A la suite récit de plusieurs miracles : un du Biterrois, un de Meaux, un de Curtavallis, un autre de Curteaulena ; on y mentionne le monastère de S. Bauzile, à Nîmes.

f. 64 : « De sancta Barbara ». Texte emprunté à la Légende dorée. — « De sancta Apollonia ». Emprunté à la Légende dorée. — « De sancto Severino abbate. — Severinus abbas et Christi confessor gloriosus, cum omni sanctitate... ». Emprunté à la Légende dorée. — « De sancto Hugone, abbate Cluniacensi. — Hugo, abbas Cluniacensis, cui successit Pondus, Augustudunensis indigena fuit... ».

f. 69 v° : « De sancta Leocadia virgine ». Légende dorée.

f. 70 : « De sancto Albino, Andegavensi episcopo. — Albinus, Andegavensis episcopus, Venetice regionis... »

f. 71 v° : « De sancto Paulo, Leonensi episcopo. — Paulus, Leonensis episcopus, sicut ex ejus gestis habetur... »

f. 72 v° : « De sancto Fructuoso ». Quelques lignes.

f. 73 : « Sancti Tiburcii martiris. — Tyburcius, Cromacii Urbis prefecti filius... »

f. 74 : « De sancta Susanna virgine. — Susanna nobili progenie orta et divinis litteris... »

f. 75 : « De sancta Clara virgine. — Clara fide, caritate, devocione ac fama clara... »

f. 80 v° : « De sancto Ypolito ». Légende dorée.

f. 82 v° : « De sancta Radegunde regina. — Radegundis regina, uxor quondam Lotharii regis... ». — « De assumpcione beate Marie virginis ». Légende dorée. A la suite : extraits du De divinis nominibus de S. Denys l'Aréopagite, des révélations de Ste Élisabeth et quelques miracles sans aucun intérêt

f. 93 : « De sancto Mammeto. — Mammetus, puer annorum VII, in Cesarea Capadocie... »

f. 94 : « De sancto Bernardo ». Légende dorée.

f. 101 v° : « De sancto Privato. — Privatus, Guavallitane ecclesie vel regionis episcopus... »

f. 102 v° : « De sancto Thimotheo ». — « De sancto Symphoriano ». Légende dorée. — « De sancto Bartholomeo ». Légende dorée.

f. 109 : « De sancto Severo Agathensi. — Severus nomine, sed elevatus mente... ». — A la suite quelques miracles, datés de 1291, 1293 et 1296, qui paraissent empruntés à un recueil ancien.

f. 111 v° : « De sancto Genesio. — Genesius Romanus, prius mimitele (sic) artis magister fuit... »

f. 113 : « De sancto Augustino ». Légende dorée.

f. 125 v° : « De decollacione S. Johannis Baptiste ». Légende dorée.

f. 131 : « De sancta Savina. — Savina illustrissima femina... »

f. 131 v° : « De s. Felice presbitero ». Quelques lignes.

f. 132 : « De sanctis Saviniano et Savina ». Légende dorée.

f. 134 : « De sancto Lupo » Légende dorée.

f. 135 : « De sancto Mamertino ». Légende dorée.

f. 136 : « De sancto Egidio ». Légende dorée.

f. 137 v° : « De sancto Anthonio (sic) martire. — Antonius (sic) Appamie oppido oriundus... »

f. 138 v° : « De sancta Serapia virgine. — Serapia virgo, Anthiocena genere... »

f. 138 : « De sancta Regina virgine. Regina virgo, Clementis cujusdam gentilis... »

f. 140 : « De Nativitate beate Marie »

f. 147 : « De sancto Adriano ». Légende dorée.

f. 150 : « De sancto Audemaro confessore. — Audemarus qui presenio (sic) cecus erat... »

f. 151 v° : « De sanctis Gorgonio et Dorotheo ». Légende dorée.

f. 151 v° : « De sanctis Protho et Jacinto martiribus ». Légende dorée.

f. 153 v° : « De sancto Maurilio. — Maurilius, Mediolanensis opidi ex splendidissimis parentibus... »

f. 157 : « De Exaltacione sancte Crucis ». Légende dorée.

f. 161 : « De sancto Johanne Crisostomo ». Légende dorée.

f. 166 v° : « De sancto Johanne Damasceno. — Johannes, Damascenus presbiter, ab infancia... »

f. 168 v° : « De sanctis Cornelio et Cypriano ». Légende dorée.

f. 169 : « De sancta Eufemia ». Légende dorée.

f. 171 : « De sancto Lamberto episcopo. — Lambertus, nobilis genere, sed nobilior sanctitate... »

f. 171 v° : « De sancto Januario. — Januarius, Beneventane urbis episcopus, in civitate Nola... »

f. 172 v° : « De sancta Fausta virgine. — Fausta virgo, xiiii annorum infantula... »

f. 173 : « De sancto Matheo ». Légende dorée.

f. 176 v° : « De sancto Mauricio ». Légende dorée.

f. 79 v° : « De sancta Tecla virgine ». Légende dorée.

f. 181 : « De sancto Majano episcopo et confessore ». Commencement et fin : « Majani sancti episcopi et confessoris translacio. — Karoli junioris nepotis magni Ludovici... omni effugata cecitate curatus fuit ». C'est un extrait de la translation anonyme, dont des fragments ont été publiés dans l'Histoire générale de Languedoc (nouv. édit. V, 5-8).

f. 185 : « De sancta Justina virgine ». Légende dorée.

f. 187 v° : « De sanctis Cosma et Damiano ». Légende dorée.

f. 189 v° : « De sancto Foresio (corr. Fursio) episcopo ». Légende dorée.

f. 191 v° : « De sancto Venzellao martire. — Venzellaus, athleta Christi gloriosus, ex ingenua prosapia Boemie... »

f. 192 v° : « De sancto Michaele ». Légende dorée.

f. 200 : « De sancto Jeronimo ». Légende dorée.

f. 204 v° : « De sancto Remigio ». Légende dorée. — Manquent les feuillets 205-230, qui, d'après la table, renfermaient les vies de S. Léger, S. François, Ste Aure, Ste Foy, Ste Benoite, Ste Pélagie, Ste Marguerite, Ste Thaïs, courtisane, S. Denis, S. Firmin, S. Edouard, S. Géraud ; la fin de la vie de ce dernier occupe les feuillets 231, 232 et 233 ; au feuillet 233 commence la vie de S. Léonard, dont la fin manque, le feuillet 234 ayant disparu. Les vies des saints, dont les noms sont imprimés ci-dessus en italiques, étaient probablement empruntées à la Légende dorée.

f. 235 v° : « De sancto Calixto papa ». Légende dorée.

f. 237 : « De sancto Lucha ». Légende dorée. Manquent les feuillets 239 à 264, qui renfermaient, d'après la table, les vies suivantes : S. Grisant, Onze mille vierges, S. Magloire, S. Frontin, SS. Siméon et Jude, S. Quentin, S. Eustache, la Toussaint, Ste Marine ; cette dernière finit au f. 266 v°.

f. 266 v° : « De commemoracione omnium fidelium ». Légende dorée.

f. 274 : « De sancto Geraldo, episcopo et confessore. — Geraldus, vir vite sanctissimeque simplicitatis et merito venerabilis, Podii Saliconensis castri... ». Ce Géraud fut prieur de Cassan, puis évêque de Béziers ; né vers 1070, il mourut en 1123.

f. 275 v° : « De quatuor coronatis ». Légende dorée.

f. 276 : « De sancto Theodoro martire ». Légende dorée.

f. 276 v° : « De sanctis Tyberio, Modesto et Florencia. — Tyberius, martyr Christi Jhesu preciosus... »

f. 279 v° : « De sancto Martino ». Légende dorée.

f. 288 v° : « De sancto Menna martire. — Menna in Scithia, metropoli Frigie salutaris, passus est... ». Manquent les feuillets 289 à 301, qui contenaient les vies suivantes : S. Véran, S. Brice, S. Romain, S. Aignan, Ste Élisabeth, S. Grégoire, S. Colomban, Ste Cécile. Manque aussi le feuillet 303.

f. 306 : « De sancto Clémente ». Légende dorée. Manquent les feuillets 310 et 311.

f. 314 : « De sancto Grisogono ». Légende dorée.

f. 314 v° : « De sancta Katherina ». Légende dorée.

f. 320 v° : « De sancto Saturnino ». Légende dorée.

f. 321 v° : « De sancta Eufrasina virgine. — Eufrasina virgo, Alexandrie orta, cum pater suus... »

f. 323 v° : « De sancto Martino solitario. — Martinus, vir venerabilis, in partibus Campanie... »

f. 324 : « De sancto Jacobo interciso ». Légende dorée.

f. 326 v° : « De sancto Pastore abbate ». Légende dorée.

f. 328 v° : « De sancto Johanne abbate ». Légende dorée.

f. 329 : « De sancto Moyse abbate ». Légende dorée.

f. 329 v° : « De sancto Arsenio ». Légende dorée.

f. 331 : « De sancto Agathone abbate ». Légende dorée.

f. 332 : « De Barlaam et Josaphat ». Légende dorée.

f. 341 : « De Pelagio papa et multis aliis ». Légende dorée. — A la suite de cet article on trouve, comme dans l'ouvrage de Jacques de Voragine, une histoire des Lombards, composée d'extraits de Paul Diacre, une courte biographie de Mahomet et un recueil d'extraits de différentes annales commençant à l'époque mérovingienne ; dans la Légende dorée, telle que la donnent la plupart des éditions, notamment celle de Graesse (Dresde, 1846, in-8°), ce recueil s'arrête à la déposition de Frédéric II au concile de Lyon (1245) ; dans le manuscrit de Nîmes, il s'étend jusqu'à la mort de Clément IV (1268). Il occupe les feuillets 348-357.

f. 357 : « De dedicacione ecclesie ». Légende dorée.

Historique de la conservation A la fin, notes en partie effacées sur les anciens possesseurs du manuscrit ; ces notes, dont les unes sont en latin, les autres en provençal, nous apprennent que le volume appartint d'abord à un certain Jean Bozauquet, qui l'engagea à Jean d'Etampes, trésorier de France, pour le prix de 7 florins 4 gros ; il fut cédé par ce dernier à Jaume Boyer, qui le réengagea pour le même prix à Estève Fabre, contrôleur de la trésorerie royale de Nîmes ; à la mort de celui-ci, il échut à sa fille Fabrissa, femme de Pierre de Brueys, avocat du roi à Nîmes. L'acte d'engagement à Jean d'Étampes est du 14 janvier 1456.
Index

 - Jacques de Voragine Jacques de Voragine [Auteur] [Auteur]  - Légende dorée (interpolée) Légende dorée (interpolée)

 - Jaume Boyer Jaume Boyer [Propriétaire précédent] [Propriétaire précédent]

 - Jean Bozauquet Jean Bozauquet [Propriétaire précédent] [Propriétaire précédent]

 - Fabrissa de Brueys Fabrissa de Brueys [Propriétaire précédent] [Propriétaire précédent]

 - Jean d'Étampes Jean d'Étampes [Propriétaire précédent] [Propriétaire précédent]

 - Estève Fabre Estève Fabre [Propriétaire précédent] [Propriétaire précédent]

Retour en haut de page