Accueil CCFr  >   EADC Rupertus de divinis officiis
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Rupertus de divinis officiis

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Médiathèque Voyelles. Charleville-Mézières, Ardennes Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Départements. Série in-quarto — Tome V. Charleville-Mézières
Cote 1-284
Titre Manuscrits de la bibliothèque municipale de Charleville-Mézières
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Bibliothèque municipale de Charleville-Mézières, Ms. X, fol. Y.


Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Jules Quicherat et Gaston Raynaud
Commanditaire Ministère chargé de la Culture et Ministère chargé de l'Enseignement supérieur
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de l'édition imprimée 1879
Date de la version électronique 17 février 2008
Création Créé par conversion rétrospective de l'édition imprimée : [Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Série in-quarto]. Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques des départements. Publié sous les auspices du Ministre de l'Instruction publique. Tome V.Metz. Verdun. Charleville. Paris, Imprimerie nationale, 1879.
Numérisation et rendu en mode texte réalisés par la société AIS (Paris, France). Encodage effectué selon la DTD EAD-2002 par la société ArchProteus (Vancouver, Canada) le 17 février 2008
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Notes
Catalogue général des manuscrits
Présentation du contenu
N° :  2 Support :  Vélin Dimensions  In-quarto Présentation du contenu : 

Ce volume, d'une exécution très-soignée, provient de l'abbaye de Belleval où il était coté autrefois 413. A la fin est un tableau dont les quatre coins forment quatre médaillons dans chacun desquels est placée l'une des capitales O. G. V. H., dont la réunion forme le nom Hugo. Dans l'intérieur du tableau on lit les vers suivants écrits au vermillon :


Anno milleno centeno fine meato
Et quinquageno cum sexto desuper uno,
Quo Christus membris vestitus venit humanis
Excelsa de sede poli velut ospes haberi
In terris, proprioque cruore redimere mundum,
Huic libro tandem placuit scribe dare finem.
Scriptoris si forte velis dinoscere nomen,
Apicibus junctis per cyclos invenies rem ;
Me tamen in celo conscribi postules oro. Amen.
Dic : manus in fine non concremetur ab igne
Hos apices libro que sic formavit in isto. Amen.


« Scriptoris si forte velis dinoscere nomen, Apicibus junctis per cyclos invenies rem » : allusion aux quatre lettres qui forment le nom de Hugo

Sur les deux derniers feuillets, un dialogue sans nom d'auteur sous cette rubrique : « Incipit disputatio monachi atque clerici. Monachus. Inique agis resistens mihi in faciem et opprimens os meum, ut non audeam aperire os in medio Ecclesiæ et verbum Dei annunciare. Dic tandem qua te auctoritate posse putas os meum opilare ? Clericus. Dicam et non me inique agere evidenti equitatis ratione convincam ; primo, quod dum profiteris monachum, confiteris te esse mortuum. Monachus enim non est, qui non est sæculo mortuus. Mortuus autem quomodo est, cujus vox foris auditur ? Igitur monachus non est qui sæculo vivere ex ipso prædicationis suæ clamore comprobat, etc. etc. » Cette pièce a été nécessairement composée par un moine, car le clerc finit par dire : « Conclusus sum et conticesco amodo. »

2
Titre Rupertus de divinis officiis
Date XIIe siècle
Langue latin
Support Vélin
Dimensions In-quarto
Présentation du contenu

Ce volume, d'une exécution très-soignée, provient de l'abbaye de Belleval où il était coté autrefois 413. A la fin est un tableau dont les quatre coins forment quatre médaillons dans chacun desquels est placée l'une des capitales O. G. V. H., dont la réunion forme le nom Hugo. Dans l'intérieur du tableau on lit les vers suivants écrits au vermillon :


Anno milleno centeno fine meato
Et quinquageno cum sexto desuper uno,
Quo Christus membris vestitus venit humanis
Excelsa de sede poli velut ospes haberi
In terris, proprioque cruore redimere mundum,
Huic libro tandem placuit scribe dare finem.
Scriptoris si forte velis dinoscere nomen,
Apicibus junctis per cyclos invenies rem ;
Me tamen in celo conscribi postules oro. Amen.
Dic : manus in fine non concremetur ab igne
Hos apices libro que sic formavit in isto. Amen.


« Scriptoris si forte velis dinoscere nomen, Apicibus junctis per cyclos invenies rem » : allusion aux quatre lettres qui forment le nom de Hugo

Sur les deux derniers feuillets, un dialogue sans nom d'auteur sous cette rubrique : « Incipit disputatio monachi atque clerici. Monachus. Inique agis resistens mihi in faciem et opprimens os meum, ut non audeam aperire os in medio Ecclesiæ et verbum Dei annunciare. Dic tandem qua te auctoritate posse putas os meum opilare ? Clericus. Dicam et non me inique agere evidenti equitatis ratione convincam ; primo, quod dum profiteris monachum, confiteris te esse mortuum. Monachus enim non est, qui non est sæculo mortuus. Mortuus autem quomodo est, cujus vox foris auditur ? Igitur monachus non est qui sæculo vivere ex ipso prædicationis suæ clamore comprobat, etc. etc. » Cette pièce a été nécessairement composée par un moine, car le clerc finit par dire : « Conclusus sum et conticesco amodo. »

Document(s) de substitutionCe manuscrit a été numérisé intégralement par l’IRHT. Il est consultable dans la Bibliothèque virtuelle des manuscrits médiévaux .Numérisation(s)
Manuscrit numérisé – BVMM

Index

Rupert de Deutz, abbé Rupert de Deutz, abbé [Auteur] [Auteur]  -  De Divinis officiis De Divinis officiis

Hugo Hugo

Disputatio monachi atque clerici Disputatio monachi atque clerici

Vers (Pièces de)  -  Vers latins divers Vers latins divers

Retour en haut de page