Accueil CCFr  >   EADC Coustumes générales de la ville de Metz et pays Messin, rédigées ensuite du résultat de l'estat tenu le 12 novembre 1602, et imprimées de l'ordonnance de Messieurs du grand Conseil. (A Metz, par Abraham Fabert le Jeune, l'an 1613)
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Coustumes générales de la ville de Metz et pays Messin, rédigées ensuite du résultat de l'estat tenu le 12 novembre 1602, et imprimées de l'ordonnance de Messieurs du grand Conseil. (A Metz, par Abraham Fabert le Jeune, l'an 1613)

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Médiathèque Verlaine. Metz, Moselle Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Départements. Série in-quarto — Tome V. Metz
Cote 1-1029
Titre Manuscrits de la bibliothèque municipale de Metz
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Bibliothèque municipale de Metz, Ms. X, fol. Y.


Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Jules Quicherat
Commanditaire Ministère chargé de la Culture et Ministère chargé de l'Enseignement supérieur
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de l'édition imprimée 1879
Date de la version électronique 17 février 2008
Création Créé par conversion rétrospective de l'édition imprimée : [Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Série in-quarto]. Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques des départements. Publié sous les auspices du Ministre de l'Instruction publique ù Tome V.Metz. Verdun. Charleville. Paris, Imprimerie nationale, 1879.
Numérisation et rendu en mode texte réalisés par la société AIS (Paris, France). Encodage effectué selon la DTD EAD-2002 par la société ArchProteus (Vancouver, Canada) le 17 février 2008
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Notes
Présentation du contenu
Titre DEUXIÈME PARTIE. SUR L'HISTOIRE DE METZ, DE LORRAINE ET DES TROIS-ÉVÊCHÉS
Description du contenu
Titre JURISPRUDENCE MESSINE ET LORRAINE
Présentation du contenu Les numéros mis entre crochets représentent l'ancien numérotage du fonds historique des manuscrits de la bibliothèque de Metz.
Catalogue général des manuscrits
N° :  765 Ancienne cote :  [15] Support :  Papier Importance matérielle :  88 pages Dimensions  In-quarto de 21c × 16 Reliure :  Cartonné Note : Manuscrit détruit par le feu le 31 août 1944. Présentation du contenu : 

Lorsque Fabert père fit paraître les Coutumes générales de Metz, il était maître-échevin ; par une réserve qui appartenait au temps où il vivait, et que l'opinion publique n'exigerait plus aujourd'hui, il ne voulut pas se montrer à la fois et premier magistrat et imprimeur stipendié de la cité : le nom de son second fils fut placé sur le frontispice. (C'est ce second fils qui, depuis, a été maréchal de France.) (Teissier, Bibliographie messine.)

Cette explication donnée par Teissier a été combattue par M. Abel (article J. d'Abocourt, Nouvelle Biographie de la Moselle), en démontrant que, le 26 juin 1610, le maître-échevin Fabert avait obtenu pour son fils des lettres patentes de la survivance du brevet d'imprimeur-juré, quoique le futur maréchal n'eût alors que treize ans.

Note : Don de M. Simon, professeur au lycée.
765
Ancienne cote [15]
Titre Coustumes générales de la ville de Metz et pays Messin, rédigées ensuite du résultat de l'estat tenu le 12 novembre 1602, et imprimées de l'ordonnance de Messieurs du grand Conseil. (A Metz, par Abraham Fabert le Jeune, l'an 1613)
Date 1613
Langue français
Support Papier
Importance matérielle 88 pages
Dimensions In-quarto de 21c × 16
Reliure Cartonné
Note Manuscrit détruit par le feu le 31 août 1944.
Présentation du contenu

Lorsque Fabert père fit paraître les Coutumes générales de Metz, il était maître-échevin ; par une réserve qui appartenait au temps où il vivait, et que l'opinion publique n'exigerait plus aujourd'hui, il ne voulut pas se montrer à la fois et premier magistrat et imprimeur stipendié de la cité : le nom de son second fils fut placé sur le frontispice. (C'est ce second fils qui, depuis, a été maréchal de France.) (Teissier, Bibliographie messine.)

Cette explication donnée par Teissier a été combattue par M. Abel (article J. d'Abocourt, Nouvelle Biographie de la Moselle), en démontrant que, le 26 juin 1610, le maître-échevin Fabert avait obtenu pour son fils des lettres patentes de la survivance du brevet d'imprimeur-juré, quoique le futur maréchal n'eût alors que treize ans.

Mention de provenance

Don de M. Simon, professeur au lycée.

Index

Magnin, maître-échevin de Metz Magnin, maître-échevin de Metz

Simon (V.) Simon (V.)

Metz  -  Ville. Coutumes générales de la ville, par Abraham Fabert, en 1613 Ville. Coutumes générales de la ville, par Abraham Fabert, en 1613

Retour en haut de page