Accueil CCFr  >   EADC Glossæ Aynardi
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Glossæ Aynardi

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Médiathèque Verlaine. Metz, Moselle Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Départements. Série in-quarto — Tome V. Metz
Cote 1-1029
Titre Manuscrits de la bibliothèque municipale de Metz
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Bibliothèque municipale de Metz, Ms. X, fol. Y.


Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Jules Quicherat
Commanditaire Ministère chargé de la Culture et Ministère chargé de l'Enseignement supérieur
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de l'édition imprimée 1879
Date de la version électronique 17 février 2008
Création Créé par conversion rétrospective de l'édition imprimée : [Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Série in-quarto]. Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques des départements. Publié sous les auspices du Ministre de l'Instruction publique ù Tome V.Metz. Verdun. Charleville. Paris, Imprimerie nationale, 1879.
Numérisation et rendu en mode texte réalisés par la société AIS (Paris, France). Encodage effectué selon la DTD EAD-2002 par la société ArchProteus (Vancouver, Canada) le 17 février 2008
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Notes
Présentation du contenu
Titre PREMIÈRE PARTIE
Description du contenu
500
Titre (Recueil)
Date Fin du Xe siècle
Langue latin
Support Vélin
Dimensions In-octavo
Autres caractéristiques matérielles Longues lignes
Note Manuscrit détruit par le feu le 31 août 1944.
Présentation du contenu Le livre a été mal relié, de sorte que les ouvrages dénommés ci-dessus sont confondus les uns dans les autres.
Mention de provenance

De Saint-Arnoul.

Catalogue général des manuscrits
Division :  3o Présentation du contenu : 

Voici le préambule : « Incipit glosarum ordine elementorum agregatum ab Aynardo, anno ab incarnatione Domini DCCCCLXVIII, indict. XII, imperio magni Ottonis, sepulchro dijudicatum Apri, Leuchorum quinti pontificis, ad suplementum inibi degentium pusionum. Obsecro ne ab aliquo posterorum destruatur, ne incurrat vindictam Domini nostramque imprecationem. Utenti quo (sic) sit venia, et tollenti anathema Tenareis erebi cum Zabuli sotiis.

Apofereta græce, latine scutella lata, — amfitapa sunt tapetia, — alogia est obsonium, — arieto murum percutio, — arrideo est prospero, — antemna, garbasus, — argumentosus, ingeniosus vel strenuus, — artemon velum navis, — archimagirus est princeps coccorum, etc. — acredo est acor, — abrogans est humilis, — arrogans est superbus, etc. — adoptulus dicitur electus, etc. — aqualiculus est stomachus.etc. — abduicoicas, respuo, — adeicocis, afligo, etc. — apostfragis, mala imago sigilli, etc. — armamentarium est ubi bilica arma ponuntur, etc. — ambro, belluo vel tardarius, etc. — areda est riga ortorum, etc. — argia est via in mari, etc. — æquorandum est navigandum, etc. — antes vel antie sunt capilli a fronte pendentes, etc. — ambasilla est vent. etc. — acilum, distortum os habens, etc. — austra est rota putei, etc. — amburbium, sacrificium, etc. — armigati, adunati, ab armigo, id est aduno, etc. — avo est parvum lignum in fundo navis, — ajugum profundum, carens « jugo, etc. — ames, metis, est furca, — ambi, servi, etc. — Battramentum est subtile ficmentum, — barrus, ob magnitudinem vocatur elefans, inde Barrus mons, etc. — bargina est peregrina, etc. — badanola, lectus qui fertur in itinere, — baben est ornamentum, etc. — batdim est femoralia, etc. — Callicolo est sola pedum, etc. — camputa est baculus episcoporum, etc. — Grafio, onis, est advocatus vel causidicus, — gaii dicuntur mares, gaiæ feminæ. — Greci habent pronuntiationem in palato, Hebrei in gutture, Latini in labiis, etc. »

Ce glossaire se termine ainsi : « Zarda est alienatus, — zelotipus est suspitiosus vel in omnibus timens, — zos, vita. Hæ littere pro quinque vocalibus more avitorum adhuc ponuntur : pro A, B ; pro E, F ; pro I, K ; pro O, P ; pro U, X ; sic enim in libris eorum invenimus. Inveniuntur etiam quedam consonantes more ainardico pro ipsis vocalibus appositæ : pro A, D; pro E, G ; pro I, L ; pro O, R ; pro U, Z. Et quisquis hæc legerit sciat nos non causa tumoris hæc dicere, sed auctoritatem habere. »

Division 3o
Titre Glossæ Aynardi
Présentation du contenu

Voici le préambule : « Incipit glosarum ordine elementorum agregatum ab Aynardo, anno ab incarnatione Domini DCCCCLXVIII, indict. XII, imperio magni Ottonis, sepulchro dijudicatum Apri, Leuchorum quinti pontificis, ad suplementum inibi degentium pusionum. Obsecro ne ab aliquo posterorum destruatur, ne incurrat vindictam Domini nostramque imprecationem. Utenti quo (sic) sit venia, et tollenti anathema Tenareis erebi cum Zabuli sotiis.

Apofereta græce, latine scutella lata, — amfitapa sunt tapetia, — alogia est obsonium, — arieto murum percutio, — arrideo est prospero, — antemna, garbasus, — argumentosus, ingeniosus vel strenuus, — artemon velum navis, — archimagirus est princeps coccorum, etc. — acredo est acor, — abrogans est humilis, — arrogans est superbus, etc. — adoptulus dicitur electus, etc. — aqualiculus est stomachus.etc. — abduicoicas, respuo, — adeicocis, afligo, etc. — apostfragis, mala imago sigilli, etc. — armamentarium est ubi bilica arma ponuntur, etc. — ambro, belluo vel tardarius, etc. — areda est riga ortorum, etc. — argia est via in mari, etc. — æquorandum est navigandum, etc. — antes vel antie sunt capilli a fronte pendentes, etc. — ambasilla est vent. etc. — acilum, distortum os habens, etc. — austra est rota putei, etc. — amburbium, sacrificium, etc. — armigati, adunati, ab armigo, id est aduno, etc. — avo est parvum lignum in fundo navis, — ajugum profundum, carens « jugo, etc. — ames, metis, est furca, — ambi, servi, etc. — Battramentum est subtile ficmentum, — barrus, ob magnitudinem vocatur elefans, inde Barrus mons, etc. — bargina est peregrina, etc. — badanola, lectus qui fertur in itinere, — baben est ornamentum, etc. — batdim est femoralia, etc. — Callicolo est sola pedum, etc. — camputa est baculus episcoporum, etc. — Grafio, onis, est advocatus vel causidicus, — gaii dicuntur mares, gaiæ feminæ. — Greci habent pronuntiationem in palato, Hebrei in gutture, Latini in labiis, etc. »

Ce glossaire se termine ainsi : « Zarda est alienatus, — zelotipus est suspitiosus vel in omnibus timens, — zos, vita. Hæ littere pro quinque vocalibus more avitorum adhuc ponuntur : pro A, B ; pro E, F ; pro I, K ; pro O, P ; pro U, X ; sic enim in libris eorum invenimus. Inveniuntur etiam quedam consonantes more ainardico pro ipsis vocalibus appositæ : pro A, D; pro E, G ; pro I, L ; pro O, R ; pro U, Z. Et quisquis hæc legerit sciat nos non causa tumoris hæc dicere, sed auctoritatem habere. »

Index

 - Aynard Aynard [Auteur] [Auteur]  -  Glossæ Glossæ

Retour en haut de page