Accueil CCFr  >   EADC Bibliorum sacrorum pars maxima
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Bibliorum sacrorum pars maxima

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Médiathèque Verlaine. Metz, Moselle Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Départements. Série in-quarto — Tome V. Metz
Cote 1-1029
Titre Manuscrits de la bibliothèque municipale de Metz
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Bibliothèque municipale de Metz, Ms. X, fol. Y.


Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Jules Quicherat
Commanditaire Ministère chargé de la Culture et Ministère chargé de l'Enseignement supérieur
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de l'édition imprimée 1879
Date de la version électronique 17 février 2008
Création Créé par conversion rétrospective de l'édition imprimée : [Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Série in-quarto]. Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques des départements. Publié sous les auspices du Ministre de l'Instruction publique ù Tome V.Metz. Verdun. Charleville. Paris, Imprimerie nationale, 1879.
Numérisation et rendu en mode texte réalisés par la société AIS (Paris, France). Encodage effectué selon la DTD EAD-2002 par la société ArchProteus (Vancouver, Canada) le 17 février 2008
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Notes
Présentation du contenu
Titre PREMIÈRE PARTIE
Catalogue général des manuscrits
Description du contenu
N° :  7 Support :  Vélin Dimensions  In-folio maximo Autres caractéristiques matérielles :  Ecriture mérovingienne renouvelée, sur deux colonnes Note : Manuscrit détruit par le feu le 31 août 1944. Présentation du contenu : Sur la première page, après le prologue de saint Jérôme on lit cette inscription tracée au minium : « Explicit prologus. Incipit Masloth hoc est parabole sive quod vulgo dicitur proverbia Salomonis. » Suivent : L'Ecclésiaste. — Le Cantique des cantiques. — Le livre de la Sagesse. — L'Ecclésiastique, sous le titre de Liber Hiesu fili Sirach. — Judith. — Job. — Daniel. Le verset de ce prophète commençant par les mots : « Et erat vir habitans in Babylone, » est précédé de cette rubrique : « Huc usque Danihel in Hebraeo volumine legimus. Cetera quae sequuntur usque ad finem libri de Theodotionis editione translata sunt. » — Les Paralipomènes. — Esdras, avec cette annotation en capitales : « Huc usque reffertur quod in commentario scriptum fuerit, exin Neemiae historia texitur, » laquelle précède le verset : « Nonnulli autem de principibus familiarum dederunt in opus. » Et à la fin, on lit la rubrique « Explicit liber Ezrae sive verba Neemiae. » — Esther. — Les Machabées, dont le second livre se termine par cette rubrique : « Explicit liber Machabeorum, liber secundus Δεω γραθιας. » — Le canon des Évangiles, disposé sous des arceaux dans le style byzantin. — Les quatre Évangélistes. — Les Épîtres de saint Paul. — Les Actes des apôtres. Une partie de l'Apocalypse. Note : De la cathédrale de Metz.
7
Titre Bibliorum sacrorum pars maxima
Date Commencement du IXe siècle
Langue latin
Support Vélin
Dimensions In-folio maximo
Autres caractéristiques matérielles Ecriture mérovingienne renouvelée, sur deux colonnes
Note Manuscrit détruit par le feu le 31 août 1944.
Présentation du contenu Sur la première page, après le prologue de saint Jérôme on lit cette inscription tracée au minium : « Explicit prologus. Incipit Masloth hoc est parabole sive quod vulgo dicitur proverbia Salomonis. » Suivent : L'Ecclésiaste. — Le Cantique des cantiques. — Le livre de la Sagesse. — L'Ecclésiastique, sous le titre de Liber Hiesu fili Sirach. — Judith. — Job. — Daniel. Le verset de ce prophète commençant par les mots : « Et erat vir habitans in Babylone, » est précédé de cette rubrique : « Huc usque Danihel in Hebraeo volumine legimus. Cetera quae sequuntur usque ad finem libri de Theodotionis editione translata sunt. » — Les Paralipomènes. — Esdras, avec cette annotation en capitales : « Huc usque reffertur quod in commentario scriptum fuerit, exin Neemiae historia texitur, » laquelle précède le verset : « Nonnulli autem de principibus familiarum dederunt in opus. » Et à la fin, on lit la rubrique « Explicit liber Ezrae sive verba Neemiae. » — Esther. — Les Machabées, dont le second livre se termine par cette rubrique : « Explicit liber Machabeorum, liber secundus Δεω γραθιας. » — Le canon des Évangiles, disposé sous des arceaux dans le style byzantin. — Les quatre Évangélistes. — Les Épîtres de saint Paul. — Les Actes des apôtres. Une partie de l'Apocalypse.
Mention de provenance

De la cathédrale de Metz.

Index

 - Metz  -  Églises. Saint-Étienne (Cathédrale) Églises. Saint-Étienne (Cathédrale)

 - Bible Bible  -  Bibliorum sacrorum pars maxima Bibliorum sacrorum pars maxima

Retour en haut de page