Accueil CCFr  >   EADC Chroniques de Metz depuis 1323 jusqu'en 1497
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Chroniques de Metz depuis 1323 jusqu'en 1497

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Bibliothèque multimédia intercommunale. Épinal, Vosges Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Départements. Série in-quarto — Tome III. Épinal
Cote 1-204
Titre Manuscrits de la Bibliothèque multimédia intercommunale Épinal
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Bibliothèque multimédia intercommunale Épinal, Ms. X, fol. Y.


Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) H. Michelant
Commanditaire Ministère chargé de la Culture et Ministère chargé de l'Enseignement supérieur
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de l'édition imprimée 1861
Date de la version électronique 17 février 2008
Création Créé par conversion rétrospective de l'édition imprimée : [Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Série in-quarto]. Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques des départements. Publié sous les auspices du Ministre d'État — Tome III. [Saint-Omer. Épinal. Saint-Mihiel. Saint-Dié. Schlestadt]. Paris, Imprimerie impériale, 1861.
Numérisation et rendu en mode texte réalisés par la société AIS (Paris, France). Encodage effectué selon la DTD EAD-2002 par la société ArchProteus (Vancouver, Canada) le 17 février 2008
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Notes
Catalogue général des manuscrits
Présentation du contenu
N° :  30 Cote :  Ms. 131 Support :  Papier (très-épais) Dimensions  In-folio Reliure :  Reliure en basane noire, avec deux couronnes d'olivier sur le plat ; titre frappé Autres caractéristiques matérielles :  Écrit à longues lignes, en cursive gothique Présentation du contenu : 

Incipit : « 1323. Li sire Symon le Gornais fait maistre Eschevin de Metz, l'an mil IIIc et XXIII. » (Incomplet).

C'est ce volume que l'on croit contenir la Chronique de Praillon, regardée longtemps comme perdue, qui a été transcrite par M. Huguenin et publiée dans ses Chroniques messines. Le fond de cette chronique a été puisé, pour la majeure partie, dans Philippe de Vigneulles, auquel on a fait des additions peu considérables, mais rédigées dans un esprit plus critique. Sur le feuillet de garde on trouve la mention que ce manuscrit appartenait à D. J. François, après avoir fait partie des recueils de Paul Ferry, dont la famille l'avait cédé en 1773. Mais suivant D. Calmet, M. de Praillon, maître échevin de Metz, était contemporain de Meurisse, et vivait au XVIIe siècle ; on ne saurait donc lui attribuer cette chronique, qui paraît antérieure ; à moins que, sous le titre de Chronique de Praillon, on ne veuille le désigner seulement comme propriétaire. Dans tous les cas, on ne peut lui attribuer pour auteur Jean Aubrion, dont la chronique ne commence qu'en 1465 pour finir en 1512. Il existe dans la bibliothèque du comte Emmery une chronique portant le titre de Chronique de M. Colbe, qui paraît être celle de Praillon, dont Colbe avait acheté la bibliothèque.

30
Cote Ms. 131
Titre Chroniques de Metz depuis 1323 jusqu'en 1497
Date XVIe siècle
Langue français
Support Papier (très-épais)
Dimensions In-folio
Reliure Reliure en basane noire, avec deux couronnes d'olivier sur le plat ; titre frappé
Autres caractéristiques matérielles Écrit à longues lignes, en cursive gothique
Présentation du contenu

Incipit : « 1323. Li sire Symon le Gornais fait maistre Eschevin de Metz, l'an mil IIIc et XXIII. » (Incomplet).

C'est ce volume que l'on croit contenir la Chronique de Praillon, regardée longtemps comme perdue, qui a été transcrite par M. Huguenin et publiée dans ses Chroniques messines. Le fond de cette chronique a été puisé, pour la majeure partie, dans Philippe de Vigneulles, auquel on a fait des additions peu considérables, mais rédigées dans un esprit plus critique. Sur le feuillet de garde on trouve la mention que ce manuscrit appartenait à D. J. François, après avoir fait partie des recueils de Paul Ferry, dont la famille l'avait cédé en 1773. Mais suivant D. Calmet, M. de Praillon, maître échevin de Metz, était contemporain de Meurisse, et vivait au XVIIe siècle ; on ne saurait donc lui attribuer cette chronique, qui paraît antérieure ; à moins que, sous le titre de Chronique de Praillon, on ne veuille le désigner seulement comme propriétaire. Dans tous les cas, on ne peut lui attribuer pour auteur Jean Aubrion, dont la chronique ne commence qu'en 1465 pour finir en 1512. Il existe dans la bibliothèque du comte Emmery une chronique portant le titre de Chronique de M. Colbe, qui paraît être celle de Praillon, dont Colbe avait acheté la bibliothèque.

Index

Philippe, receveur de l'hôpital Saint-Nicolas de Metz Philippe, receveur de l'hôpital Saint-Nicolas de Metz [Auteur] [Auteur]  -  Chronique de Metz Chronique de Metz

Aubrion (J.) Aubrion (J.)

Philippe de Vigneulles Philippe de Vigneulles

Praillon (De) Praillon (De)

Vigneulles (Philippe) Vigneulles (Philippe)

Chronique de Metz Chronique de Metz

Symon le Gornais, maistre eschevin de Metz Symon le Gornais, maistre eschevin de Metz

Retour en haut de page