Accueil CCFr  >   EADC Quarante-huit lettres de l'illustre archevêque de Cambray
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Quarante-huit lettres de l'illustre archevêque de Cambray

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Médiathèque Jacques-Chirac. Troyes Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Départements. Série in-quarto — Tome II. Troyes. Fonds général (2)
Cote 1273-2427, 1-3, 1-4
Titre Manuscrits de la médiathèque de l'agglomération troyenne
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Médiathèque de l'agglomération troyenne, Ms. X, fol. Y.


Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Harmand
Commanditaire Ministère chargé de la Culture et Ministère chargé de l'Enseignement supérieur
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de l'édition imprimée 1855
Date de la version électronique 9 mars 2008
Création Créé par conversion rétrospective de l'édition imprimée : [Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Série in-quarto]. Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques des départements. Publié sous les auspices du Ministre de l'Instruction publique — Tome Second. [Troyes]. Paris, Imprimerie impériale, 1855.
Numérisation et rendu en mode texte réalisés par la société AIS (Paris, France). Encodage effectué selon la DTD EAD-2002 par la société ArchProteus (Vancouver, Canada) le 9 mars 2008
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Notes
Présentation du contenu
Titre Bibliothèque de la Ville
Catalogue général des manuscrits
Description du contenu
N° :  2307 Support :  Papier Importance matérielle :  51 feuillets Dimensions  In-quarto Présentation du contenu : En tête de ces lettres, qui ne sont que des copies, on lit l'avertissement suivant : « Les quarante-huit lettres originales et inédites de l'illustre archevêque de Cambray à madame de Gramont, née Hamilton, qui composent ce recueil, s'étoient trouvées dans la succession de Marie-Thérèse. Cette grande souveraine avoit une estime particulière pour Fénelon. Marie-Thérèse avoit eu ces lettres d'une comtesse Hamilton, dont la famille a donné à la France un auteur aimable, et à la maison d'Autriche de pieux évêques et de bons généraux. A sa mort elle légua ces lettres à sa grande-maîtresse, madame la comtesse de Vasquez, et celle-ci les transmit à sa petite-nièce, madame la comtesse de Wolkenstein, née comtesse de Stahrenberg, d'où elles ont passé, au commencement de l'année 1809, à M. le général comte Andréossy, pendant son ambassade à Vienne. » Ces lettres ont été imprimées dans le tome VI de la Correspondance de Fénelon, pag. 209 et suivantes (édit. de Ferra et Le Clere, 1827, in-8o). La première lettre, datée de Versailles, 25 janvier, commence ainsi : « Je fus bien fâché, madame, de n'avoir point eu l'honneur de vous voir quand vous vîntes ici la dernière fois. J'espère que la bonne santé de M. le comte de Gramont vous permettra d'y revenir bientôt... » Cette lettre est la 233e dans l'édition indiquée plus haut. Note : Acheté vers 1855.
2307
Titre Quarante-huit lettres de l'illustre archevêque de Cambray
Date XIXe siècle
Langue français
Support Papier
Importance matérielle 51 feuillets
Dimensions In-quarto
Présentation du contenu En tête de ces lettres, qui ne sont que des copies, on lit l'avertissement suivant : « Les quarante-huit lettres originales et inédites de l'illustre archevêque de Cambray à madame de Gramont, née Hamilton, qui composent ce recueil, s'étoient trouvées dans la succession de Marie-Thérèse. Cette grande souveraine avoit une estime particulière pour Fénelon. Marie-Thérèse avoit eu ces lettres d'une comtesse Hamilton, dont la famille a donné à la France un auteur aimable, et à la maison d'Autriche de pieux évêques et de bons généraux. A sa mort elle légua ces lettres à sa grande-maîtresse, madame la comtesse de Vasquez, et celle-ci les transmit à sa petite-nièce, madame la comtesse de Wolkenstein, née comtesse de Stahrenberg, d'où elles ont passé, au commencement de l'année 1809, à M. le général comte Andréossy, pendant son ambassade à Vienne. » Ces lettres ont été imprimées dans le tome VI de la Correspondance de Fénelon, pag. 209 et suivantes (édit. de Ferra et Le Clere, 1827, in-8o). La première lettre, datée de Versailles, 25 janvier, commence ainsi : « Je fus bien fâché, madame, de n'avoir point eu l'honneur de vous voir quand vous vîntes ici la dernière fois. J'espère que la bonne santé de M. le comte de Gramont vous permettra d'y revenir bientôt... » Cette lettre est la 233e dans l'édition indiquée plus haut.
Mention de provenance

Acheté vers 1855.

Index

 - Fénelon Fénelon [Auteur] [Auteur]  -  Quarante-huit lettres Quarante-huit lettres

 - Évêques  -  Cérémonies de la consécration d'un évêque Cérémonies de la consécration d'un évêque

Retour en haut de page