Accueil CCFr  >   EADC (Evangeliarium monasterii sancti Lupi Trecensis)
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

(Evangeliarium monasterii sancti Lupi Trecensis)

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Médiathèque Jacques-Chirac. Troyes Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Départements. Série in-quarto — Tome II. Troyes. Fonds général (2)
Cote 1273-2427, 1-3, 1-4
Titre Manuscrits de la médiathèque de l'agglomération troyenne
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Médiathèque de l'agglomération troyenne, Ms. X, fol. Y.


Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Harmand
Commanditaire Ministère chargé de la Culture et Ministère chargé de l'Enseignement supérieur
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de l'édition imprimée 1855
Date de la version électronique 9 mars 2008
Création Créé par conversion rétrospective de l'édition imprimée : [Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Série in-quarto]. Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques des départements. Publié sous les auspices du Ministre de l'Instruction publique — Tome Second. [Troyes]. Paris, Imprimerie impériale, 1855.
Numérisation et rendu en mode texte réalisés par la société AIS (Paris, France). Encodage effectué selon la DTD EAD-2002 par la société ArchProteus (Vancouver, Canada) le 9 mars 2008
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Notes
Présentation du contenu
Titre Bibliothèque de la Ville
Catalogue général des manuscrits
Description du contenu
N° :  2275 Support :  Vélin Importance matérielle :  153 feuillets Dimensions  In-folio Reliure :  Ce volume était enrichi d'une reliure précieuse qui, en 1637, à l'époque où le P. Desguerrois faisait imprimer sa Saincteté Chretienne, était encore revêtue de lames d'argent, de pierreries, et décorée de l'effigie du jeune Henri. (Voy. Desguerrois, Saincteté Chretienne, p. 289 et 290.) Parmi ces joyaux figurait l'anneau de la comtesse Marie, femme de Henri le Libéral. Mais, en 1641, ce volume fut dépouillé de sa précieuse couverture, qu'on employa à revêtir un nouveau texte sorti des presses d'Anvers ; et, après l'avoir ainsi déshonoré, on l'enveloppa de la très-modeste peau de veau qui le défigure encore aujourd'hui. Dans une attestation ou certificat ad perpetuam rei memoriam, collé sur le feuillet de garde au commencement du volume, frère Claude Chenuot, chanoine régulier de la congrégation de France, et prieur de ladite abbaye, se glorifie, dans un latin pompeux, d'avoir été lui-même l'exécuteur de cet acte de vandalisme, sous l'abbatiat de révérendissime père et seigneur dom Jean-Baptiste Aristide de Modène. Quant au nouveau texte qui fut revêtu de la noble couverture, on ignore ce qu'il est devenu Autres caractéristiques matérielles :  En belle minuscule à longues lignes, avec titres en couleur et initiales ornées et dorées Présentation du contenu : A la fin se trouvent plusieurs chartes et notices qui intéressent l'histoire de l'abbaye. — On lit dans une de ces pièces le passage suivant, qui a rapport à ce manuscrit : « Anno incarnati Verbi Mo Co Lo IIIo... serenissimus princeps noster Henricus, Dei gratia Trecensium Palatinus comes, ecclesie beati Lupi per gratiam suam multa bona contulit..... Hunc ipsum dedit etiam textum, quem pre manibus habemus et in quo scribimus, de quo scilicet id conditionis interponi voluit et sub anathematis sentencia prohiberi, ne cuiquam, quocumque tempore, quocumque pacto, quacumque causa, ab ecclesia nostra liceat ipsum alienare. In quo etiam iunior Henricus filius eius inscultus est, quasi presentans eundem textum beato Lupo, quatinus sic in memoria teneatur, quod in natale beati Lupi puer isdem fuerit natus, et textus ipsius causa eidem beato Lupo donatus. » Note : 

Il a été donné à la bibliothèque de la ville de Troyes, le 18 décembre 1844, par M. l'abbé Coffinet, chanoine, et alors secrétaire de l'évêché, qui l'avait acquis de M. Gadan, marchand antiquaire à Troyes, lequel l'avait acheté à la vente de M. Nublat, dernier prieur de l'abbaye de Saint-Loup, décédé prêtre habitué de la paroisse Saint-Nicolas, le 13 juin 1840, à l'âge de quatre-vingt-quatre ans.

Donné en 1153, par Henri le Large ou le Libéral. La pièce qui suit immédiatement expose en termes trop curieux l'histoire et le motif de ce don, pour qu'on ne nous pardonne pas de la rapporter ici tout entière : « Annulus qui infixus est et innexus huic aureo textui, comitisse Marie, filie Ludovici regis, fuit, quem, pro quodam excessu quem fecerat, ut esset memoriale, Guitero abbati (le même, à qui avait été donné cet Évangéliaire) in emendationem donavit. Excessus autem talis fuit, quod ipsa, defuncto comite Henrico viro suo, milites suos de expeditione revertentes Lusigniaco jacere precepit, et homines beati Lupi, qui geistium Comiti non debent, indebite et extra morem gravavit. Super quo gravamine coram baronibus ab abbate Guitero conventa, presente filio suo Henrico, per antiquiores et magistratus curie, quod homines predicte ville geistium Comiti non debent, didicit ; et ob hoc expensarum restitutionem spopondit, et abbati prefato, sicut prescriptum est, excessum per annulum illum emendavit. »

2275
Titre (Evangeliarium monasterii sancti Lupi Trecensis)
Date XIIe siècle
Langue latin
Support Vélin
Importance matérielle 153 feuillets
Dimensions In-folio
Reliure Ce volume était enrichi d'une reliure précieuse qui, en 1637, à l'époque où le P. Desguerrois faisait imprimer sa Saincteté Chretienne, était encore revêtue de lames d'argent, de pierreries, et décorée de l'effigie du jeune Henri. (Voy. Desguerrois, Saincteté Chretienne, p. 289 et 290.) Parmi ces joyaux figurait l'anneau de la comtesse Marie, femme de Henri le Libéral. Mais, en 1641, ce volume fut dépouillé de sa précieuse couverture, qu'on employa à revêtir un nouveau texte sorti des presses d'Anvers ; et, après l'avoir ainsi déshonoré, on l'enveloppa de la très-modeste peau de veau qui le défigure encore aujourd'hui. Dans une attestation ou certificat ad perpetuam rei memoriam, collé sur le feuillet de garde au commencement du volume, frère Claude Chenuot, chanoine régulier de la congrégation de France, et prieur de ladite abbaye, se glorifie, dans un latin pompeux, d'avoir été lui-même l'exécuteur de cet acte de vandalisme, sous l'abbatiat de révérendissime père et seigneur dom Jean-Baptiste Aristide de Modène. Quant au nouveau texte qui fut revêtu de la noble couverture, on ignore ce qu'il est devenu
Autres caractéristiques matérielles En belle minuscule à longues lignes, avec titres en couleur et initiales ornées et dorées
Présentation du contenu A la fin se trouvent plusieurs chartes et notices qui intéressent l'histoire de l'abbaye. — On lit dans une de ces pièces le passage suivant, qui a rapport à ce manuscrit : « Anno incarnati Verbi Mo Co Lo IIIo... serenissimus princeps noster Henricus, Dei gratia Trecensium Palatinus comes, ecclesie beati Lupi per gratiam suam multa bona contulit..... Hunc ipsum dedit etiam textum, quem pre manibus habemus et in quo scribimus, de quo scilicet id conditionis interponi voluit et sub anathematis sentencia prohiberi, ne cuiquam, quocumque tempore, quocumque pacto, quacumque causa, ab ecclesia nostra liceat ipsum alienare. In quo etiam iunior Henricus filius eius inscultus est, quasi presentans eundem textum beato Lupo, quatinus sic in memoria teneatur, quod in natale beati Lupi puer isdem fuerit natus, et textus ipsius causa eidem beato Lupo donatus. »
Mention de provenance

Il a été donné à la bibliothèque de la ville de Troyes, le 18 décembre 1844, par M. l'abbé Coffinet, chanoine, et alors secrétaire de l'évêché, qui l'avait acquis de M. Gadan, marchand antiquaire à Troyes, lequel l'avait acheté à la vente de M. Nublat, dernier prieur de l'abbaye de Saint-Loup, décédé prêtre habitué de la paroisse Saint-Nicolas, le 13 juin 1840, à l'âge de quatre-vingt-quatre ans.

Donné en 1153, par Henri le Large ou le Libéral. La pièce qui suit immédiatement expose en termes trop curieux l'histoire et le motif de ce don, pour qu'on ne nous pardonne pas de la rapporter ici tout entière : « Annulus qui infixus est et innexus huic aureo textui, comitisse Marie, filie Ludovici regis, fuit, quem, pro quodam excessu quem fecerat, ut esset memoriale, Guitero abbati (le même, à qui avait été donné cet Évangéliaire) in emendationem donavit. Excessus autem talis fuit, quod ipsa, defuncto comite Henrico viro suo, milites suos de expeditione revertentes Lusigniaco jacere precepit, et homines beati Lupi, qui geistium Comiti non debent, indebite et extra morem gravavit. Super quo gravamine coram baronibus ab abbate Guitero conventa, presente filio suo Henrico, per antiquiores et magistratus curie, quod homines predicte ville geistium Comiti non debent, didicit ; et ob hoc expensarum restitutionem spopondit, et abbati prefato, sicut prescriptum est, excessum per annulum illum emendavit. »

Numérisation(s)Des éléments de décor du manuscrit ont été numérisés par l’IRHT. Ils sont consultables dans la Bibliothèque virtuelle des manuscrits médiévaux.

Décors numérisés – BVMM

Index

 - Henri I, le Libéral, comte de Champagne Henri I, le Libéral, comte de Champagne  -  Donne un évangéliaire au monastère de Saint-Loup, de Troyes, en 1153 Donne un évangéliaire au monastère de Saint-Loup, de Troyes, en 1153

Saint-Loup (Abbaye de), de Troyes Saint-Loup (Abbaye de), de Troyes  -  Chartes et notices relatives à son histoire Chartes et notices relatives à son histoire

Saint-Loup (Abbaye de), de Troyes Saint-Loup (Abbaye de), de Troyes  -  évangéliaire évangéliaire

 - Evangéliaires  -  Evangeliarium monasterii Sancti Lupi Trecensis Evangeliarium monasterii Sancti Lupi Trecensis

 - Miniatures et ornements  -  Miniatures et ornements de manuscrits décrits Miniatures et ornements de manuscrits décrits

Retour en haut de page