Accueil CCFr  >   EADC (Versus ad laudem Guidonis Oacrii)
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

(Versus ad laudem Guidonis Oacrii)

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Médiathèque Jacques-Chirac. Troyes Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Départements. Série in-quarto — Tome II. Troyes. Fonds général (2)
Cote 1273-2427, 1-3, 1-4
Titre Manuscrits de la médiathèque de l'agglomération troyenne
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Médiathèque de l'agglomération troyenne, Ms. X, fol. Y.


Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Harmand
Commanditaire Ministère chargé de la Culture et Ministère chargé de l'Enseignement supérieur
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de l'édition imprimée 1855
Date de la version électronique 9 mars 2008
Création Créé par conversion rétrospective de l'édition imprimée : [Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Série in-quarto]. Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques des départements. Publié sous les auspices du Ministre de l'Instruction publique — Tome Second. [Troyes]. Paris, Imprimerie impériale, 1855.
Numérisation et rendu en mode texte réalisés par la société AIS (Paris, France). Encodage effectué selon la DTD EAD-2002 par la société ArchProteus (Vancouver, Canada) le 9 mars 2008
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Notes
Présentation du contenu
Titre Bibliothèque de la Ville
Description du contenu
2273
Titre (Recueil)
Date XIIe siècle
Langue latin
Support Vélin
Importance matérielle 125 feuillets
Dimensions In-folio
Autres caractéristiques matérielles De diverses mains, en belle minuscule, avec titres et initiales
Mention de provenance

Du collège de l'Oratoire de Troyes, ancien fonds Pithou, IA. 20. Il avait appartenu auparavant au monastère de Saint-Maur-les-Fossés, comme l'indiquent ces mots écrits au haut de la première page : « Iste liber est de monasterio Sancti Mauri Fossatensis. »

Numérisation(s)Des éléments de décor du manuscrit ont été numérisés par l’IRHT. Ils sont consultables dans la Bibliothèque virtuelle des manuscrits médiévaux.

Décors numérisés – BVMM

Index

 - Maur (Saint) -  Sancti Mauri abbatis vita et miracula, auctore Fausto monacho (15 janvier)

Catalogue général des manuscrits
Division :  4o Présentation du contenu : Incipit :

« Talia scribo tibi, o vocalis cantor, Oacri,
Paucula verba tibi repetendo, faber Oacri.
Ut reor, ingenio polleres Pythagoreo,
Si quis te tenero docuisset doctus ab evo... »


Ces éloges, qui, au premier coup d'œil, semblent convenir à Gui d'Arezzo, s'adressent à un autre Gui, qui avait été élevé dès son enfance dans le couvent de Saint-Maur-les-Fossés, comme l'indiquent ces vers :

« Hec [musica] ut dixi superius — Antiquos diu latuit
Donec Guido Oacrius — Nobis eam aperuit.
Hunc autem ab infantia — Nutrivit hec ecclesia... »


Cette pièce, composée de 71 vers, est l'ouvrage d'un moine de ce même couvent, ainsi que le prouvent ces mots qui commencent le 33e vers, « Nos Fossatenses monachi..... » mais qui n'a pas dit son nom.
Division 4o
Titre (Versus ad laudem Guidonis Oacrii)
Présentation du contenu Incipit :

« Talia scribo tibi, o vocalis cantor, Oacri,
Paucula verba tibi repetendo, faber Oacri.
Ut reor, ingenio polleres Pythagoreo,
Si quis te tenero docuisset doctus ab evo... »


Ces éloges, qui, au premier coup d'œil, semblent convenir à Gui d'Arezzo, s'adressent à un autre Gui, qui avait été élevé dès son enfance dans le couvent de Saint-Maur-les-Fossés, comme l'indiquent ces vers :

« Hec [musica] ut dixi superius — Antiquos diu latuit
Donec Guido Oacrius — Nobis eam aperuit.
Hunc autem ab infantia — Nutrivit hec ecclesia... »


Cette pièce, composée de 71 vers, est l'ouvrage d'un moine de ce même couvent, ainsi que le prouvent ces mots qui commencent le 33e vers, « Nos Fossatenses monachi..... » mais qui n'a pas dit son nom.
Index

 - Ad Guidonis Oacrii laudem versus anonymi Ad Guidonis Oacrii laudem versus anonymi

Retour en haut de page