Accueil CCFr  >   EADC (Recueil)
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

(Recueil)

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Médiathèque Jacques-Chirac. Troyes Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Départements. Série in-quarto — Tome II. Troyes. Fonds général (2)
Cote 1273-2427, 1-3, 1-4
Titre Manuscrits de la médiathèque de l'agglomération troyenne
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Médiathèque de l'agglomération troyenne, Ms. X, fol. Y.


Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Harmand
Commanditaire Ministère chargé de la Culture et Ministère chargé de l'Enseignement supérieur
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de l'édition imprimée 1855
Date de la version électronique 9 mars 2008
Création Créé par conversion rétrospective de l'édition imprimée : [Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Série in-quarto]. Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques des départements. Publié sous les auspices du Ministre de l'Instruction publique — Tome Second. [Troyes]. Paris, Imprimerie impériale, 1855.
Numérisation et rendu en mode texte réalisés par la société AIS (Paris, France). Encodage effectué selon la DTD EAD-2002 par la société ArchProteus (Vancouver, Canada) le 9 mars 2008
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Notes
Présentation du contenu
Titre Bibliothèque de la Ville
Catalogue général des manuscrits
Description du contenu
N° :  1669 Support :  Papier Importance matérielle :  303 feuillets Dimensions  In-quarto Présentation du contenu : Les conférences, qui forment la première partie de ce volume, ont été tenues en 1688. La première, sur la prière considérée comme devoir de piété, commence par ces mots : « On peut distinguer trois choses dans la vie spirituelle : les principes interieurs qui forment le chretien, la pratique des devoirs essentiels qui sont prescrits par la loy de Dieu, et enfin les devoirs de pieté, etc... » Les principaux sujets traités dans celles qui suivent sont : « De la lecture de l'Ecriture sainte ; de la communion ; explication du sermon sur la montagne ; sur la foy, l'esperance et la charité, etc... » 2o La première des lettres de madame de Longueville à M. le curé de Saint-Jacques-du-Haut-Pas commence ainsi : « J'ay receu vos deux lettres. Je m'en vas essayer à devenir un peu plus confiante, mais aidez moi de vos prieres, car c'est une terrible entreprise. J'ay receu hier une lettre trop tard pour pouvoir communier aujourd'huy, joint que ma necessité de prendre quelque chose m'en a empeschée, etc... » Ces lettres sont au nombre de vingt-trois. La première des suivantes, qui sont au nombre de quatorze, commence ainsi : « Je receu hier trois de vos lettres tout à la fois dont la premiere m'apprend notre commune perte... » Note : De l'Oratoire de Troyes.
1669
Titre (Recueil)
Date XVIIe-XVIIIe siècle
Langue français
Support Papier
Importance matérielle 303 feuillets
Dimensions In-quarto
Présentation du contenu Les conférences, qui forment la première partie de ce volume, ont été tenues en 1688. La première, sur la prière considérée comme devoir de piété, commence par ces mots : « On peut distinguer trois choses dans la vie spirituelle : les principes interieurs qui forment le chretien, la pratique des devoirs essentiels qui sont prescrits par la loy de Dieu, et enfin les devoirs de pieté, etc... » Les principaux sujets traités dans celles qui suivent sont : « De la lecture de l'Ecriture sainte ; de la communion ; explication du sermon sur la montagne ; sur la foy, l'esperance et la charité, etc... » 2o La première des lettres de madame de Longueville à M. le curé de Saint-Jacques-du-Haut-Pas commence ainsi : « J'ay receu vos deux lettres. Je m'en vas essayer à devenir un peu plus confiante, mais aidez moi de vos prieres, car c'est une terrible entreprise. J'ay receu hier une lettre trop tard pour pouvoir communier aujourd'huy, joint que ma necessité de prendre quelque chose m'en a empeschée, etc... » Ces lettres sont au nombre de vingt-trois. La première des suivantes, qui sont au nombre de quatorze, commence ainsi : « Je receu hier trois de vos lettres tout à la fois dont la premiere m'apprend notre commune perte... »
Mention de provenance

De l'Oratoire de Troyes.

Retour en haut de page