Accueil CCFr  >   EADC Les meditacions de monseigneur saint Bernart, premier abbés de Clervaulx et chaplain de la glorieuse vierge Marie, mere de nostre sauveur Ihesu Crist
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Les meditacions de monseigneur saint Bernart, premier abbés de Clervaulx et chaplain de la glorieuse vierge Marie, mere de nostre sauveur Ihesu Crist

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Médiathèque Jacques-Chirac. Troyes Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Départements. Série in-quarto — Tome II. Troyes. Fonds général (2)
Cote 1273-2427, 1-3, 1-4
Titre Manuscrits de la médiathèque de l'agglomération troyenne
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Médiathèque de l'agglomération troyenne, Ms. X, fol. Y.


Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Harmand
Commanditaire Ministère chargé de la Culture et Ministère chargé de l'Enseignement supérieur
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de l'édition imprimée 1855
Date de la version électronique 9 mars 2008
Création Créé par conversion rétrospective de l'édition imprimée : [Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Série in-quarto]. Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques des départements. Publié sous les auspices du Ministre de l'Instruction publique — Tome Second. [Troyes]. Paris, Imprimerie impériale, 1855.
Numérisation et rendu en mode texte réalisés par la société AIS (Paris, France). Encodage effectué selon la DTD EAD-2002 par la société ArchProteus (Vancouver, Canada) le 9 mars 2008
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Notes
Présentation du contenu
Titre Bibliothèque de la Ville
Description du contenu
1465
Titre (Recueil)
Date XVe siècle
Langue français
Support Papier
Importance matérielle 102 feuillets
Dimensions In-quarto
Autres caractéristiques matérielles En écriture gothique cursive, avec initiales coloriées
Mention de provenance

Clairvaux, sans numéro.

Catalogue général des manuscrits
Division :  12o Présentation du contenu : Voici le prologue en entier : « Sans le très devost et solempnel office divin en quoy se occupoit jour et nuit monseigneur saint Bernard, nostre bon pere et solempnel docteur, sans les ambassades qu'il enprint et acheva pour la union de l'Eglise, sans grant nombre de sermons moult edifiant dont il instruisi ceulx des trois estas, sans pluseurs belles et notables epistres qu'il escripsi à pluseurs gens de diverses condicions, il composa pluseurs beaulx volumes. C'est assavoir : l'un fut de Contemplacion en exposant sur les Cantiques ; ung aultre de Contemplacion au pape Eugene, jadis damp Bernard, son religieulx de Clervaulx ; ung autre de precepte et dispensation sur la riegle saint Benoit ; un autre de libero arbitrio ; ung autre, appellé son Apollogetique, et pluseurs omelies et expositions sur le temps et sur les Sains de toute l'année et pluseurs de moult grant utilité. Et quant il cessoit de composer il se occupoit en meditations salutaires, desquelles il escripsi une grant partie pour induire les gens oyseulx en necessaires meditacions espirituelles. Mais por ce que pluseurs non clercs, femmes et autres simples gens, tant convers comme seculiers, n'entend pas latin et sont frustrés de tel edifice espirituel, je, nonobstant mon ignorance, en l'absence de pluseurs souffisans, me suys ingeré et enhardi d'estraire et translater de latin en franchois une partie de celles meditacions por l'instruction des plus ignorans ; non pas que je le sache mettre comme il gist à la lettre, mais comme je le puis mieulx faire selon mon debile entendement. Si prie au benoist Saint Esperit qu'il ne me laisse escripre chose qu'il ne soit à l'onneur de la court celeste et au prouffit des lisans. Et premier fault entendre que en noz cuers habitent trois diversités. La premiere est recordation du temps passé, savoir le present, ymaginer la future. Et meditacion contient cez trois choses, esquellez noz très devost pere dessudit vacquoit quant il escript lez choses qui s'ensuivent. »
Division 12o
Titre Les meditacions de monseigneur saint Bernart, premier abbés de Clervaulx et chaplain de la glorieuse vierge Marie, mere de nostre sauveur Ihesu Crist
Présentation du contenu Voici le prologue en entier : « Sans le très devost et solempnel office divin en quoy se occupoit jour et nuit monseigneur saint Bernard, nostre bon pere et solempnel docteur, sans les ambassades qu'il enprint et acheva pour la union de l'Eglise, sans grant nombre de sermons moult edifiant dont il instruisi ceulx des trois estas, sans pluseurs belles et notables epistres qu'il escripsi à pluseurs gens de diverses condicions, il composa pluseurs beaulx volumes. C'est assavoir : l'un fut de Contemplacion en exposant sur les Cantiques ; ung aultre de Contemplacion au pape Eugene, jadis damp Bernard, son religieulx de Clervaulx ; ung autre de precepte et dispensation sur la riegle saint Benoit ; un autre de libero arbitrio ; ung autre, appellé son Apollogetique, et pluseurs omelies et expositions sur le temps et sur les Sains de toute l'année et pluseurs de moult grant utilité. Et quant il cessoit de composer il se occupoit en meditations salutaires, desquelles il escripsi une grant partie pour induire les gens oyseulx en necessaires meditacions espirituelles. Mais por ce que pluseurs non clercs, femmes et autres simples gens, tant convers comme seculiers, n'entend pas latin et sont frustrés de tel edifice espirituel, je, nonobstant mon ignorance, en l'absence de pluseurs souffisans, me suys ingeré et enhardi d'estraire et translater de latin en franchois une partie de celles meditacions por l'instruction des plus ignorans ; non pas que je le sache mettre comme il gist à la lettre, mais comme je le puis mieulx faire selon mon debile entendement. Si prie au benoist Saint Esperit qu'il ne me laisse escripre chose qu'il ne soit à l'onneur de la court celeste et au prouffit des lisans. Et premier fault entendre que en noz cuers habitent trois diversités. La premiere est recordation du temps passé, savoir le present, ymaginer la future. Et meditacion contient cez trois choses, esquellez noz très devost pere dessudit vacquoit quant il escript lez choses qui s'ensuivent. »
Index

 - Bernard (Saint), premier abbé de Clairvaux Bernard (Saint), premier abbé de Clairvaux [Auteur] [Auteur]  -  Méditations, traduites en français par de Moulins Méditations, traduites en français par de Moulins

 - Moulins (F. L. de), profès de Clairvaux Moulins (F. L. de), profès de Clairvaux [Auteur] [Auteur]  -  Méditations de Saint Bernard, traduites Méditations de Saint Bernard, traduites

Retour en haut de page