Accueil CCFr  >   EADC Retractatio reciprocæ interrogationis et responsionis de pedum regulis. I. De pyrricheo sive dibrachi. II. De spondeo, etc.
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Retractatio reciprocæ interrogationis et responsionis de pedum regulis. I. De pyrricheo sive dibrachi. II. De spondeo, etc.

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Bibliothèque Suzanne Martinet. Laon, Aisne Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Départements. Série in-quarto — Tome I. Laon
Cote 1-477
Titre Manuscrits de la bibliothèque municipale Suzanne Martinet de Laon
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Bibliothèque municipale Suzanne Martinet de Laon, Ms. X, fol. Y.


Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Félix Ravaisson
Commanditaire Ministère chargé de la Culture et Ministère chargé de l'Enseignement supérieur
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de l'édition imprimée 1849
Date de la version électronique 25 avril 2008
Création Créé par conversion rétrospective de l'édition imprimée : [Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Série in-quarto]. Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques des départements. Publié sous les auspices du Ministre de l'Instruction publique — Tome premier. Paris, Imprimerie nationale, MDCCCXLIX.
Numérisation et rendu en mode texte réalisés par la société AIS (Paris, France). Encodage effectué selon la DTD EAD-2002 par la société ArchProteus (Vancouver, Canada) le 25 avril 2008
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Notes
Catalogue général des manuscrits
Présentation du contenu
N° :  464 Support :  Vélin Dimensions  In-4o Présentation du contenu : 

Incipit : « Δ. Expositis enigmatum propossicionibus, et degesta metrorum melodia, jam promisus rerum ordo efflagitat ut multiformes pedum regulas ex diversis orationum partibus propalare non abusna, eorum prζsertim quos grammatici sibi usurpare noscuntur. M. Generaliter omnium pedum catologus, etc. » — Desinit : « Sæcula sæculorum, amen. »

L'ouvrage est un dialogue sur la métrique. D'après le début, il semble que ce soit la suite d'un autre dialogue sur la poétique. Les deux interlocuteurs sont désignés par les deux lettres grecques Δ et M, qui signifient Discipulus et Magister. C'ιtait l'usage d'employer des lettres grecques pour les initiales de ces mots, dans les dialogues de ce genre. Junilius, au VIIe siècle, en avait donné l'exemple, dans son de Partibus divinæ legis ; il dit dans le prologue : « In duos brevissimos libellos regularia hæc instituta collegi, addens ipsius dictionis, quantum potui, utilem formam ; ut veluti discipulis interrogantibus, et magistro respondente, breviter singula et perlucide dicerentur. Et ne aliqua confusio per antiquariorum, ut adsolet, negligentiam proveniret, magistro M græcam litteram, discipulo vero Δ præposui, ut ex peregrinis characteribus, et quibus latina scriptura non utitur, error omnis penitus auferatur. » Le poëte Milon de Saint-Amand, oncle du célèbre Hucbald, au IXe siècle, avait composé sur la métrique un livre que Sander dit avoir vu dans la bibliothèque de Saint-Amand. (Voyez Bibliotheca belgica, tom. I, p. 57.) Peut-être est-ce le même que renferme le manuscrit de Laon.

Note : Provient de Notre-Dame. En haut de la première page on lit : « Hunc librum dederunt Bernardus et Adelelmus, etc. » comme dans plusieurs autres manuscrits de la même époque.
464
Titre Retractatio reciprocæ interrogationis et responsionis de pedum regulis. I. De pyrricheo sive dibrachi. II. De spondeo, etc.
Date IXe siècle
Langue latin
Support Vélin
Dimensions In-4o
Présentation du contenu

Incipit : « Δ. Expositis enigmatum propossicionibus, et degesta metrorum melodia, jam promisus rerum ordo efflagitat ut multiformes pedum regulas ex diversis orationum partibus propalare non abusna, eorum prζsertim quos grammatici sibi usurpare noscuntur. M. Generaliter omnium pedum catologus, etc. » — Desinit : « Sæcula sæculorum, amen. »

L'ouvrage est un dialogue sur la métrique. D'après le début, il semble que ce soit la suite d'un autre dialogue sur la poétique. Les deux interlocuteurs sont désignés par les deux lettres grecques Δ et M, qui signifient Discipulus et Magister. C'ιtait l'usage d'employer des lettres grecques pour les initiales de ces mots, dans les dialogues de ce genre. Junilius, au VIIe siècle, en avait donné l'exemple, dans son de Partibus divinæ legis ; il dit dans le prologue : « In duos brevissimos libellos regularia hæc instituta collegi, addens ipsius dictionis, quantum potui, utilem formam ; ut veluti discipulis interrogantibus, et magistro respondente, breviter singula et perlucide dicerentur. Et ne aliqua confusio per antiquariorum, ut adsolet, negligentiam proveniret, magistro M græcam litteram, discipulo vero Δ præposui, ut ex peregrinis characteribus, et quibus latina scriptura non utitur, error omnis penitus auferatur. » Le poëte Milon de Saint-Amand, oncle du célèbre Hucbald, au IXe siècle, avait composé sur la métrique un livre que Sander dit avoir vu dans la bibliothèque de Saint-Amand. (Voyez Bibliotheca belgica, tom. I, p. 57.) Peut-être est-ce le même que renferme le manuscrit de Laon.

Mention de provenance

Provient de Notre-Dame. En haut de la première page on lit : « Hunc librum dederunt Bernardus et Adelelmus, etc. » comme dans plusieurs autres manuscrits de la même époque.

Index

Pedum (De) metricorum regulis, dialogus Pedum (De) metricorum regulis, dialogus

Retour en haut de page