Accueil CCFr  >   EADC Divers morceaux de grammaire et prosodie latine
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Divers morceaux de grammaire et prosodie latine

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Bibliothèque Suzanne Martinet. Laon, Aisne Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Départements. Série in-quarto — Tome I. Laon
Cote 1-477
Titre Manuscrits de la bibliothèque municipale Suzanne Martinet de Laon
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Bibliothèque municipale Suzanne Martinet de Laon, Ms. X, fol. Y.


Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Félix Ravaisson
Commanditaire Ministère chargé de la Culture et Ministère chargé de l'Enseignement supérieur
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de l'édition imprimée 1849
Date de la version électronique 25 avril 2008
Création Créé par conversion rétrospective de l'édition imprimée : [Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Série in-quarto]. Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques des départements. Publié sous les auspices du Ministre de l'Instruction publique — Tome premier. Paris, Imprimerie nationale, MDCCCXLIX.
Numérisation et rendu en mode texte réalisés par la société AIS (Paris, France). Encodage effectué selon la DTD EAD-2002 par la société ArchProteus (Vancouver, Canada) le 25 avril 2008
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Notes
Présentation du contenu
444
Titre Glossarium græco-latinum
Date IXe ou Xe siècle
Langue latin, grec ancien (jusqu'à 1453)
Support Vélin
Dimensions In-folio
Présentation du contenu Dans sa Bibliotheca bibliothecarum manuscriptorum, en 1738, Montfaucon le mentionne à la suite des manuscrits de la bibliothèque de Saint-Germain, mais avec un autre manuscrit qui en avait disparu, sous le titre, Communes aliarum bibliothecarum codices, et en ces termes : « Glossarium græcum seu græco-latinum, in bibliotheca cathedralis Laudunensis, cujus specimen dedimus in Palæographia græca, pag. 248. » Ducange confond ce glossaire avec celui qu'on attribue à Philoxène, et qui a été publié pour la première fois par Henri Étienne, d'après un manuscrit de Saint-Germain-des-Prés, et réimprimé par Vulcanius et Charles Labbe. Il en diffère cependant, et Charles Labbe en a tiré des corrections et additions au glossaire de Philoxène, ainsi que quelques vers d'un copiste, nommé Martin, et de Scot Érigène. Ducange, dans la préface de son Glossaire de la latinité au moyen âge, a donné de plus la dédicace. Montfaucon (Palæographia græca, pag. 248) a reproduit cette dédicace, publié en outre, avec quelques fautes, des vers sur les péchés capitaux, qui la suivent, et donné un spécimen, fautif aussi, de la première page du Glossaire. Dans la notice par laquelle Charles Labbe a fait connaître ce manuscrit, il a omis les pièces accessoires suivantes :
Historique de la conservation Provient de Notre-Dame de Laon. Avec la note « Hunc librum dederunt Bernardus et Adelelmus Deo et S. Mariæ Laudunensi, etc. » mais d'une écriture du XIe siècle au XIIe. Ce manuscrit faisait partie de la bibliothèque de Saint-Germain, où le virent et s'en servirent Charles Labbe et Ducange. Il retourna ensuite à Laon, puisque Montfaucon, dans sa Paléographie grecque, en 1708, en parle comme de l'un des volumes précieux que possédait le chapitre de cette ville.
Autre(s) instrument(s) de recherche Voir aussi la notice figurant dans le catalogue BnF archives et manuscrits
Document(s) de substitutionCe manuscrit a été numérisé intégralement dans le cadre du projet Europeana Regia. Il est consultable dans Gallica.Numérisation(s)Glossarium græco-latinum
Manuscrit numérisé

Index

Glossaire -  Glossarium græco-latinum

Catalogue général des manuscrits
Description du contenu
Division :  5o Présentation du contenu : Enfin dans les vers de Scot Érigène, il y aurait quelques corrections à faire à l'imprimé de Charles Labbe. Ainsi avant βασιλεῖ Καρόλῳ, le manuscrit donne ϑαυμαστῷ qui complθte le vers. Peut-être ce manuscrit a-t-il été composé et exécuté sous la direction de Scot Érigène. — M. Hase a bien voulu ajouter à ce qui précède les observations suivantes : « Il y a de l'analogie entre le manuscrit de Laon, les gloses de Cyrille, celles de Placidus, publiées par M. Angelo Mai, et le manuscrit grec no 2628 de la Bibliothèque royale. Mais ce dernier est du XVe siècle, et le copiste, voulant réduire chaque article à une ligne, a souvent retranché les derniers mots de l'interprétation latine. Parmi les manuscrits renfermant des glossaires grecslatins, celui de Laon doit être regardé comme un des plus importants, à cause de son contenu, de son ancienneté (il est probablement du Xe siècle ; Montfaucon le croit même du IXe), et de sa belle conservation ; il devra être nécessairement consulté par le philologue qui un jour entreprendrait une nouvelle édition des glossaires latins et grecs-latins. Les règles et observations grammaticales qui se trouvent aux derniers feuillets semblent tirées des ouvrages de Priscien, peut-être aussi des traités d'Eutychius, de Phocas et de Velius Longus. Enfin, nous croyons reconnaître dans le manuscrit de Laon trois mains différentes, mais contemporaines ; la seconde commence à la lettre O. » — Voyez dans l'Appendice un fac-simile de ce manuscrit.
Division 5o
Titre Divers morceaux de grammaire et prosodie latine
Présentation du contenu Enfin dans les vers de Scot Érigène, il y aurait quelques corrections à faire à l'imprimé de Charles Labbe. Ainsi avant βασιλεῖ Καρόλῳ, le manuscrit donne ϑαυμαστῷ qui complθte le vers. Peut-être ce manuscrit a-t-il été composé et exécuté sous la direction de Scot Érigène. — M. Hase a bien voulu ajouter à ce qui précède les observations suivantes : « Il y a de l'analogie entre le manuscrit de Laon, les gloses de Cyrille, celles de Placidus, publiées par M. Angelo Mai, et le manuscrit grec no 2628 de la Bibliothèque royale. Mais ce dernier est du XVe siècle, et le copiste, voulant réduire chaque article à une ligne, a souvent retranché les derniers mots de l'interprétation latine. Parmi les manuscrits renfermant des glossaires grecslatins, celui de Laon doit être regardé comme un des plus importants, à cause de son contenu, de son ancienneté (il est probablement du Xe siècle ; Montfaucon le croit même du IXe), et de sa belle conservation ; il devra être nécessairement consulté par le philologue qui un jour entreprendrait une nouvelle édition des glossaires latins et grecs-latins. Les règles et observations grammaticales qui se trouvent aux derniers feuillets semblent tirées des ouvrages de Priscien, peut-être aussi des traités d'Eutychius, de Phocas et de Velius Longus. Enfin, nous croyons reconnaître dans le manuscrit de Laon trois mains différentes, mais contemporaines ; la seconde commence à la lettre O. » — Voyez dans l'Appendice un fac-simile de ce manuscrit.
Retour en haut de page