Accueil CCFr  >   EADC Lettre autographe signée adressée à un médecin, Paris, le 29 Septembre 1852
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Lettre autographe signée adressée à un médecin, Paris, le 29 Septembre 1852

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Bibliothèque Marguerite Durand. Paris Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Lettres autographes et manuscrits, 3 : R à Z
Cote R à Z
Titre Lettres autographes et manuscrits, 3 : R à Z
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Bibliothèque Marguerite Durand, lettres autographes et manuscrits, 3 : R à Z

Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Bibliothèque Marguerite Durand
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de la version électronique 2019
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Description des révisions
  • 2019
    • De nombreuses biographies ont été ajoutées en 2019 pour les personnalités les moins connues, librement inspirées du "Dictionnaire des féministes" dirigé par Christine Bard, des biographies en annexe à la thèse de Christine Bard "Les féminismes en France : vers l'intégration des femmes dans la Cité, 1914-1940" et de notices de libraires, de catalogues de ventes, des bases Data Bnf et Wikipédia également
Présentation du contenu
Titre Tastu, Amable
Biographie ou histoire 1798-1885. Nom de plume de Sabine Casimire Amable Voïart. Poétesse appreciée elle écrira également des livrets, des essais de commande, des manuels, des traductions...
Catalogue général des manuscrits
Description du contenu
Cote :  091 TAS Res Importance matérielle :  1 lettre (4 pages) Dimensions  21 cm Présentation du contenu : "Mon pauvre docteur, qu'il est ennuyeux d'être en [illisible] dans une petite chambre où l'on ne voit pas le soleil. Voilà ce que je dis tous les jours me dépitant de ne pas retrouver mes jambes quand le reste va de mieux en mieux [...] Je me rappelle mes amis de Chypre, combien au milieu de ce sale et bruyant Paris je regrette ma paix de Chypre, ma mer de Chypre, mon soleil de Chypre ! Le provisoire où nous sommes, cette vie d'hôtel me sont insupportables surtout avec ma réclusion forcée...".
Cote 091 TAS Res
Titre Lettre autographe signée adressée à un médecin, Paris, le 29 Septembre 1852
Date 29 septembre 1852
Importance matérielle 1 lettre (4 pages)
Dimensions 21 cm
Présentation du contenu "Mon pauvre docteur, qu'il est ennuyeux d'être en [illisible] dans une petite chambre où l'on ne voit pas le soleil. Voilà ce que je dis tous les jours me dépitant de ne pas retrouver mes jambes quand le reste va de mieux en mieux [...] Je me rappelle mes amis de Chypre, combien au milieu de ce sale et bruyant Paris je regrette ma paix de Chypre, ma mer de Chypre, mon soleil de Chypre ! Le provisoire où nous sommes, cette vie d'hôtel me sont insupportables surtout avec ma réclusion forcée...".
Retour en haut de page