Accueil CCFr  >   EADC Ensemble de 9 lettres autographes signées adressées à différents destinataires ou anonymes
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Ensemble de 9 lettres autographes signées adressées à différents destinataires ou anonymes

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Bibliothèque Marguerite Durand. Paris Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Lettres autographes et manuscrits, 3 : R à Z
Cote R à Z
Titre Lettres autographes et manuscrits, 3 : R à Z
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Bibliothèque Marguerite Durand, lettres autographes et manuscrits, 3 : R à Z

Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Bibliothèque Marguerite Durand
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de la version électronique 2019
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Description des révisions
  • 2019
    • De nombreuses biographies ont été ajoutées en 2019 pour les personnalités les moins connues, librement inspirées du "Dictionnaire des féministes" dirigé par Christine Bard, des biographies en annexe à la thèse de Christine Bard "Les féminismes en France : vers l'intégration des femmes dans la Cité, 1914-1940" et de notices de libraires, de catalogues de ventes, des bases Data Bnf et Wikipédia également
Présentation du contenu
Titre Séverine
Biographie ou histoire 1855-1929. Nom de plume de Caroline Rémy. Journaliste, proche de Jules Vallès, elle écrit dans le Cri du peuple, puis dans divers journaux. Elle sera boulangiste, dreyfusarde, pacifiste pendant la première guerre, anticolonialiste, enfin elle défend les anarchistes Germaine Berton et Sacco et Vanzetti. Elle participe au journal féministe La Fronde et soutient la campagne pour le vote des femmes en 1914 avec Le Journal, défend le droit à l'avortement dès 1890 dans Gil Blas
Description du contenu
Titre Correspondance
Catalogue général des manuscrits
Cote :  091 SEV Importance matérielle :  9 lettres (13 pages) Dimensions  18 cm Autres caractéristiques matérielles :  Une lettre à son signe en forme de serpent, 2 lettres à en tête Vente publique du 19 novembre 2014, collection Claude de Flers Présentation du contenu : 20 décembre 1892, demande de places pour un spectacles, elle convie son correspondant à venir la voir le soir vers 10 heures :"J'aurai fini mon article de l'Eclair, tandis que je dinerai..." ; 14 mai 1897 : "Le prix de mes articles est, aujourd'hui de trois cents francs, c'est ce que me paie le Journal et je ne supposais pas le Gaulois moins riche..." ; 17 juin 1901 : "Quand vous viendrez vous serez la bienvenue-comme vous êtes la bien espérée" ; 1er mars 1905, remerciant pour un article dans le Temps sur Jules Vallès et Gorki : "Je suis gênée pour vous dire ce que j'en pense..." 31 janvier 1907 à Jules Claretie, à propos d'une conférence qu'elle donnera le 16 février au Gymnase sur la poésie féminine contemporaine :"Mon désir est que ce soit, pour celles dont je parlerai, une belle apothéose littéraire." ; 4 février, elle rectifie : "Ce n'est pas le théâtre du Gymnase qui organise la chose, il s'agit d'une conférence privée, d'une manifestation vraiment extraordinaire en l'honneur du génie poétique féminin."; 14 mai 1907 à m. Houdin : "La bonne compagne de vingt-trois ans de vie, la chère et bonne fille qui m'avait donné tout son coeur et tout son dévouement vient de mourir. C'est vous dire qu'elle est ma peine et mon désarroi..." ... Modalités d’acquisition : Vente publique du 19 novembre 2014, collection Claude de Flers.
Cote 091 SEV
Titre Ensemble de 9 lettres autographes signées adressées à différents destinataires ou anonymes
Date 1897-1925
Importance matérielle 9 lettres (13 pages)
Dimensions 18 cm
Autres caractéristiques matérielles Une lettre à son signe en forme de serpent, 2 lettres à en tête Vente publique du 19 novembre 2014, collection Claude de Flers
Présentation du contenu 20 décembre 1892, demande de places pour un spectacles, elle convie son correspondant à venir la voir le soir vers 10 heures :"J'aurai fini mon article de l'Eclair, tandis que je dinerai..." ; 14 mai 1897 : "Le prix de mes articles est, aujourd'hui de trois cents francs, c'est ce que me paie le Journal et je ne supposais pas le Gaulois moins riche..." ; 17 juin 1901 : "Quand vous viendrez vous serez la bienvenue-comme vous êtes la bien espérée" ; 1er mars 1905, remerciant pour un article dans le Temps sur Jules Vallès et Gorki : "Je suis gênée pour vous dire ce que j'en pense..." 31 janvier 1907 à Jules Claretie, à propos d'une conférence qu'elle donnera le 16 février au Gymnase sur la poésie féminine contemporaine :"Mon désir est que ce soit, pour celles dont je parlerai, une belle apothéose littéraire." ; 4 février, elle rectifie : "Ce n'est pas le théâtre du Gymnase qui organise la chose, il s'agit d'une conférence privée, d'une manifestation vraiment extraordinaire en l'honneur du génie poétique féminin."; 14 mai 1907 à m. Houdin : "La bonne compagne de vingt-trois ans de vie, la chère et bonne fille qui m'avait donné tout son coeur et tout son dévouement vient de mourir. C'est vous dire qu'elle est ma peine et mon désarroi..." ...
Modalités d’acquisition Vente publique du 19 novembre 2014, collection Claude de Flers.
Retour en haut de page