Accueil CCFr  >   EADC Lettre autographe signée, 26 Mai 1845
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Lettre autographe signée, 26 Mai 1845

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Bibliothèque Marguerite Durand. Paris Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Lettres autographes et manuscrits, 3 : R à Z
Cote R à Z
Titre Lettres autographes et manuscrits, 3 : R à Z
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Bibliothèque Marguerite Durand, lettres autographes et manuscrits, 3 : R à Z

Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Bibliothèque Marguerite Durand
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de la version électronique 2019
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Description des révisions
  • 2019
    • De nombreuses biographies ont été ajoutées en 2019 pour les personnalités les moins connues, librement inspirées du "Dictionnaire des féministes" dirigé par Christine Bard, des biographies en annexe à la thèse de Christine Bard "Les féminismes en France : vers l'intégration des femmes dans la Cité, 1914-1940" et de notices de libraires, de catalogues de ventes, des bases Data Bnf et Wikipédia également
Notes
Présentation du contenu
Titre Roland, Pauline
Biographie ou histoire 1805-1852. Féministe socialiste, proche des Saint-simoniens puis du fourierisme et de Proudhon. Amie de Georges Sand. Collabore à La femme nouvelle et à diverses associations professionnelles. Déportée en Algérie pour opposition au coup d'état du 2 décembre 1851
Catalogue général des manuscrits
Description du contenu
Cote :  091 ROL mf Importance matérielle :  1 lettre (4 pages) Dimensions  21 cm Présentation du contenu : "... Ah ! Ah ! vraiment, vous vous lancez sur les hauteurs philosophiques; je vous en félicite mais je n'ai garde de vous imiter : que voulez- vous j'ai la tête faible et le vertige me prend sur les tours Notre -Dame; je ne m'aventure donc pas sur le Mont-Blanc; [...] Mon bon, mon excellent ami Pierre Leroux, dont j'aime et estime le caractère plus peut-être encore que le talent, m'a maintes fois reproché ma faiblesse : "Vous n'êtes pas métaphysicienne !" c'était sa plus grosse injure [...] Non, non, chère demoiselle, je ne vous appellerai pas bas- bleu; j'en suis, comme vous en êtes certainement aux yeus des gens du monde. Mais qu'importe que la plume que nous tenons soit trempée dans l'azur comme celle qui nota les préludes ou dans le brun sombre de l'antique Sophia; on n'est bas-bleu que par la prétention...". Pauline Roland est une proche de Pierre Leroux qu'elle suit dans son phalanstère de Boussac ou elle enseigne
Cote 091 ROL mf
Titre Lettre autographe signée, 26 Mai 1845
Date 26 mai 1845
Importance matérielle 1 lettre (4 pages)
Dimensions 21 cm
Présentation du contenu "... Ah ! Ah ! vraiment, vous vous lancez sur les hauteurs philosophiques; je vous en félicite mais je n'ai garde de vous imiter : que voulez- vous j'ai la tête faible et le vertige me prend sur les tours Notre -Dame; je ne m'aventure donc pas sur le Mont-Blanc; [...] Mon bon, mon excellent ami Pierre Leroux, dont j'aime et estime le caractère plus peut-être encore que le talent, m'a maintes fois reproché ma faiblesse : "Vous n'êtes pas métaphysicienne !" c'était sa plus grosse injure [...] Non, non, chère demoiselle, je ne vous appellerai pas bas- bleu; j'en suis, comme vous en êtes certainement aux yeus des gens du monde. Mais qu'importe que la plume que nous tenons soit trempée dans l'azur comme celle qui nota les préludes ou dans le brun sombre de l'antique Sophia; on n'est bas-bleu que par la prétention...". Pauline Roland est une proche de Pierre Leroux qu'elle suit dans son phalanstère de Boussac ou elle enseigne
Retour en haut de page