Accueil CCFr  >   EADC Lettre autographe, le 31 Juillet 1809
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Lettre autographe, le 31 Juillet 1809

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Bibliothèque Marguerite Durand. Paris Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Lettres autographes et manuscrits, 3 : R à Z
Cote R à Z
Titre Lettres autographes et manuscrits, 3 : R à Z
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Bibliothèque Marguerite Durand, lettres autographes et manuscrits, 3 : R à Z

Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Bibliothèque Marguerite Durand
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de la version électronique 2019
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Description des révisions
  • 2019
    • De nombreuses biographies ont été ajoutées en 2019 pour les personnalités les moins connues, librement inspirées du "Dictionnaire des féministes" dirigé par Christine Bard, des biographies en annexe à la thèse de Christine Bard "Les féminismes en France : vers l'intégration des femmes dans la Cité, 1914-1940" et de notices de libraires, de catalogues de ventes, des bases Data Bnf et Wikipédia également
Présentation du contenu
Titre Rémusat, Claire-Elisabeth-Jeanne Gravier de Vergennes
Biographie ou histoire 1780-1821. Femme de lettres, elle tint un salon sous l'Empire et la Restauration. Elle fut dame de compagnie de l'Impératrice Joséphine.. Auteure de mémoires et d'un essai sur l'éducation des jeunes filles
Catalogue général des manuscrits
Description du contenu
Cote :  091 REM Res Importance matérielle :  1 lettre (4 pages) Dimensions  18,5 cm Présentation du contenu : Lettre amicale et littéraire "... On dit que l'Empereur ne viendra ici que pour se rendre à Rome; on parle de la guerre avec la Russie et tout aussitôt de la paix générale; que sais-je encore? Paris est odieux. [...]. Elle a passé la semaine dernière chez Mme d'Houdetot, avec Mme Chéron: "Celle-ci nous parlait beaucoup de Rousseau; elle a conservé quelques unes de ses lettres que nous avons vües; elle était fière d'avoir inspiré et résisté à tant d'amour, elle se vantait du sentiment qui l'avait défendue, enfin elle était vraie, naïve dans tous ses récits. [...]". Elle évoque la lecture des lettres de Melle de Lespinasse, qu'elle juge infèrieures à celles de Mme de Sévigné, puis un roman de Madame Cottin. "Cette peinture si abandonnée de la passion n'est pas supportable lue à haute et intelligible voix...".
Cote 091 REM Res
Titre Lettre autographe, le 31 Juillet 1809
Date 31 juillet 1809
Importance matérielle 1 lettre (4 pages)
Dimensions 18,5 cm
Présentation du contenu Lettre amicale et littéraire "... On dit que l'Empereur ne viendra ici que pour se rendre à Rome; on parle de la guerre avec la Russie et tout aussitôt de la paix générale; que sais-je encore? Paris est odieux. [...]. Elle a passé la semaine dernière chez Mme d'Houdetot, avec Mme Chéron: "Celle-ci nous parlait beaucoup de Rousseau; elle a conservé quelques unes de ses lettres que nous avons vües; elle était fière d'avoir inspiré et résisté à tant d'amour, elle se vantait du sentiment qui l'avait défendue, enfin elle était vraie, naïve dans tous ses récits. [...]". Elle évoque la lecture des lettres de Melle de Lespinasse, qu'elle juge infèrieures à celles de Mme de Sévigné, puis un roman de Madame Cottin. "Cette peinture si abandonnée de la passion n'est pas supportable lue à haute et intelligible voix...".
Retour en haut de page