Accueil CCFr  >   EADC Lettre autographe signée adressée à [Maindron, Maurice]
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Lettre autographe signée adressée à [Maindron, Maurice]

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Bibliothèque Marguerite Durand. Paris Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Lettres autographes et manuscrits, 2 : I à Q
Cote I à Q
Titre Lettres autographes et manuscrits, 2 : I à Q
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Bibliothèque Marguerite Durand, lettres autographes et manuscrits, 2 : I à Q

Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Bibliothèque Marguerite Durand
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de la version électronique 2019
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Description des révisions
  • 2019
    • De nombreuses biographies ont été ajoutées en 2019 pour les personnalités les moins connues, librement inspirées du "Dictionnaire des féministes" dirigé par Christine Bard, des biographies en annexe à la thèse de Christine Bard "Les féminismes en France : vers l'intégration des femmes dans la Cité, 1914-1940", des notices des bases Data Bnf et Wikipédia et de notices de Libraires et de catalogues de ventes
Présentation du contenu
Titre Peyrebrune, Georges de
Biographie ou histoire 1841-1917. Femme de lettres, auteure de romans populaire, elle fit partie du premier jury Femina. Elle inspirera Octave Mirbeau pour les intrigues de plusieurs de ses oeuvres
Catalogue général des manuscrits
Description du contenu
Cote :  091 PEY Support :  Sur papier à en-tête illustrée Importance matérielle :  1 lettre (8 pages) Dimensions  18 cm Présentation du contenu : "...Je vous remercie d'avoir pensé que je n'étais pas assez femme de lettres pour documenter à vos dépends. Mais voilà une étrange bizarrerie, c'est que atteints vous et moi du même mal du siècle, nous allons nous disputer à ce propos à tout bout de champs. Car vous croyez en quelque chose et moi je n'ai jamais cru à rien [...] Je travaille quelques heures à ce stupide métier de gacheur de prose. Et puis, le reste des heures, je vis par terre, jouant avec les lucioles, suivant des fourmis, moi, à quatre pattes [...] Je vous donne mes mains à baiser, bien qu'elles ne fleurent que le thym ou la sauge. Bonjour voisin".
Cote 091 PEY
Titre Lettre autographe signée adressée à [Maindron, Maurice]
Support Sur papier à en-tête illustrée
Importance matérielle 1 lettre (8 pages)
Dimensions 18 cm
Présentation du contenu "...Je vous remercie d'avoir pensé que je n'étais pas assez femme de lettres pour documenter à vos dépends. Mais voilà une étrange bizarrerie, c'est que atteints vous et moi du même mal du siècle, nous allons nous disputer à ce propos à tout bout de champs. Car vous croyez en quelque chose et moi je n'ai jamais cru à rien [...] Je travaille quelques heures à ce stupide métier de gacheur de prose. Et puis, le reste des heures, je vis par terre, jouant avec les lucioles, suivant des fourmis, moi, à quatre pattes [...] Je vous donne mes mains à baiser, bien qu'elles ne fleurent que le thym ou la sauge. Bonjour voisin".
Retour en haut de page