Accueil CCFr  >   EADC Lettre autographe signée à Jean Bernard du Figaro : Londres, 9 Décembre 1897
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Lettre autographe signée à Jean Bernard du Figaro : Londres, 9 Décembre 1897

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Bibliothèque Marguerite Durand. Paris Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Lettres autographes et manuscrits, 2 : I à Q
Cote I à Q
Titre Lettres autographes et manuscrits, 2 : I à Q
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Bibliothèque Marguerite Durand, lettres autographes et manuscrits, 2 : I à Q

Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Bibliothèque Marguerite Durand
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de la version électronique 2019
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Description des révisions
  • 2019
    • De nombreuses biographies ont été ajoutées en 2019 pour les personnalités les moins connues, librement inspirées du "Dictionnaire des féministes" dirigé par Christine Bard, des biographies en annexe à la thèse de Christine Bard "Les féminismes en France : vers l'intégration des femmes dans la Cité, 1914-1940", des notices des bases Data Bnf et Wikipédia et de notices de Libraires et de catalogues de ventes
Présentation du contenu
Titre Michel, Louise
Biographie ou histoire Institutrice, militante anarchiste, franc-maçonne, aux idées féministes et l'une des figures majeures de la Commune de Paris.
Index

 - Commune de Paris (1871)

 - Franc-maçonnerie

 - Femmes et anarchisme

Description du contenu
Cote
Titre Lettres
Date
Catalogue général des manuscrits
Cote :  091.1 BER Importance matérielle :  1 lettre (3 pages) Dimensions  20 cm Autres caractéristiques matérielles :  Quelques rajouts à l'encre bleue sont peut-être d'une autre main que celle de Louise Michel Biographie ou histoire : Fin 1897 Jean Bernard du Figaro lance une enquête auprès des gens en vue de l'époque : "A 20 ans quel était votre idéal de la vie - votre rêve? A l'âge mûr a-t-il été réalisé ? Donnez une pensée inédite à ce sujet." Les réponses ont en partie été publiées dans le Figaro du 9 Août au 6 Septembre 1898. Présentation du contenu : "Mon idéal était à vingt ans et même bien longtemps auparavant ce qu'il est aujourd'hui l'humanité haute et libre sur la terre libre L'âge mur ne l'a pas réalisé mais si ce n'est moi d'autres la verront le passé mettant à chaque étape de la pensée humaine un ideal nouveau sitôt qu'est atteint celui qu'on traitait d'utopie à l'étape précédente [...] Quelques fragments [inédits] gardés de ma prime jeunesse vous diront mon idéal de ce temps là, d'aujourd'hui de toujours". Suit alors un poème intitulé "Le Voyage" : "Comme au seuil du désert l'horizon est immense/ Enfant où t'en vas-tu glissant au fil de l'eau/ Là bas dans l'inconnu quelle est ton espérance/ Où je vais? Je ne sais vers le beau vers le beau...".
Cote 091.1 BER
Titre Lettre autographe signée à Jean Bernard du Figaro : Londres, 9 Décembre 1897
Date 9 décembre 1897
Importance matérielle 1 lettre (3 pages)
Dimensions 20 cm
Autres caractéristiques matérielles Quelques rajouts à l'encre bleue sont peut-être d'une autre main que celle de Louise Michel
Biographie ou histoire Fin 1897 Jean Bernard du Figaro lance une enquête auprès des gens en vue de l'époque : "A 20 ans quel était votre idéal de la vie - votre rêve? A l'âge mûr a-t-il été réalisé ? Donnez une pensée inédite à ce sujet." Les réponses ont en partie été publiées dans le Figaro du 9 Août au 6 Septembre 1898.
Présentation du contenu "Mon idéal était à vingt ans et même bien longtemps auparavant ce qu'il est aujourd'hui l'humanité haute et libre sur la terre libre L'âge mur ne l'a pas réalisé mais si ce n'est moi d'autres la verront le passé mettant à chaque étape de la pensée humaine un ideal nouveau sitôt qu'est atteint celui qu'on traitait d'utopie à l'étape précédente [...] Quelques fragments [inédits] gardés de ma prime jeunesse vous diront mon idéal de ce temps là, d'aujourd'hui de toujours". Suit alors un poème intitulé "Le Voyage" : "Comme au seuil du désert l'horizon est immense/ Enfant où t'en vas-tu glissant au fil de l'eau/ Là bas dans l'inconnu quelle est ton espérance/ Où je vais? Je ne sais vers le beau vers le beau...".
Retour en haut de page