Accueil CCFr  >   EADC Ensemble de 7 lettres autographes signées adressées à Fréderic de Georges, rédacteur en chef du journal le Progrès du Pas-de-Calais
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Ensemble de 7 lettres autographes signées adressées à Fréderic de Georges, rédacteur en chef du journal le Progrès du Pas-de-Calais

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Bibliothèque Marguerite Durand. Paris Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Bibliothèque Marguerite Durand. Lettres autographes et manuscrits, 1 : A à H
Cote A à H
Titre Lettres autographes et manuscrits, 1 : A à H
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Bibliothèque Marguerite Durand. Lettres autographes et manuscrits, 1 : A à H

Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Bibliothèque Marguerite Durand
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de la version électronique 2019
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Description des révisions
  • 2019
    • De nombreuses biographies ont été ajoutées en 2019 pour les personnalités les moins connues, librement inspirées du "Dictionnaire des féministes" dirigé par Christine Bard, des biographies en annexe à la thèse de Christine Bard "Les féminismes en France : vers l'intégration des femmes dans la Cité, 1914-1940", de notices de libraires et de catalogues de ventes ainsi que de notices des bases Data Bnf et Wikipédia
Présentation du contenu
Titre Gordon, Eléonore
Biographie ou histoire Eléonore Gordon (1808-1849), cantatrice, agente bonapartiste sous Louis-Philippe.
Catalogue général des manuscrits
Description du contenu
Cote :  091 GOR Res Importance matérielle :  7 lettres (11 pages) Dimensions  21 cm Autres caractéristiques matérielles :  Certaines lettres avec adresses et traces de cire à cacheter Présentation du contenu : Elle participa à la conspiration du prince Louis Bonaparte et nous la trouvons -au travers de cette correspondance- au lendemain du procès de Strasbourg - en janvier 1839 -où elle figura parmi les accusés. Tous furent libérés. La jeune femme se plaint de persécutions dont elle fait l'objet et s'interroge sur la possibilité d'aller s'établir à Arras afin d'y continuer la lutte. "Il ne m'a pas été possible d'aller plus loin que Dijon, ville où j'ai supporté toutes les vexations dignes du siècle auquel nous avons l'honneur d'appartenir..." Dans sa lettre de 1839, elle évoque la personne du Prince [Louis Bonaparte] dont elle vient de recevoir une missive, puis nous la retrouvons en Décembre 1842, au lendemain de la deuxième tentative de Louis Bonaparte de prendre le pouvoir. Louis-Philippe cette fois-ci le fera enfermer au fort de Ham où Eléonore Gordon s'apprête à se rendre.
Cote 091 GOR Res
Titre Ensemble de 7 lettres autographes signées adressées à Fréderic de Georges, rédacteur en chef du journal le Progrès du Pas-de-Calais
Date 1838 à 1842
Importance matérielle 7 lettres (11 pages)
Dimensions 21 cm
Autres caractéristiques matérielles Certaines lettres avec adresses et traces de cire à cacheter
Présentation du contenu Elle participa à la conspiration du prince Louis Bonaparte et nous la trouvons -au travers de cette correspondance- au lendemain du procès de Strasbourg - en janvier 1839 -où elle figura parmi les accusés. Tous furent libérés. La jeune femme se plaint de persécutions dont elle fait l'objet et s'interroge sur la possibilité d'aller s'établir à Arras afin d'y continuer la lutte. "Il ne m'a pas été possible d'aller plus loin que Dijon, ville où j'ai supporté toutes les vexations dignes du siècle auquel nous avons l'honneur d'appartenir..." Dans sa lettre de 1839, elle évoque la personne du Prince [Louis Bonaparte] dont elle vient de recevoir une missive, puis nous la retrouvons en Décembre 1842, au lendemain de la deuxième tentative de Louis Bonaparte de prendre le pouvoir. Louis-Philippe cette fois-ci le fera enfermer au fort de Ham où Eléonore Gordon s'apprête à se rendre.
Retour en haut de page