Accueil CCFr  >   EADC Ensemble de 5 lettres autographes signées à Max Fischer, directeur littéraire chez Flammarion, 1939
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Ensemble de 5 lettres autographes signées à Max Fischer, directeur littéraire chez Flammarion, 1939

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Bibliothèque Marguerite Durand. Paris Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Bibliothèque Marguerite Durand. Lettres autographes et manuscrits, 1 : A à H
Cote A à H
Titre Lettres autographes et manuscrits, 1 : A à H
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Bibliothèque Marguerite Durand. Lettres autographes et manuscrits, 1 : A à H

Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Bibliothèque Marguerite Durand
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de la version électronique 2019
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Description des révisions
  • 2019
    • De nombreuses biographies ont été ajoutées en 2019 pour les personnalités les moins connues, librement inspirées du "Dictionnaire des féministes" dirigé par Christine Bard, des biographies en annexe à la thèse de Christine Bard "Les féminismes en France : vers l'intégration des femmes dans la Cité, 1914-1940", de notices de libraires et de catalogues de ventes ainsi que de notices des bases Data Bnf et Wikipédia
Présentation du contenu
Titre Colette
Biographie ou histoire Sidonie-Gabrielle Colette, née le 28 janvier 1873 à Saint-Sauveur-en-Puisaye et morte le 3 août 1954 à Paris, est une femme de lettres française, connue surtout comme romancière, mais qui fut aussi mime, actrice et journaliste
Index

 - Femmes écrivains

 - Willy [Auteur]

Catalogue général des manuscrits
Description du contenu
Cote :  091 COL Res Support :  Sur Papier bleu. Enveloppes jointes. La Bibliothèque possède une édition de ce texte paru en 1947 chez Flammarion sous le titre "La Guirlande des années" sous la côte : 4° 3562 Importance matérielle :  5 lettres (6 pages) Dimensions  23 et 27 cm Présentation du contenu : Colette répond à Max Fischer, directeur littéraire de Flammarion, qui lui demande de fournir un texte inédit sur l'automne. Elle refuse dans un premier temps, évoquant d'autres travaux en cours." Tout bien réfléchi, je ne serai pas l'auteur d'"Automne". Je n'en aurai pas le temps. [...] Je regrette bien de ne pouvoir célébrer l'automne pour vous, et en noble compagnie mais j'avoue honnêtement que je ne puis m'engager à aucun "inédit" avant la rentrée [...] Je travaille comme une sourde, et voilà pourquoi je suis muette. Ce que je voudrais, c'est que votre recueil saisonnier ne parût pas trop tôt, ainsi j'aurais le temps de le donner quelque part mais donner un "Automne" en Juillet ça fait moche [...] J'accepte les conditions que vous m'offrez,- si vous leur garantissez un caractère purement accidentel...". Le texte sera publié dans la "Guirlande des années", Flammarion, 1941au côté de trois autres textes : "Printemps" par André Gide, "Eté" par Jules Romains, "Hiver" par François Mauriac.
Cote 091 COL Res
Titre Ensemble de 5 lettres autographes signées à Max Fischer, directeur littéraire chez Flammarion, 1939
Date avril-septembre 1939
Support Sur Papier bleu. Enveloppes jointes. La Bibliothèque possède une édition de ce texte paru en 1947 chez Flammarion sous le titre "La Guirlande des années" sous la côte : 4° 3562
Importance matérielle 5 lettres (6 pages)
Dimensions 23 et 27 cm
Présentation du contenu Colette répond à Max Fischer, directeur littéraire de Flammarion, qui lui demande de fournir un texte inédit sur l'automne. Elle refuse dans un premier temps, évoquant d'autres travaux en cours." Tout bien réfléchi, je ne serai pas l'auteur d'"Automne". Je n'en aurai pas le temps. [...] Je regrette bien de ne pouvoir célébrer l'automne pour vous, et en noble compagnie mais j'avoue honnêtement que je ne puis m'engager à aucun "inédit" avant la rentrée [...] Je travaille comme une sourde, et voilà pourquoi je suis muette. Ce que je voudrais, c'est que votre recueil saisonnier ne parût pas trop tôt, ainsi j'aurais le temps de le donner quelque part mais donner un "Automne" en Juillet ça fait moche [...] J'accepte les conditions que vous m'offrez,- si vous leur garantissez un caractère purement accidentel...". Le texte sera publié dans la "Guirlande des années", Flammarion, 1941au côté de trois autres textes : "Printemps" par André Gide, "Eté" par Jules Romains, "Hiver" par François Mauriac.
Retour en haut de page