Accueil CCFr  >   EADC George Sand
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

George Sand

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Bibliothèque Marguerite Durand. Paris Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Bibliothèque Marguerite Durand. Lettres autographes et manuscrits, 1 : A à H
Cote A à H
Titre Lettres autographes et manuscrits, 1 : A à H
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Bibliothèque Marguerite Durand. Lettres autographes et manuscrits, 1 : A à H

Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Bibliothèque Marguerite Durand
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de la version électronique 2019
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Description des révisions
  • 2019
    • De nombreuses biographies ont été ajoutées en 2019 pour les personnalités les moins connues, librement inspirées du "Dictionnaire des féministes" dirigé par Christine Bard, des biographies en annexe à la thèse de Christine Bard "Les féminismes en France : vers l'intégration des femmes dans la Cité, 1914-1940", de notices de libraires et de catalogues de ventes ainsi que de notices des bases Data Bnf et Wikipédia
Présentation du contenu
Titre Aurel
Biographie ou histoire Après des études à Paris, Aurélie de Faucamberge épouse le peintre paysagiste Cyrille Besset, puis en 1906 l'écrivain et journaliste Alfred Mortier. De 1915 à sa mort, elle tient un salon littéraire à Paris, où elle recevra entre autres les poètes Jean Cocteau, Max Jacob, Lucie Delarue-Mardrus, Sibilla Aleramo, Anna de Noailles, Guillaume Apollinaire. En 1933, elle fonde le Cercle littéraire et artistique de Grasse, dont elle devient la présidente la première année. Elle est l'auteur de nombreux essais et romans sensuels consacrés au couple moderne.
Index

 - Femmes écrivains

 - Vie intellectuelle

Catalogue général des manuscrits
Description du contenu
Cote :  Ms 348 Support :  Sur papier quadrillé avec ratures et corrections Importance matérielle :  1 manuscrit (5 pages) Dimensions  27 cm Autres caractéristiques matérielles :  Manuscrit autographe signé Présentation du contenu : Texte de l'allocution prononcée au Jardin du Luxembourg lors de l'inauguration de la statue de George Sand- réalisée par François-Léon Sicard- à l'occasion du centenaire de sa naissance en 1904."...Ce que j'aime George, en ton féminisme, c'est que tu parles d'abord et aussi bien pour l'ouvrier boulanger de Paris, pour le paysan de la vallée noire aux salaires de famines [...] c'est que tu luttes comme nous souffrons pour organiser le travail, c'est que tu prends les deux sexes sous ton aile, c'est que tu redemandes à l'homme le droit de lui sauver la vie, puisque l'état garçon n'a su mener la barque humaine qu'au naufrag[...] à nous de prouver à la France qu'elle ne sera plus sauvée que par ses femmes, le jour où par le bulletin de vote, la volonté du peuple féminin qui est le nombre assainira les urnes et fera rentrer un air propice dans les poumons de la France".
Cote Ms 348
Titre George Sand
Date 1904
Support Sur papier quadrillé avec ratures et corrections
Importance matérielle 1 manuscrit (5 pages)
Dimensions 27 cm
Autres caractéristiques matérielles Manuscrit autographe signé
Présentation du contenu Texte de l'allocution prononcée au Jardin du Luxembourg lors de l'inauguration de la statue de George Sand- réalisée par François-Léon Sicard- à l'occasion du centenaire de sa naissance en 1904."...Ce que j'aime George, en ton féminisme, c'est que tu parles d'abord et aussi bien pour l'ouvrier boulanger de Paris, pour le paysan de la vallée noire aux salaires de famines [...] c'est que tu luttes comme nous souffrons pour organiser le travail, c'est que tu prends les deux sexes sous ton aile, c'est que tu redemandes à l'homme le droit de lui sauver la vie, puisque l'état garçon n'a su mener la barque humaine qu'au naufrag[...] à nous de prouver à la France qu'elle ne sera plus sauvée que par ses femmes, le jour où par le bulletin de vote, la volonté du peuple féminin qui est le nombre assainira les urnes et fera rentrer un air propice dans les poumons de la France".
Retour en haut de page