Accueil CCFr  >   EADC René-Guy Cadou. Poèmes
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

René-Guy Cadou. Poèmes

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Bibliothèque historique de la Ville de Paris Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Bibliothèque historique de la Ville de Paris. Fonds Louis Guillaume
Cote MS-FS-09
Titre Fonds Louis Guillaume : papiers de Louis et Marthe Guillaume
Langue Manuscrits en français
Langue Documents en français
Description physique
Modalités d'acquisition Don de Lazarine Bergeret, 1991
Conditions d'accès Accès sur autorisation et communication en table de réserve.
Citer sous la forme Citer sous la forme : Bibliothèque historique de la Ville de Paris, fonds Louis Guillaume [cote].
Index

Guillaume, Louis (1907-1971) [Auteur]

Guillaume, Marthe (19..-1985) [Auteur]

Informations sur l'instrument de recherche

Éditeur Bibliothèque historique de la Ville de Paris. Département des archives et manuscrits.
Langue(s) de l'instrument de recherche Instrument de recherche rédigé enfrançais
Règle de description Cette description est conforme à la norme ISAD(G)
Description des révisions
    • Correction de l'élément MS-FS-09-0175 : poèmes bretons identifiés par Alain Durel: changement des auteurs, des titres, et ajout d'une réf bib.
Notes
Présentation du contenu
Titre Papiers Louis Guillaume
Description du contenu
Titre Textes d'auteurs divers
Catalogue général des manuscrits
Cote :  MS-FS-09-0266 Ancienne cote :  O 6 Importance matérielle :  3 feuillets Présentation du contenu : 

- Mer voisine : texte avec envoi à Louis Guillaume

- L'Air bleu, extrait de Bruits du Cœur

- Chambre de la douleur

- Dernière ligne à Levanti

Cote MS-FS-09-0266
Ancienne cote O 6
Titre René-Guy Cadou. Poèmes
Importance matérielle 3 feuillets
Présentation du contenu

- Mer voisine : texte avec envoi à Louis Guillaume

- L'Air bleu, extrait de Bruits du Cœur

- Chambre de la douleur

- Dernière ligne à Levanti

Retour en haut de page