Accueil CCFr  >   EADC Brouillon d'une Lettre à envoyer à Dominique Braga
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Brouillon d'une Lettre à envoyer à Dominique Braga

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Bibliothèque historique de la Ville de Paris Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Bibliothèque historique de la Ville de Paris, Département des archives et manuscrits. Inventaire du fonds Crémieux
Cote ..-MS-FS-02-...
Titre Inventaire du fonds Crémieux : papiers de Benjamin Crémieux, de Marie-Anne Comnène et de leur fils, Francis Crémieux
Langue français
Description physique
Modalités d'acquisition Legs de Francis Crémieux, entré à la BHVP en 2004, avec sa bibliothèque
Conditions d'accès Accès sur autorisation et communication en table de réserve.
Citer sous la forme Citer sous la forme : Bibliothèque historique de la Ville de Paris, [cote]

Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Bibliothèque historique de la Ville de Paris, Département des archives et manuscrits.
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de publication 2016
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Description des révisions
Notes

Autres fichiers liés à cette institution :

Présentation du contenu
Titre Benjamin Crémieux
Description du contenu
Titre Documents relatifs aux P.E.N. Clubs (Poètes - Essayistes - Nouvellistes)
Titre Lettres adressées par Benjamin Crémieux aux membres et concernant le P.E.N. club
Date 1931-1939
Catalogue général des manuscrits
Cote :  MS-FS-02-0395 Importance matérielle :  1 feuillet manuscrit Présentation du contenu : Avec un hommage à Sholem Asch que Dominque Braga doit lire au nom de Benjamin Crémieux pendant le congrè de Paris.
Cote MS-FS-02-0395
Titre Brouillon d'une Lettre à envoyer à Dominique Braga
Date 1937
Importance matérielle 1 feuillet manuscrit
Présentation du contenu Avec un hommage à Sholem Asch que Dominque Braga doit lire au nom de Benjamin Crémieux pendant le congrè de Paris.
Retour en haut de page