Accueil CCFr  >   EADC Correspondance avec Sully-André Peyre
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Correspondance avec Sully-André Peyre

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Bibliothèque Carré d'Art. Nîmes, (Gard) Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Catalogue des manuscrits de la bibliothèque Carré d'art de Nîmes
Sous-titre Inventaire du fonds Sully-André Peyre
Cote Ms_828
Titre Fonds Sully-André Peyre
Origine -
Date 1914-1972
Langue FrançaisProvençalAnglaisEcossais
Support papier
Importance matérielle 126 boîtes
Biographie ou histoire Sully-André Peyre, est né au Cailar en 1890 et mort à Aigues-Vives dans le Gard. Poète et homme de lettre provençal, il a écrit en français, en provençal, en occitan et en anglais. Il a animé pendant près de 40 ans la revue littéraire Marsyas dont il fut aussi le principal contributeur.
Présentation du contenu Le fonds est composé d'une abondante correspondance avec de nombreux auteurs et collaborateurs de la revue Marysas, de poèmes et de textes dont certains semblent inédits.
Modalités d'acquisition -
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Bibliothèque Carré d'art de Nîmes, fonds Sully-André Peyre.

Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Bibliothèque Carré d'art de Nîmes
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de la version électronique 2019
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Présentation du contenu
Cote Ms_828_87
Titre Œuvres et correspondance avec Sully-André Peyre
Langue provençal, français
Index

 - Paul Marquion [Auteur]

Catalogue général des manuscrits
Description du contenu
Division :  Ms_828_87_1 Importance matérielle :  58 lettres Importance matérielle :  83 f. Dimensions  dim. diverses Autres caractéristiques matérielles :  manuscrit tapuscrit Présentation du contenu : 

Autres correspondants : Marcel Bonnet (mai 1957) ; Léon Bancal, directeur du Provençal.

Coupures de presse : dans le Dauphiné Libéré, trois articles de Paul Marquion dans les pages "Li Briso de la Taulo", le premier sans date à propos de la lengo prouvencalo, le second du 2 juin 1957, titré "Patoues", le troisième du 26 janvier 1958 sur le théâtre ; deux articles sur la coupe de théâtre provençal de 1958 à Saint-Rémy, dont un daté du 6 mars ; l'article de Pierre Millet sur la pièce de Paul Marquion, Pascalet de la Patino.

Une photographie développée à Carpentras non légendée présente les acteurs d'une troupe de théâtre (amateur ?).

Est collée sur la lettre du 28 février 1958 une coupure de presse annonçant que Paul Marquion recevra le prix Frédéric Mistral (Le Provençal du 23 février 1958). Suivent, à propos de ce prix, une biographie en français signée Sully-André Peyre, la liste des laurétas précédents ainsi que la composition du jury de 1958.

Sur le théâtre provençal, 3 textes dactylographiés de Paul Marquion : Réflexions sur l'article de J.C. Vianes, Le Théâtre d'Oc et Le Théâtre de Galtier.

Un extrait de la pièce L'Artisan, annoté par Sully-André Peyre, suivi de la liste des pièces de Paul Marquion.

Division Ms_828_87_1
Titre Correspondance avec Sully-André Peyre
Date 20 août 1954 au 26 mai 1960
Langue provençal, français
Importance matérielle 58 lettres
Importance matérielle 83 f.
Dimensions dim. diverses
Autres caractéristiques matérielles manuscrit tapuscrit
Présentation du contenu

Autres correspondants : Marcel Bonnet (mai 1957) ; Léon Bancal, directeur du Provençal.

Coupures de presse : dans le Dauphiné Libéré, trois articles de Paul Marquion dans les pages "Li Briso de la Taulo", le premier sans date à propos de la lengo prouvencalo, le second du 2 juin 1957, titré "Patoues", le troisième du 26 janvier 1958 sur le théâtre ; deux articles sur la coupe de théâtre provençal de 1958 à Saint-Rémy, dont un daté du 6 mars ; l'article de Pierre Millet sur la pièce de Paul Marquion, Pascalet de la Patino.

Une photographie développée à Carpentras non légendée présente les acteurs d'une troupe de théâtre (amateur ?).

Est collée sur la lettre du 28 février 1958 une coupure de presse annonçant que Paul Marquion recevra le prix Frédéric Mistral (Le Provençal du 23 février 1958). Suivent, à propos de ce prix, une biographie en français signée Sully-André Peyre, la liste des laurétas précédents ainsi que la composition du jury de 1958.

Sur le théâtre provençal, 3 textes dactylographiés de Paul Marquion : Réflexions sur l'article de J.C. Vianes, Le Théâtre d'Oc et Le Théâtre de Galtier.

Un extrait de la pièce L'Artisan, annoté par Sully-André Peyre, suivi de la liste des pièces de Paul Marquion.

Retour en haut de page