Accueil CCFr  >   EADC Correspondance avec Sully-André Peyre
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Correspondance avec Sully-André Peyre

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Bibliothèque Carré d'Art. Nîmes, (Gard) Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Catalogue des manuscrits de la bibliothèque Carré d'art de Nîmes
Sous-titre Inventaire du fonds Sully-André Peyre
Cote Ms_828
Titre Fonds Sully-André Peyre
Origine -
Date 1914-1972
Langue FrançaisProvençalAnglaisEcossais
Support papier
Importance matérielle 126 boîtes
Biographie ou histoire Sully-André Peyre, est né au Cailar en 1890 et mort à Aigues-Vives dans le Gard. Poète et homme de lettre provençal, il a écrit en français, en provençal, en occitan et en anglais. Il a animé pendant près de 40 ans la revue littéraire Marsyas dont il fut aussi le principal contributeur.
Présentation du contenu Le fonds est composé d'une abondante correspondance avec de nombreux auteurs et collaborateurs de la revue Marysas, de poèmes et de textes dont certains semblent inédits.
Modalités d'acquisition -
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Bibliothèque Carré d'art de Nîmes, fonds Sully-André Peyre.

Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Bibliothèque Carré d'art de Nîmes
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de la version électronique 2019
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Catalogue général des manuscrits
Présentation du contenu
Cote :  Ms_828_81 Importance matérielle :  69 lettres Importance matérielle :  30 pièces diverses Importance matérielle :  114 f. Autres caractéristiques matérielles :  manuscrit Présentation du contenu : 

La lettre du 10 décembre 1916 semble incomplète de la fin.

La lettre du 2 mai 1918 est signée Amadier. Celle du 8 novembre 1946 porte au verso une autre lettre, signée Marie.

Une coupure de presse du "Lou Gal" du 15 avril 1918 propose une poésie de J. Loubet ; une autre coupure, titrée "Franc Valentin", sans indication de date ni de provenance date de 1926 ou 1927 ; "La Pignato" du 21 mai 1931 contient un article sur Baptiste Bonnet, signé Joseph Loubet ; "Lou Gavouot" de mai 1931 propose un article annoté par J. Loubet ; la "Gazeto Loubetenco" n° 12 (1940) traite, entre autre du concours littéraire des amis de la langue d'Oc.

Plaquette des "Amis de la Langue d'Oc" (Société Parisienne de Félibre) rend hommage à Alexandre Payron. Une autre, plus tardive rend hommage à Jòusè Loubet.

La lettre du 7 juillet 1924 est accompagnée de deux poèmes ; d'autres poésies sont disséminés au fil des lettres. Elles sont manuscrites ou imprimés et commentée de la main de Sully-André Peyre

À partir de février 1951, Mireille Loubet, fille de Joseph écrit en français. Le seul double au carbonne de Sully-André Peyre du MS 828_81 est la réponse à sa première lettre.

Certaines lettres ne portent pas de date mais l'ordre initial a été respecté et semble chronologique.

Cote Ms_828_81
Titre Correspondance avec Sully-André Peyre
Date 8 mars 1913 au 2 janvier 1953
Langue provençal, français
Importance matérielle 69 lettres
Importance matérielle 30 pièces diverses
Importance matérielle 114 f.
Autres caractéristiques matérielles manuscrit
Présentation du contenu

La lettre du 10 décembre 1916 semble incomplète de la fin.

La lettre du 2 mai 1918 est signée Amadier. Celle du 8 novembre 1946 porte au verso une autre lettre, signée Marie.

Une coupure de presse du "Lou Gal" du 15 avril 1918 propose une poésie de J. Loubet ; une autre coupure, titrée "Franc Valentin", sans indication de date ni de provenance date de 1926 ou 1927 ; "La Pignato" du 21 mai 1931 contient un article sur Baptiste Bonnet, signé Joseph Loubet ; "Lou Gavouot" de mai 1931 propose un article annoté par J. Loubet ; la "Gazeto Loubetenco" n° 12 (1940) traite, entre autre du concours littéraire des amis de la langue d'Oc.

Plaquette des "Amis de la Langue d'Oc" (Société Parisienne de Félibre) rend hommage à Alexandre Payron. Une autre, plus tardive rend hommage à Jòusè Loubet.

La lettre du 7 juillet 1924 est accompagnée de deux poèmes ; d'autres poésies sont disséminés au fil des lettres. Elles sont manuscrites ou imprimés et commentée de la main de Sully-André Peyre

À partir de février 1951, Mireille Loubet, fille de Joseph écrit en français. Le seul double au carbonne de Sully-André Peyre du MS 828_81 est la réponse à sa première lettre.

Certaines lettres ne portent pas de date mais l'ordre initial a été respecté et semble chronologique.

Index

 - Joseph Loubet Joseph Loubet [Auteur] [Auteur]

Retour en haut de page