Accueil CCFr  >   EADC Correspondance avec Sully-André Peyre
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Correspondance avec Sully-André Peyre

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Bibliothèque Carré d'Art. Nîmes, (Gard) Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Catalogue des manuscrits de la bibliothèque Carré d'art de Nîmes
Sous-titre Inventaire du fonds Sully-André Peyre
Cote Ms_828
Titre Fonds Sully-André Peyre
Origine -
Date 1914-1972
Langue FrançaisProvençalAnglaisEcossais
Support papier
Importance matérielle 126 boîtes
Biographie ou histoire Sully-André Peyre, est né au Cailar en 1890 et mort à Aigues-Vives dans le Gard. Poète et homme de lettre provençal, il a écrit en français, en provençal, en occitan et en anglais. Il a animé pendant près de 40 ans la revue littéraire Marsyas dont il fut aussi le principal contributeur.
Présentation du contenu Le fonds est composé d'une abondante correspondance avec de nombreux auteurs et collaborateurs de la revue Marysas, de poèmes et de textes dont certains semblent inédits.
Modalités d'acquisition -
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Bibliothèque Carré d'art de Nîmes, fonds Sully-André Peyre.

Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Bibliothèque Carré d'art de Nîmes
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de la version électronique 2019
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Présentation du contenu
Cote Ms_828_141
Titre Œuvres et correspondance avec Sully-André Peyre
Langue provençal, français
Index

 - Jean-Calendal Vianès [Auteur]

Catalogue général des manuscrits
Description du contenu
Division :  Ms_828_141_1 Importance matérielle :  760 lettres Importance matérielle :  21 pièces diverses dont 7 cartes postales Importance matérielle :  1174 f. Dimensions  dim. diverses Autres caractéristiques matérielles :  manuscrit tapuscrit Présentation du contenu : 

La lettre du 27 novembre 1933 est déchirée ; un morceau manque. Celle du 24 janvier 1946 semble incomplète (la fin manque). Le même problème se pose avec celle du 17 décembre 1959.

La lettre du 10 avril 1937 contient une page adressée à Amy Sylvel, en français. Au fil du temps, Jean Calendal Vianès, puis Brigitte, lui écrivent, occasionnelement. La suite de cette correspondance se trouve en Ms828_141_2.

Les réponses de Sully-André Peyre n'apparaissent qu'en février 1948 et ne sont, dans un premier temps pas toutes présentes.

Les autres correspondants sont : Thierry (un de ses fils ?), en 1950 ; René Jouveau en octobre 1955 ; Madame veuve Cyprien Vianès, en novembre 1960 ; Mme Excoffon en juillet 1961.

La lettre du 22 octobre 1945, en français porte une signature indéchiffrable d'une personne appartenant à l'institut de sourds-muets et d'aveugles de Saint-Hippolyte-du-Fort. Suivent toute une correspondance de Sully-André Peyre à propos d'un livre sur la lecture sur les lèvres. Le 9 juillet 1952, le poète Pierre Hebert écrit à Sully-André Peyre, entre autre à propos d'une opération contre la surdité.

Transcription de deux articles du Méridional consacrés au Prix Frédéric Mistral de 1953, décerné à Jean-Calendal Vianes, et un article découpé sur le même sujet (mars à mai 1953). Une page arrachée aux Nouvelles Affiches de Marseille datées des 17-19 Janvier 1957.

La deuxième partie de la lettre du 5 mai 1954 est en double. La lettre du 15 septembre est en double. Celle du 24 octobre 1955 également.

En fin de liasse, deux extraits de lettres.

Division Ms_828_141_1
Titre Correspondance avec Sully-André Peyre
Date 30 janvier 1931 au 11 décembre 1961
Importance matérielle 760 lettres
Importance matérielle 21 pièces diverses dont 7 cartes postales
Importance matérielle 1174 f.
Dimensions dim. diverses
Autres caractéristiques matérielles manuscrit tapuscrit
Présentation du contenu

La lettre du 27 novembre 1933 est déchirée ; un morceau manque. Celle du 24 janvier 1946 semble incomplète (la fin manque). Le même problème se pose avec celle du 17 décembre 1959.

La lettre du 10 avril 1937 contient une page adressée à Amy Sylvel, en français. Au fil du temps, Jean Calendal Vianès, puis Brigitte, lui écrivent, occasionnelement. La suite de cette correspondance se trouve en Ms828_141_2.

Les réponses de Sully-André Peyre n'apparaissent qu'en février 1948 et ne sont, dans un premier temps pas toutes présentes.

Les autres correspondants sont : Thierry (un de ses fils ?), en 1950 ; René Jouveau en octobre 1955 ; Madame veuve Cyprien Vianès, en novembre 1960 ; Mme Excoffon en juillet 1961.

La lettre du 22 octobre 1945, en français porte une signature indéchiffrable d'une personne appartenant à l'institut de sourds-muets et d'aveugles de Saint-Hippolyte-du-Fort. Suivent toute une correspondance de Sully-André Peyre à propos d'un livre sur la lecture sur les lèvres. Le 9 juillet 1952, le poète Pierre Hebert écrit à Sully-André Peyre, entre autre à propos d'une opération contre la surdité.

Transcription de deux articles du Méridional consacrés au Prix Frédéric Mistral de 1953, décerné à Jean-Calendal Vianes, et un article découpé sur le même sujet (mars à mai 1953). Une page arrachée aux Nouvelles Affiches de Marseille datées des 17-19 Janvier 1957.

La deuxième partie de la lettre du 5 mai 1954 est en double. La lettre du 15 septembre est en double. Celle du 24 octobre 1955 également.

En fin de liasse, deux extraits de lettres.

Retour en haut de page