Accueil CCFr  >   FONDS Fonds hébreu
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Fonds hébreu

Ajouter au panier Obtenir extraction pdf
Mise à jour : 02/03/2015 11:23:10
Fonds hébreu

Période des documents

0000 - 1900 

Volume total du fonds

1 480 notice(s)

Type(s) de fonds

Fonds spécialisé

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/003955

Exposition(s)

Fonds numérisé
D'une main forte. Manuscrits hébreux des collections françaises [Catalogue d'exposition par Michel Garel, Paris, Le Seuil, 1991]

Description du contenu

Outre 40 manuscrits à peintures, le fonds comporte 150 pièces enluminées.
Matières couvertes : Bible, Talmud et droits civil et religieux, théologie, Kabbale, philosophie, sciences et médecine, etc.
Provenances géographiques : Yemen, Orient, Byzance, Italie, Afrique du Nord, etc.
Si les copies les plus anciennes sont des fragments de Qumran, le manuscrit daté le plus ancien est une copie tolédane des Hagiographes de 1197-8.

La majeure partie des pièces appartient au Moyen-Age et à la Renaissance.

Langue(s)

Hébreu

Thèmes principaux

492 Langues afro-asiatiques sémitiques (chamito-sémitiques).

Hébreu.
Judaisme.

Lieu(x) géographique(s)

Europe et Proche et Moyen-Orient. 

Type(s) de documents

Textes manuscrits . 

Accès et catalogues

Possibilités de prêt

Consultation sur place

Catalogue(s) et inventaire(s)

Hermann Zotenberg, Catalogues des manuscrits hébreux et samaritains de la Bibliothèque impériale, Paris, Imprimerie impériale, 1866.
Colette Sirat, M. Beit et al., Bibliothèques de France et d'Israel. Manuscrits médiévaux en caractères hébraïques portant des indications de date jusqu'à 1540, Jérusalem-Paris, 1972.
Gabrielle Sed-Rajna et Sonia Fellous, Les Manuscrits hébreux enluminés des bibliothèques de France, Leuwen-Paris, 1994.

Historique et constitution

Historique

Les origines historiques du fonds datent du XIVe s.
Le XVIIe s. est celui des accroissements les plus marquants : manuscrits de Mazarin, de Gilbert Gaulmin, de Colbert, etc.
Sous la Révolution, la nationalisation des biens du clergé fera plus que doubler le fonds, enrichi en provenance de la Sorbonne, de l'Oratoire et de Saint-Germain-des-Prés, etc.
En 1866, le fonds comportait 1 313 entrées et s'est accru depuis de 166 manuscrits, fruits de dons, de legs ou d'achats à des particuliers ou en ventes publiques.

Origine géographique : Europe et Proche et Moyen-OrientOrigine géographique : Europe et Proche et Moyen-Orient

Ancien(s) possesseur(s)

Cardinal de Richelieu ,  Gilbert Gaulmin, magistrat et orientaliste ,  Colbert

Acquisition

Achat(s) ,  Don(s) ,  Legs ,  Confiscation(s) révolutionnaire(s)

Etat d'accroissement

Fonds ouvert

Informations complémentaires

Nom du responsable du fonds

Laurent Héricher

Référence(s) bibliographique(s)

Manuscrits, xylographes et estampages. Les collections orientales du Département des Manuscrits, Paris, Bibliothèque nationale de France, 2000, p. 41-44.
Recueil de pièces relatives aux manuscrits orientaux [Nouv. Acq. Fr. 5441]

Retour en haut de page