Accueil CCFr  >   FONDS Inscriptions des Pyramides
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Inscriptions des Pyramides

Ajouter au panier Obtenir extraction pdf
Mise à jour : 02/03/2015 17:36:20
Inscriptions des Pyramides

Période des documents

Avant J.-C.

Volume total du fonds

14 volume(s)

Type(s) de fonds

Fonds spécialisé

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/003947

Description du contenu

Estampages du XIXe siècle : estampages de la pyramide du roi Mirinou Sokarimsaf, estampages d'inscriptions diverses hiéroglyphiques et grecques provenant d'Egypte, fragments d'estampages de la pyramide de Téti, de Pépi Ier, manuscrits de Mariette sur le Serapeum, etc.

Autres données de volumétrie

Ensemble de 11 cartons bleus dénommés 'Inscriptions des Pyramides' et de 3 boîtes d'estampages dits 'Maspero'.

Langue(s)

Egyptien

Thèmes principaux

932 Egypte.

Antiquité égyptienne.

Type(s) de documents

Estampes . 

Accès et catalogues

Possibilités de prêt

Consultation sur place

Catalogue(s) et inventaire(s)

Inventaires manuscrits :
Fonds orientaux. Langues diverses, 2 vol., 1889. vol I, f. 130-142 : "Inscriptions des Pyramides"
Inventaire sommaire des Fonds divers orientaux, f. 31-37 : "Inscriptions des Pyramides".

Historique et constitution

Historique

Les premières inscriptions furent estampées en 45 jours en 1881 par Gaston Maspéro et Emile Brugsch, alors conservateur adjoint au Musée de Boulaq. Elles furent transmises à la Bibliothèque nationale le 8 décembre 1883.
Cet ensemble a été complété le 18 mai 1889 et le 16 mai 1894. Les derniers fragments furent déposés en 1906 et 1907.
Ces estampages ont été publiés par Gaston Maspéro dans Les inscriptions des Pyramides de Saqqarah.

Mode de constitution

Production propre

Acquisition

Don(s)

Etat d'accroissement

Fonds clos

Informations complémentaires

Référence(s) bibliographique(s)


Manuscrits, xylographes, estampages. Les collections orientales du département des Manuscrits, Paris, Bibliothèque nationale de France, 2000, p. 32-34.

Retour en haut de page