Accueil CCFr  >   FONDS Picot
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Picot

Ajouter au panier Obtenir extraction pdf
Mise à jour : 07/04/2015 15:31:57
Picot

Volume total du fonds

28 mètre(s) linéaire(s)

Type(s) de fonds

Fonds spécialisé

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/00390

Description du contenu

Le "Z-Picot" forme un ensemble d’œuvres linguistiques, littéraires et historiques des pays des Balkans, de l’Europe centrale et orientale.

Les livres roumains ou concernant les Roumains occupent une place prépondérante et comprennent un grand nombre d’envois autographes de la part des auteurs ; la vie culturelle, politique, économique et sociale de l’époque est ainsi remarquablement restituée. En outre, des titres italiens liés à la dialectologie et au folklore soulignent son intérêt particulier pour ces domaines.
Tous les ouvrages, à quelques exceptions près, portent à la couverture, au titre ou à la première page, sa signature autographe à l’encre : "Emile Picot"

Langue(s)

Roumain

Thèmes principaux

850 Littératures des langues italienne, roumaine, rhéto-romane.
949.8 Roumanie.

Type(s) de documents

Monographies . 

Accès et catalogues

Possibilités de prêt

Consultation sur place

Catalogue(s) en ligne

Catalogue général de la BnF 

Historique et constitution

Historique

Licencié en droit en 1865, Émile Picot poursuit de 1866 à 1872 une activité diplomatique en Pays Roumains, d’abord comme secrétaire du prince Carol de Roumanie (1866-1867), puis comme vice-consul de France à Timisoara. Dans toute cette période son intérêt se porte aussi vers les pays des Balkans et de l’Europe centrale. Comme il apprend la langue roumaine, de retour en France, il crée à l’École des langues orientales vivantes la chaire de roumain en 1875, où il va enseigner jusqu’en 1909.
Parallèlement à son activité pédagogique, Émile Picot se consacre à l’étude de la langue et de la littérature françaises au Moyen Age et à la Renaissance. De ce travail, bien des études, des éditions de vieux textes et des bibliographies savantes sont publiées.
Linguiste, philologue, folkloriste, historien et bibliographe, Émile Picot organise sa bibliothèque autour de ses points d’intérêt. Il lègue à la Bibliothèque nationale un répertoire de 250.000 fiches bio-bibliographiques (département des manuscrits) et un fonds de publications étrangères aujourd’hui conservé au département littérature et art, sous la cote Z Picot 1-1403, 3001-3023.
Des dons ont été aussi faits par Picot à l’École des langues orientales, et à la Sorbonne. Les formalités du legs ont été réglées de son vivant, en plusieurs tranches, dès 1910, donc après son départ à la retraite.

Ancien(s) possesseur(s)

Auguste Emile Picot (1844-1918), philologue français

Donateur(s)

Auguste Emile Picot (1844-1918), philologue français

Acquisition

Don(s)

Etat d'accroissement

Fonds clos

Informations complémentaires

Référence(s) bibliographique(s)

Don Emile Picot dans : Bulletin mensuel des publications étrangères, 34e année, n°11-12, nov.-déc. 1910, pp.467-533
Breazu, Monica. La bibliothèque roumaine d'Émile Picot (1844-1918) dans “ Omagiu Virgil Cândea la 75 de ani", Bucuresti, 2002, p. 115-141.
Breazu, Monica. La bibliothèque d’un Européen, Émile Picot (1844-1918) dans Bulletin du bibliophile, 2004, n°2, p. 313-338.

Retour en haut de page