Accueil CCFr  >   FONDS Bernard Besnier
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Bernard Besnier

Ajouter au panier Obtenir extraction pdf
Mise à jour : 01/12/2021 13:15:29
Bernard Besnier

Période des documents

1500 - 2004 0

Volume total du fonds

environs 12 000 documents en cours d'intégration à la bibliothèque volume(s)

Type(s) de fonds

Fonds particulier

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/0035824

Description du contenu

Langues

On trouve cinq langues principales dans le fonds (français, anglais, italien, allemand et latin). Il s'agit des textes en langue originale, mais aussi de nombreux commentaires, ouvrages critiques et œuvres de synthèse en philosophie.

Thèmes

Philosophie
On note la prédominance d'études en philosophie antique ainsi qu'en phénoménologie. Outre les œuvres complètes des philosophes se trouvent également de nombreux commentaires ainsi que des œuvres critiques, des ouvrages de synthèse et des ressources (notamment des dictionnaires et des grammaires de langues anciennes). Les périodes ou les thèmes principaux sont les suivants :

Philosophie antique (pré-socratiques, Aristote, Platon, Sextus Empiricus, Origène et Philon d'Alexandrie)
Littérature grecque et latine (Plaute, Virgile, Plutarque, Sénèque, Euripide, Homère..)
Théologie (Clypeus, toutes les démonstrations évangéliques)
Philosophie médiévale (Plotin, saint Augustin, Duns Scot etc.), dont quelques ouvrages majeurs de la philosophie arabe (Averroes, The incoherence of the incoherence ; Avicenne, Le livre de science)
Philosophie classique (Machiavel, Montaigne, Spinoza, Descartes, Malebranche, Locke etc.)
Science moderne (Newton, Galilée, Leibniz etc.)
Lumières françaises et allemandes (Diderot, Kant, Buffon etc.)
Phénoménologie allemande (Hegel, Husserl Heidegger) et française (Sartre principalement)
Philosophie du langage, logique, sciences cognitives, positivisme (Cercle de Vienne par exemple)

Mathématiques
On relève des ouvrages de mathématiques arabes (Sh. Al-Tusi), de géométrie antique (Pappus d'Alexandrie), ou encore des mathématiques modernes (Newman, The world of mathematics).

Économie et sciences politiques
Bernard Besnier s'est d'abord intéressé à l'économie, au point d'envisager de faire une thèse dans ce domaine d'études. Sa bibliothèque contient ainsi un certain nombre de références classiques dans ce domaine. On trouve les œuvres complètes de Marx et Engels, ainsi que de Lénine, mais aussi de nombreux livres sur les théories keynesiennes, des ouvrages critiques et de synthèse historique. On retient entre autres des ouvrages d'économie socialiste (Marx, O. Lange, A. Sen), ou des textes majeurs de la discipline (Keynes, The scope and method of political economy ; Schumpeter, History of economic analysis ; The theory of economic development ; Mill, Principles of political economy ; Smith, Richesse des nations), mais également les œuvres de Ricardo, économiste libéral.

Histoire
En lien avec son champ d'études, la philosophie antique, Bernard Besnier s'est majoritairement intéressé à l'histoire antique. On relève des ouvrages de synthèse historique (Histoire romaine de Theodor Mommsen ; Histoire d'une démocratie : Athènes de Claude Mossé), d’histoire économique (Histoire économique et sociale du Moyen âge de Henri Pirenne) mais aussi d’histoire littéraire antique (Thucydide notamment) ou médiévale ainsi que d’histoire littéraire (Histoire de la littérature latine : des origines à Plaute de Paul Lejay ; Histoire de la littérature grecque chrétienne : depuis les origines jusqu'à la fin du IVe siècle d'Aimé Puech).

Droit
Il s'agit surtout de droit romain antique (exemple le Manuel élémentaire de droit romain de Raymond Monier ; ou Rome et le droit privé de Robert Villers.) On note le Cours élémentaire d'histoire du droit français : à l'usage des étudiants de première année d'Adhémar Esmein.

Arts
On relève un intérêt particulier pour la musique antique, notamment sur le rapport entre la musique et les mathématiques (par exemple La musique antique grecque, expliquée par une conséquence de la théorie psycharithmétique de Robert Tanner). Quelques ouvrages classiques d'histoire de l'art (Gombrich et Panofsky) s’ajoutent à cette thématique.

Langue(s)

allemand ,  français ,  italien ,  latin ,  anglais

Accès et catalogues

Conditions d'accès

conservé en magasin, communication indirecte aux usagers

Possibilités de prêt

empruntable pour une très grande part

Historique et constitution

Historique

L'ensemble de sa bibliothèque est donnée à la bibliothèque Diderot en 2015.

Ancien(s) possesseur(s)

Né le 26 avril 1943 à Nantes, Bernard Besnier intègre l'ENS de Saint-Cloud en 1962 et y mène toute sa carrière d’enseignant. En philosophie, son maître à penser est J.-T. Desanti. Bernard Besnier contribua d'ailleurs à collecter et classer les archives pour le Centre Jean-Toussaint Desanti de l’ENS de Lyon. L'influence de Desanti explique son intérêt premier pour l'économie, puis pour la phénoménologie et la philosophie antique. Ces deux derniers champs deviennent ses spécialités d'enseignement. Lui-même n'a pas beaucoup publié. Selon P.-F. Moreau, son collègue à l'ENS de Lyon, « Il appartenait à cette tradition longue et vivace des professeurs des khâgnes et des Ecoles Normales Supérieures qui exercent plus d'influence par leur parole vivante que par leurs publications » [P.-F. Moreau, in Synthèse du bulletin no.1 des Ecoles Normales Supérieurs (AAENS)]. La bibliographie de Bernard Besnier se résume à quelques préfaces, trois directions de publication (Les passions antiques et médiévales, 2003 ; Scepticisme et exégèse, 1993 ; Théories et critiques des passions, 2003), ainsi qu'à plusieurs articles. Il participe également à l'édition de la Revue Philosophique de la France et de l’Étranger.

Etat du traitement

Catalogué

Etat d'accroissement

Fonds ouvert

Retour en haut de page