Accueil CCFr  >   FONDS Ethnologie. Fonds Léon Humblot
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Ethnologie. Fonds Léon Humblot

Ajouter au panier Obtenir extraction pdf
Mise à jour : 05/11/2021 16:26:58
Ethnologie. Fonds Léon Humblot

Période des documents

1884 - 1896 

Volume total du fonds

329 unité(s)

Type(s) de fonds

Fonds CollEx

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/0035818

Description du contenu

Après une première mission de recherches botaniques à Madagascar de 1878 à 1880, Léon Humblot, botaniste du Muséum, est chargé en 1884 d'une mission scientifique aux Comores et sur la côte orientale de l'Afrique par le ministre de l'Instruction publique.
Il débarque à la Grande Comore (Ngazidja) en septembre 1884 où il est accueilli par le sultan Saïd Ali, qui, désigné comme successeur par son grand-père au sultanat de Bambao en 1875, est contesté par ses oncles.
Le 05 novembre 1885, Saïd Ali et Léon Humblot signent un traité d'exploitation de l'île. En contrepartie, Léon Humblot, muni des pleins pouvoirs du sultan pour traiter les affaires de la Grande Comore avec la France, se rend à Paris pour obtenir la protection du jeune sultan ; et le 06 janvier 1886, un traité de protectorat avec la France est conclu.
En 1887, Léon Humblot créé sa compagnie à Paris, et devient le propriétaire d’une très grande partie de l’île, où il lance plusieurs chantiers. Il refuse toute ingérence dans ses affaires, et aliène le jeune sultan.
En 1889, surnommé le "sultan blanc", il devient devient résident français, titre qu'il cumule avec sa fonction de Directeur général de la Société française de Ngazidja.
En 1893, il assure l'intérim du sultan, forcé à l'exil, et détient tous les pouvoirs sur l'île.
En 1896, il est relevé de ses fonctions de résident, mais le titre de résident honoraire lui est décerné.
Ces photographies de Léon Humblot sont un témoignage incomparable sur la société comorienne sous le règne du "sultan blanc". Elles ne sont ni datées ni signées ; les plus anciennes ont été prises en 1884 et 1885, lors du premier séjour de Léon Humblot à la Grande Comore.

Etat du fonds

10 photographies sont très endommagées (décollement de la gélatine)

Autres données de volumétrie

Les 329 unités correspondent à 329 photographies sur verre

Thèmes principaux

305.8 Ethnologie.
770 Photographie.

Anthropologie et ethnologie.

Portraits (photographie).

Personne(s) liée(s)

Humblot, Léon (1852-1914).

Lieu(x) géographique(s)

Comore, Grande (Comores ; île). 

Type(s) de documents

Photographies . 

Accès et catalogues

Conditions d'accès

Fonds conservé à la Bibliothèque centrale du Muséum national d'Histoire naturelle. Consultable sur place après inscription

Catalogue(s) en ligne

Historique et constitution

Etat du traitement

Catalogué : VERRE 1(1) - VERRE 1(329)

Etat d'accroissement

Fonds clos

Informations complémentaires

Référence(s) bibliographique(s)

Sophie Blanchy. La Grande Comore en 1898 : photos d'Henri Pobéguin. Moroni : Komedit, DL 2007
Ali Madi Djoumoi. Léon Humblot, Le grand seigneur à la grande Comore (1887-1912). Paris : L'Harmattan, 2016
Hildebert Isnard. "L'Archipel des Comores". Cahiers d'outre-mer, 1953, n° 21, p. 5-22

Fonds liés

hors Répertoire
  • Papiers scientifiques de Raymond Decary. Documents concernant l'île de la Réunion, l'île Maurice, l'archipel des Comores
fonds numérisés lés
Retour en haut de page