Accueil CCFr  >   FONDS H. Hoffman
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

H. Hoffman

Ajouter au panier Obtenir extraction pdf
Mise à jour : 04/02/2020 14:07:25
H. Hoffman

Période des documents

1801 - 1900 

Volume total du fonds

336 notice(s)

Type(s) de fonds

Fonds spécialisé

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/003562
Collection de 336 monnaies.

Description du contenu

Collection de faux modernes en numismatique, livrée avec son médaillier.

Etat du fonds

Le médaillier offert par Madame Hoffmann est toujours conservé au département, dans la salle Barthélemy, et les monnaies cataloguées par Froehner y sont toujours installées. Une couverture photographique complète a été effectuée dans les années 1980.

Langue(s)

Français ,  Latin ,  Grec ancien (jusqu'à 1453)

Thèmes principaux

730 Arts plastiques (Sculpture, ...).

Numismatique.

Lieu(x) géographique(s)

France et bassin méditerranéen. 

Type(s) de documents

Monnaies et médailles . 

Accès et catalogues

Possibilités de prêt

Consultation sur place

Historique et constitution

Historique

Le 31 décembre 1902, Madame veuve H. Hoffmann offrait au Cabinet des médailles (don inscrit sous la cote F 10066) une collection de trois cent trente six monnaies fausses recueillies par Jean-Henri Hoffmann au cours de sa carrière et classées dans un médaillier d'acajou de 21 tiroirs portant au revers du ventail gauche l'inscription suivante, gravée sur une plaque de bronze doré : «Pièces fausses réunies par H. Hoffmann, pendant sa longue carrière commerciale pour servir d'étude comparative, et aider à juger de l'authenticité des monnaies. Don fait au Cabinet des médailles, Paris, 1902».
Né à Hambourg en 1823, Hoffmann était venu en France dès son jeune âge. Il se passionna très tôt pour les monnaies et les antiquités et devint un expert réputé. Il organisa beaucoup de vente d'antiquités à Drouot, dont celles de Cesnola, Badeigts de Laborde, Albert Barre, Lécuyer, Julien Gréau. Après la mort de son fils, il mit sa propre collection aux enchères (1886-1888), non sans retenir quelques pièces qui passèrent en vente dans les années 1890. Il mourut le 30 avril 1897.
De 1862 à 1864, il avait édité Le Numismate, bulletin périodique où des pièces intéressantes ont été publiées. Il a également attaché son nom au recueil Monnaies royales de France qui a beaucoup contribué à développer le goût des monnaies nationales.Origine géographique : France

Ancien(s) possesseur(s)

H. Hoffmann, marchand et expert numismate (1823-1897)

Donateur(s)

Madame veuve H. Hoffmann

Acquisition

Legs

Etat du traitement

Catalogué : Les numéros placés sous les pièces sont ceux du catalogue spécial édité par les soins de Madame Hoffmann et tiré à cent exemplaires numérotés. Ce catalogue est de la plume de W. Froehner, Médailles fausses recueillies par H. Hoffmann, pour servir à l'étude de l'authenticité des monnaies antiques, Paris, 1902 (aux MMA, exemplaire n° 94 du tirage de 100 : cote 10007 PARBN (1902) 8)

Etat d'accroissement

Fonds clos

Informations complémentaires

Référence(s) bibliographique(s)

Notices biographiques sur Hoffmann : RN 1897, p. 226 ; W. Froehner, Collection H. Hoffmann. Médailles grecques et romaines, françaises et étrangères, Drouot, 2-11 mai 1898 (experts Rollin et Feuardent), p. v-viii; id., Collection H. Hoffmann. Antiquités, Drouot, 15 mai 1899 (experts Rollin et Feuardent), p. v-x.

Retour en haut de page