Accueil CCFr  >   FONDS France depuis 1945. Fonds Elie Kagan
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

France depuis 1945. Fonds Elie Kagan

Ajouter au panier Obtenir extraction pdf
Mise à jour : 22/10/2021 17:54:40
France depuis 1945. Fonds Elie Kagan

Type(s) de fonds

Fonds CollEx

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/0035583

Description du contenu

La contemporaine conserve l’ensemble des archives du reporter-photographe Elie Kagan (26 mars 1928 – 25 janvier 1999) : soit plus de 200 000 pièces (négatifs, planches contact, tirages, carnets et dossiers thématiques) qui couvrent l’actualité politique, sociale, culturelle française des décennies 1960 à 1980, dont la répression de la manifestation du 17 octobre 1961 et les événements de mai 1968.

La carrière photographique d’Elie Kagan a été profondément marquée par la nuit du 17 octobre 1961. Il est un des rares photographes à avoir pu fixer par l'image les violences policières perpétrées à l'encontre des Algériens lors d’une manifestation pacifique organisée par la Fédération de France du Front de Libération Nationale (FLN). Le récit en images et oral d’"Elie Kagan, le témoin" rapporté par Jean-Luc Einaudi marque le début de la carrière d’un photo-reporter engagé tout en posant la question de la valeur d'une photographie comme témoignage, comme trace probante d'évènements longtemps niés. Les photographies d'Elie Kagan ont contribué largement à l'établissement de la prise de responsabilité de l'Etat.

Les «évènements de 1968», tels qu’ils sont photographiés par Elie Kagan, couvrent la période du 29 mars au 30 mai. Si le reporter ne semble pas présent lors de la journée fondatrice du 22 mars à Nanterre, il photographie par contre les étudiants répartis en commissions sur les pelouses du campus le 29 mars et il témoigne de leur présence lors de la manifestation du 1er mai à Paris. Les reportages documentent ensuite la majorité des évènements du mois de mai, mais vus du côté des luttes étudiantes, plutôt que du mouvement ouvrier et des grèves. L’historien Philippe Artières montre bien la place originale des images réalisées par le photographe dans l’iconographie de mai 1968 : « Ce que les photos de Kagan saisissent, ce sont les archives de la ville en révolte. Avec un soin infini, en effet, il s’attache à en saisir les traces, ou plus exactement les écritures.»

Grâce à la numérisation progressive de la totalité du fonds, le travail du reporter va désormais trouver sa place dans l’ensemble des sources mises à la disposition des chercheurs travaillant sur mai 1968 et plus largement sur l’histoire sociale et politique de l’après-guerre en France.

Thèmes principaux

909.084 Histoire contemporaine [XXe siècle].
909.049 3 Études maghrébines.

Histoire.

Paris (France) -- 1961 (Manifestations algériennes des 17-20 octobre).
Algérie -- 1954-1962 (Guerre d'Algérie).
Mouvements contestataires.
Mouvements étudiants.
France -- 1968 (Journées de mai).
Bidonvilles.
Logement insalubre.
Sans-abri.
Organisation armée secrète (France).
Fête de l'Humanité.
Guerre israélo-arabe (1967).
Régie autonome des transports parisiens.
Graffiti.
Photographie de presse.

Personne(s) liée(s)

Kagan, Elie (1928-1999).
Pompidou, Georges (1911-1974).
Mitterrand, François (1916-1996).
Giscard d'Estaing, Valéry (1926-2020).
King, Martin Luther (1929-1968).
Klarsfeld, Serge (1935-....).
Mollet, Guy (1905-1975).
Sartre, Jean-Paul (1905-1980).

Personne(s) morale(s) liée(s)

Parti socialiste SFIO (France).

Lieu(x) géographique(s)

France.  Algérie.  Paris.  Nanterre (Hauts-de-Seine). 

Type(s) de documents

Photographies .  Archives . 

Accès et catalogues

Conditions d'accès

Accessible sur place à tout lecteur inscrit à La contemporaine

Possibilités de prêt

Consultation sur place

Possibilités de prêt inter-bibliothèques

Non

Historique et constitution

Etat d'accroissement

Fonds clos

Informations complémentaires


Retour en haut de page