Accueil CCFr  >   FONDS Charles Pinsard
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Charles Pinsard

Ajouter au panier Obtenir extraction pdf
Mise à jour : 06/09/2021 15:11:05
Charles Pinsard

Type(s) de fonds

Fonds particulier

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/0035482

Description du contenu

Compte-tenu de son activité, l’apport de Charles-Joseph Pinsard vis-à-vis de la Société des Antiquaires de Picardie est surtout d’ordre architectural, archéologique et géologique. Il réalisa de nombreux sondages et fouilles, des relevés de coupes stratigraphiques, de plans, de planches de mobilier, des milliers d’observations, qu’il classa, enrichit de sources documentaires et mit en forme dans plusieurs dizaines de dossiers manuscrits, conservés aujourd’hui à la Bibliothèque communale d’Amiens, ainsi qu’à la Société des Antiquaires de Picardie

Document(s) remarquable(s)

Voir les cotes 245 à 437 du catalogue des manuscrits de la société des Antiquaires de Picardie

Accès et catalogues

Conditions d'accès

Consultation sur place

Possibilités de prêt

Non

Possibilités de prêt inter-bibliothèques

Non

Possibilités de reproduction

Reproduction sur demande

Historique et constitution

Historique

PINSARD, Charles Joseph
(Amiens, 21 mai 1819-Amiens, 29 juin 1911)
Pinsard commença sa carrière dans les Ponts et Chaussées. Surveillant des travaux de construction de la ligne de chemin de fer d’Amiens à Boulogne en 1845, il accéda au grade de chef de bureau sur cette même ligne l’année suivante. Il quitta le corps des Ponts et Chaussées en 1848 et se forma auprès de François Auguste Cheussey, architecte de la ville d’Amiens. Il fonda son cabinet et dirigea de nombreuses réalisations, dont la restauration ou la construction de château, d’hôtels particuliers, de bâtiments industriels ou de bâtiments publics, principalement à Amiens et dans la Somme. Il reçut en 1869 le titre de conseiller honoraire de la Société des architectes du département du Nord. Il compta parmi ses employés Émile Ricquier, qui se forma en partie au métier d’architecte dans son cabinet. Parallèlement à ses occupations professionnelles, il développa une activité soutenue en rapport avec l’architecture, l’archéologie et la géologie. Il contribua par des relevés et dessins à l’ouvrage dirigé par Antoine Goze, Églises, châteaux, beffrois et hôtels-de-ville les plus remarquables de la Picardie et de l’Artois, publié de 1841 à 1849. Il se signala en 1842 à la Société des Antiquaires de Picardie par un article sur les cryptes de l’église de Picquigny. Grâce à son métier, il posséda un accès privilégié aux nombreux chantiers qui parsemèrent la ville d’Amiens et la Somme, à une époque de forte activité.

Mode de constitution

Legs Pinsard

Ancien(s) possesseur(s)

Charles-Joseph Pinsard

Donateur(s)

Charles-Joseph Pinsard

Acquisition

Legs

Etat du traitement

Inventorié

Etat d'accroissement

Fonds clos

Informations complémentaires

Nom du responsable du fonds

Jean-Loup Leguay

Référence(s) bibliographique(s)

Catalogue des manuscrits de la Société des Antiquaires de Picardie, Mémoires, tome 57

Retour en haut de page