Accueil CCFr  >   FONDS Le prix Le Prince
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Le prix Le Prince

Ajouter au panier Obtenir extraction pdf
Mise à jour : 24/06/2021 08:09:32
Le prix Le Prince

Période des documents

1850 - 1950 

Volume total du fonds

113 notice(s)

Type(s) de fonds

Fonds particulier

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/0035480

Description du contenu

Ce fonds contient des manuscrits sur l'histoire régionale qui ont participé au prix Le Prince. Certains n'ont pas été lauréats mais la plupart ont été publié dans les mémoires de la Société. Ce fonds constitue une incroyable richesse pour l'histoire locale.

Langue(s)

français

Accès et catalogues

Conditions d'accès

Consultation sur place uniquement

Possibilités de prêt

Non

Possibilités de prêt inter-bibliothèques

Non

Possibilités de reproduction

A voir avec le responsable du fonds.

Historique et constitution

Historique

LE PRINCE, Pierre Joseph Auguste (Amiens, 7 mai 1780-Amiens, 21 juillet 1855)
Ancien négociant, belle figure d’érudit philanthropique, Le Prince fut le propriétaire de la Fosse-Ferneuse, faubourg de Noyon, à Amiens, où se situerait l’origine du musée d’Amiens. Le Prince y avait réuni dans un pavillon curiosités et antiques qui donnèrent le goût des collections à de nombreux Amiénois de l’époque. Ce lieu lui servit en même temps d’atelier de lithographie pour le tirage des vues d’Amiens parues dans Le Glaneur. Le Prince fonda avec Hyacinthe Dusevel, le greffier Bouthors, le conseiller à la cour Guérard et d’autres, la Société d’Archéologie du département de la Somme devenue plus tard la Société des Antiquaires de Picardie. Il fut le premier conservateur du musée de ces sociétés et, selon toute apparence, le rédacteur des premiers catalogues de 1845 et 1848. En 1851, il fut question d’aménager en musée l’ancienne halle au blé, construite à la fin du XVIIIe siècle. En vue de l’opération, Le Prince légua par voie testamentaire, le 4 août de la même année, à la Ville d’Amiens sa propriété de la Fosse-Ferneuse de trois hectares valant 60 000 francs pour employer le produit de sa vente à l’installation avant 1853 du musée dans les galeries supérieures de l’ancien édifice publique désaffecté. Le musée devait comprendre antiquités, histoire naturelle, tableaux et objets d’art. Dès lors que Charles Dufour eut l’initiative de construire ex nihilo l’actuel Musée de Picardie, Le Prince, par nouveau testament du 20 mai 1855, révoqua le précédent et légua la Fosse-Ferneuse aux Hospices. Donateur d’un certain nombre d’objets archéologiques à la Société des Antiquaires de Picardie, Le Prince fut également à l’origine d’un prix pour récompenser les travaux régionaux qui porte aujourd’hui son nom

Mode de constitution

Dons

Ancien(s) possesseur(s)

Le Prince, Pierre Joseph Auguste (1780-1855)

Donateur(s)

Le Prince, Pierre Joseph Auguste (1780-1855)

Acquisition

Don(s)

Informations complémentaires

Nom du responsable du fonds

Jean-Loup Legay

Fonds liés

dans le Répertoire
Retour en haut de page