Accueil CCFr  >   FONDS Océanie et Pacifique
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Océanie et Pacifique

Ajouter au panier Obtenir extraction pdf
Mise à jour : 14/04/2021 17:42:53
Océanie et Pacifique

Période des documents

1681 - 9999 

Type(s) de fonds

Fonds Collex
Fonds spécialisé

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/0035395
Imprimés, périodiques : langues, littératures et cultures d'Océanie et de la région Pacifique

Description du contenu

Le domaine Océanie-Pacifique offre un ensemble unique par la variété de langues vernaculaires représentées. Cette collection se divise en deux ensembles : le continent australien et la Nouvelle- Zélande et, d’autre part, les archipels (Mélanésie, Micronésie et Polynésie). Le tahitien et le kanak sont les langues les mieux représentées dans les collections. Le fonds rassemble environ 5 000 ouvrages, majoritairement en langues occidentales, publiés en Europe ou en Océanie, notamment un ensemble d'ouvrages du XIXe siècle constitué de récits de voyages et de documents rédigés par les missionnaires. Outre la linguistique des langues océaniennes, on trouve dans le fonds des sciences humaines et sociales - particulièrement l’anthropologie, l’ethnologie et la sociologie - concernant le folklore, les rites et cérémonies, les savoir-faire locaux et les traditions maritimes. Par ailleurs, l’histoire coloniale et postcoloniale, les statuts politiques des peuples autochtones sont présents. Le reste du domaine comprend des documents sur l’art, la religion et, depuis qu’une littérature océanienne écrite a vu récemment le jour, des oeuvres littéraires en langue vernaculaire et en langue créole.

Langue(s)

Français ,  Tahitien ,  Anglais

Accès et catalogues

Possibilités de prêt

Oui sauf raisons patrimoniales ou de conservation.

Possibilités de prêt inter-bibliothèques

En partie

Historique et constitution

Historique

Ce fonds originel se développe à partir de 1944, date de la création du cours de houaïlou (langue néo-calédonienne) à l’École des langues orientales par le pasteur Maurice Leenhardt (1878-1954). Celui-ci comportait également une initiation au tahitien. D’autres langues sont venues ensuite s’ajouter à cet enseignement : le drehu (langue de Lifou), le nengone (langue de Maré) et une initiation au belep (langue mélanésienne des îles Belep). En 1977, la chaire de houaïlou est transformée en chaire des langues océaniennes.
Ce fonds est alimenté par des acquisitions courantes et des dons de particuliers (enseignants et lecteurs de la BULAC). Parmi les dons importants figure celui de la bibliothèque de Madeleine Richard (née en 1928, enseignante à Tahiti, passionnée par l’histoire et les coutumes polynésiennes).

Mode de constitution

Acquisitions, dons

Retour en haut de page