Accueil CCFr  >   FONDS Ex-Yougoslave et Post-Yougoslave
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Ex-Yougoslave et Post-Yougoslave

Ajouter au panier Obtenir extraction pdf
Mise à jour : 28/05/2021 11:57:42
Ex-Yougoslave et Post-Yougoslave

Période des documents

1635 - 9999 

Volume total du fonds

20000 unité(s)

Type(s) de fonds

Fonds CollEx
Fonds spécialisé

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/0035394

Description du contenu

Les collections de ce domaine concernent la Bosnie Herzégovine, la Croatie, la Macédoine du Nord, le Monténégro, la Serbie, la Slovénie ainsi que le Kosovo. Les langues représentées sont toutes des langues slaves méridionales (slovène, macédonien et serbo-croate). Ce fonds est constitué de dictionnaires, de méthodes de langues ainsi que d’ouvrages de littérature, d’histoire, de sociologie et d’histoire de l’art, et totalise plus de 20 000 ouvrages et 40 revues. Le domaine ex-yougoslave comprend la Bosnie-Herzégovine, la Croatie, la Macédoine du Nord, le Monténégro, la Serbie, la Slovénie ainsi que le Kosovo, et couvre trois sous-groupes de langues : le slovène, le macédonien et le « serbo-croate », désormais désignés par le sigle « BCMS » : bosniaque, croate, monténégrin, serbe. Toutes ces langues appartiennent à la famille des langues slaves méridionales.

Langue(s)

anglais ,  allemand ,  serbo-croate (roman) (valeur obsolète) ,  macédonien ,  serbe (valeur obsolète) ,  russe ,  français ,  latin

Thèmes principaux

909.049 18 Études slaves.

Langues, littératures et cultures étrangères.

Civilisation -- Yougoslavie.
Littérature yougoslave.
Guerre dans l'ex-Yougoslavie (1991-1995).
Ex-Yougoslavie.

Personne(s) liée(s)

Vaillant, André (1890-1977).
Leger, Louis (1843-1923).
Tesnière, Lucien (1893-1954).

Lieu(x) géographique(s)

Balkans.  Yougoslavie.  Ex-Yougoslavie.  Bosnie-Herzégovine.  Croatie.  Kosovo.  Macédoine du Nord (République).  Monténégro.  Serbie.  Slovénie.  Serbie-et-Monténégro. 

Accès et catalogues

Possibilités de prêt

Oui sauf raisons patrimoniales ou de conservation

Possibilités de prêt inter-bibliothèques

En partie

Historique et constitution

Historique

C’est André Vaillant (1890-1977), qui développe en France l’enseignement des langues slaves du Sud, en créant en 1927 une chaire à l’École des langues orientales qu’il occupe jusqu’en 1953. Henri Boissin, qui lui succède jusqu’en 1975, initie l’enseignement du macédonien en 1962 et du slovène en 1969. L’enseignement du serbe, introduit dès 1873, à l’initiative de Louis Leger (1843-1923), est suspendu , faute d’élèves avant d'être de nouveau dispensé à partir de la guerre de 1914-1918.
Les collections serbe et croate se développent grâce aux nombreux dons d’ André Vaillant, ce sont au total 250 volumes qui viennent enrichir la Bibliothèque des langues orientales, entre 1932 et 1948. À la même époque, l’Institut d’études slaves cède ses titres en double à la bibliothèque de l’École des langues orientales.. Les dons arrivent aussi par le biais de l’Armée d’Orient, l’ambassade de Yougoslavie ou l’Institut français de Zagreb (en 1940). Pour le slovène, les dons de Lucien Tesnière, linguiste français et spécialiste de la langue slovène, effectués entre 1924 et 1927, sont également à signaler.
Le fonds s’est également constitué grâce aux échanges avec des institutions étrangères, comme la bibliothèque Matica Srpska de Novi Sad et la Bibliothèque nationale de Serbie à Belgrade.

Mode de constitution

Acquisitions, dons, échanges

Etat du traitement

Catalogué : Dans la salle de lecture, , le domaine post-yougoslave se subdivise en sept entités : 16BA Bosnie-Herzégovine, 16HR Croatie, 16MK Macédoine du Nord, 16ME Monténégro, 16RS Serbie, 16SI Slovénie et 16XK Kosovo. La cote SHS (créée en 1952), à demander en magasin, comprend les ouvrages publiés dans les six républiques de l’ex-Yougoslavie, entrées dans les collections avant 2011.

Etat d'accroissement

Fonds ouvert

Retour en haut de page