Accueil CCFr  >   FONDS Mongol
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Mongol

Ajouter au panier Obtenir extraction pdf
Mise à jour : 12/04/2021 18:20:53
Mongol

Période des documents

1722 - 9999 

Volume total du fonds

2700 unité(s)

Type(s) de fonds

Fonds Collex
Fonds spécialisé

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/0035373
Imprimés, périodiques : langue, histoire et culture mongoles

Description du contenu

Le domaine mongol (Asie) constitue un des axes de développement de la bibliothèque. Les langues mongoles sont parlées par environ 10 millions de locuteurs répartis principalement entre la République de Mongolie (2,9 millions), la Chine (de 3,5 à 5,9 millions) et la Russie (350 000 Bouriates, 150 000 Kalmuk). La République de Mongolie est le seul État de langue officielle mongole.
Issu des collections de la Bibliothèque interuniversitaire des langues orientales (BIULO), ce fonds se compose d’environ 2 700 ouvrages, 60% d’ouvrages en langue mongole (alphabets ouighour et cyrillique) et de 40% d’ouvrages en langues diverses.
Dans ce fonds, les disciplines les mieux représentées sont la littérature, la linguistique et l’histoire, puis l’anthropologie, qui connaît cependant une nette progression.

Langue(s)

Allemand ,  Anglais ,  Bouriate ,  Coréen ,  Français ,  Japonais ,  Mongol ,  Russe

Thèmes principaux

909.049 42 Études mongoles.

Langues, littératures et cultures étrangères.

Mongol (langue).
Art mongol.
Littérature mongole.
Empire mongol.
Langues mongoles.
Gengis Khān (1167?-1227).
Nomadisme pastoral.
Khalkha (langue).

Personne(s) liée(s)

Rochet, Louis (1813-1878).

Lieu(x) géographique(s)

Chine.  Russie.  Kalmoukie (Russie).  Oulan-Bator (Mongolie).  Mongolie. 

Accès et catalogues

Possibilités de prêt

Oui sauf raisons patrimoniales ou de conservation.

Possibilités de prêt inter-bibliothèques

En partie

Historique et constitution

Historique

Un cours de langues tartares fut ouvert à l’École des Langues orientales (ex-Inalco) entre 1875 et 1878, sous la direction de Louis Rochet (1813-1878). De son côté, Louis Hambis (1906-1978) donna quelques conférences dans les années 1940. C’est avec Roberte Hamayon et Françoise Aubin, à partir de 1967, que la discipline connut un développement significatif, consécutif à la reconnaissance mutuelle de la Mongolie et de la France en 1965, avec l’ouverture d’une ambassade à Oulan Bator l’année suivante. Après avoir été limitées par l’alignement d’Oulan-Bator sur l’Union soviétique, les relations franco-mongoles sont entrées dans une phase plus dynamique après la Révolution démocratique de 1990.
C’est à partir des années 1970 et du lancement d’un enseignement de mongol à l’école des Langues orientales que la bibliothèque se dote de grammaires, manuels et ouvrages historiques ou littéraires. Une nouvelle impulsion est donnée à partir de 2009 avec l’achat de dictionnaires, études et manuels et des 108 volumes du Mongol uran zokhiolyn deezhis, anthologie de littérature mongole, des origines à nos jours, regroupant recueils de poésie, textes classiques, romans pastoraux, nouvelles.

Mode de constitution

Acquisitions, dons

Etat du traitement

Catalogué : Les ouvrages en libre-accès sont disponibles sous l'indice 43MN, les documents en magasins sont en majorité sous une cote "BIULO MON".

Etat d'accroissement

Fonds ouvert

Retour en haut de page