Accueil CCFr  >   FONDS Collection Opperman
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Collection Opperman

Ajouter au panier Obtenir extraction pdf
Mise à jour : 04/02/2020 14:06:24
Collection Opperman

Période des documents

Avant J.-C.

Volume total du fonds

823 unité(s)

Type(s) de fonds

Fonds spécialisé

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/003530

Description du contenu

Une grande partie des vases provient directement de fouilles, telles celles de Vulci, Cerveteri - comme l’aryballe au cheval de Troie- , Nola, Volterra ; une cinquantaine de celles menées par Salzmann à Camiros en Crète. D’autres ont été acquis dans les grandes ventes publiques, françaises ou italiennes (Durand, 1836 ; Beugnot, 1840 ; Canino, 1843, Castellani…). Les figurines en terre cuite portent encore souvent des étiquettes de la main d’Oppermann indiquant le lieu de trouvaille. En revanche parmi les bronzes, seuls quelques uns ont des provenances connues, tels l’Hercule ivre trouvé en Basilicate en 1860 (BB 568), ou le centaure trouvé sur l’Acropole d’Athènes en 1835 (BB 514).

Autres données de volumétrie

Fonds constitué de 162 vases peints, 245 statuettes de terre cuite, 301 statuettes de bronze, 11 statuettes et bas-reliefs de marbre et de 104 ouvrages d'archéologie.

Thèmes principaux

930 Histoire du monde antique.

Terre cuite.
Archéologie.

Accès et catalogues

Possibilités de prêt

Consultation sur place

Catalogue(s) et inventaire(s)

Il existe un inventaire sommaire manuscrit de la collection (inv. 122)
E. Babelon, Catalogue des bronzes antiques de la Bibliothèque nationale, Paris, 1895.
A. de Ridder, Catalogue des vases peints de la Bibliothèque nationale, Paris, 1902.

Historique et constitution

Historique

Le commandant Oppermann (1808-1877), nommé en 1856 maréchal des logis de Napoléon III, participe à la campagne d'Italie en 1859.
Il réunit une collection d’antiques qu’il décide, dans un premier testament, de léguer à la Bibliothèque nationale, à l’exemple du duc de Luynes et du vicomte de Janzé.
Mais la guerre de 1870 et la chute du second Empire le privent de sa fortune et le contraignent à revenir sur sa décision.
Par un accord passé avec le conservateur du Cabinet des médailles, il dépose sa collection, moyennant une rente viagère de 4000 F par an.
A sa mort en 1877, au vu des faibles sommes dépensées pour l’acquisition de cet ensemble, riche de 317 bronzes, 245 terres cuites, 162 vases grecs, 11 bas-reliefs de marbre et 153 livres d’archéologie, il est résolu de considérer la collection Oppermann comme un legs.

Mode de constitution

Achats

Ancien(s) possesseur(s)

Commandant Oppermann (1802-1877).

Donateur(s)

Commandant Oppermann (1802-1877)

Acquisition

Achat(s) ,  Legs

Etat du traitement

Catalogué : Les vases ont été inclus dans le fond général et numérotés selon le catalogue établi par A. de Ridder, Catalogue des vases peints de la Bibliothèque nationale, Paris, 1902. Il en est de même pour les bronzes insérés dans le catalogue d’E. Babelon, Catalogue des bronzes antiques de la Bibliothèque nationale, Paris, 1895.

Etat d'accroissement

Fonds clos

Informations complémentaires

Référence(s) bibliographique(s)

Sur les plus belles pièces, voir J. Babelon, Choix de bronzes et de terres cuites des collections Oppermann et de Janzé, Paris et Bruxelles, 1929

Retour en haut de page